Pour tous les goûts

Il est possible de porter des appréciations sur les restaurants comme on effeuille la marguerite !
On aime un peu, beaucoup, passionnément... et même souvent à la folie; mais parfois aussi, hélas, pas du tout.
Une liste d'humeurs à feuilleter en cliquant sur le type d'appréciation de nos chroniqueurs.
 

Citrus - 75008

Gilles Epié a posé ses valises dans le 8ème, après un petit tour par La Petite Cour et un crochet par Le Pavillon des Princes. Il faut admettre que depuis son retour des States, on avait du mal à suivre le parcours de ce playboy de la cuisine. Cette fois-ci, il le jure, il ne repartira pas dans quelques semaines. Il est chez lui dans un décor moderne où domine la couleur orange, et compte bien y rester.

Millésimes 62 - 75014

Si 1961 fut une grande année pour les Médoc, les Graves, les Pomerol et les Saint-Emilion, 1962 restera gravée dans les souvenirs des viticulteurs de Barsac et de Sauternes. Dans cette élégante brasserie posée sur la place de Catalogne, qui reste une énigme architecturale, des crus de 1962, vous vous en doutez et votre banquier est plus que ravi de le savoir, il n’y en a pas sauf pour les amateurs de pousse café qui auront noté qu’un Bas Armagnac Darroze Domaine de Gaube et un Vieux Pineau Colombard Folle Blanche, tous deux de 1962, se sont glissés entre un Cognac et un Vieux Marc de Bourgogne.

Un Jour à Peyrassol - 75002

Le 2ème arrondissement est en pleine effervescence. Après le Café Moderne qui devient fréquentable, le Saint-Amour qui connaît une seconde jeunesse grâce à l’arrivée de Bruno Chartier et l’ouverture de l’Ecaille de la Fontaine par le duo Bouquet – Depardieu, c’est au tour du viticulteur Philippe Austruy, d’ouvrir son restaurant et sa boutique.

Le Resto - 75008

L’éternelle ardoise, les vins au verre, les plats du marché, le service à la bonne franquette " attention l’assiette est chaude "…tous les ingrédients du bistrot sont réunis dans ce Resto qui vient d’ouvrir en lieu et place du Coin de Rue. Vous noterez au passage le manque de créativité dans le choix des noms des établissements.

Le Curieux Spaghetti Bar - 75004

C’est cloug ? Non, c’est Spag puisque c’est ainsi que la dénomination spaghetti se dit au Curieux Spaghetti Bar. Une adresse qui comme son nom l’indique, revisite les classiques de la cuisine Italienne à sa manière. L’endroit est original et décalé avec son bar rouge tout en longueur, ses papiers peints psychédéliques et ses lustres que l’on ne voudrait pas se prendre sur la tête.

95 restaurant(s)

Page :