Découvrir LES CHARMES DE CAZAUDEHORE À SAINT GERMAIN EN LAYE

La Maison CAZAUDEHORE est un fleuron de l'art de vivre à Saint Germain en Laye et réalise désormais une gastronomie digne d'un restaurant étoilé.
Par Alain Fusion

A Saint Germain en Laye, Cazaudehore est depuis trois générations entre les mains de la même famille qui dirige le restaurant fondé en 1928 par Jean-Baptiste Cazaudehore et son épouse Liliane ; c'est un très bel établissement entouré d'un magnifique jardin fleuri où la clientèle chic et gourmande du monde entier a pris ses habitudes, surtout depuis que Pierre le fils des fondateurs a fait construire un hôtel de charme après la seconde guerre et donné l'élan qui a contribué au succès du lieu.

A 20 kilomètres de Paris on découvre une ville aux multiples splendeurs qui mêle authenticité et adresses gourmandes. A l’approche des beaux jours, séjourner dans Saint-Germain-en-Laye vous donne un avant-gout de vacances.Tous les ingrédients sont réunis pour vous faire vivre une expérience unique et romantique à la fois ! Entre ses rues piétonnes, ses 800 commerces à ciel ouvert, son château et son musée sans oublier son superbe parc qui offre une vue imprenable sur Paris, Saint-Germain-en-Laye est une invitation au dépaysement.

La maison propose une cuisine de grande tradition réalisée par le talentueux jeune chef Grégory Balland, en conservant quelques spécialités du sud-ouest inscrites à la carte depuis l’origine.
La carte annonce, selon la saison, les langoustines entières et en cannelloni avec fine pâte au charbon et crème au haddock, le foie gras mi-cuit marbré à la mousseline de petits pois, la goûteuse lamproie fumée en ravioles au foie gras et mousseline de petits pois, les oeufs battus en piperade à la basquaise, le risotto aux morilles, les noix de délicates Saint-Jacques poêlées avec topinambours et gingembre, le tronçon de turbot et millefeuille d’artichauts plus céleri, le confit de canard pommes landaises, la lamproie à la bordelaise, le boeuf normand poêlé et ravioles vapeur au foie gras, ou le filet d’agneau aux artichauts et émulsion à l’ail doux.

Après le plateau bien fourni de fromages affinés de la «ferme Saint Suzanne» ou le brebis des Pyrénées accompagné de confiture de cerise noire, on se laisse tenter, pour le dessert, par le sablé breton à l'ananas et sorbet coco, le Parfait glacé au café, le délicieux gâteau au chocolat un modèle du genre gâteau d’anniversaire dont on a tous envie, ou le baba au rhum et crème fouettée.

On adore Cazaudehore pour l’excellente gastronomie d’un chef brillant digne d’un restaurant étoilé, pour le respect des recettes de grande tradition, pour l'accueil élégant de Gaëtan Delessalle, pour le service délicieus sous la direction de Vincent Pedrot, pour l'ambiance intemporelle et cette superbe auberge. Pour passer un bien agréable moment tout près de Paris, comme à la campagne.

En semaine les formules du déjeuner à 39 euros servies en une heure sont appréciées par les hommes d’affaire disposant de temps réduit.
Les remarquables menus à 59 et à 85 euros font le bonheur des gourmets.
A la carte compter environ de 39 à 87 euros pour donner libre court à sa gourmandise.

Service de 12h30 à 14h et de 19h30 à 22h.

La belle salle à manger ornée d'une cheminée et d'un mobilier confortable s'apprécie en toutes saisons.
Les salons de 10 à 130 couverts recoivent les gropues et permettent 'organiser de nombreux événements..

L'hôtel La Forestière dispose de 25 chambres et 5 suites très confortables


Photos : 1 : La salle du restaurant – 2 : le foie gras mi-cuit marbré à la mousseline de petits pois et langoustine entière et en cannelloni avec fine pâte au charbon et crème au haddock - 3 : La lamproie fumée en ravioles au foie gras et mousseline de petits pois - 4 : Les noix de Saint-Jacques poêlées avec topinambours et gingembre- 5 : Le gâteau au chocolat.

Cazaudehore
1, avenue Kennedy - 78100 Saint Germain en Laye - Tel : 01 30 61 64 64


CAZAUDEHORE - LA FORESTIERE

A Saint Germain en Laye, Cazaudehore est un très bel établissement entouré d'un magnifique jardin fleuri. Depuis 1928 la famille Cazaudehore reçoit...

D'autres découvertes de restaurants

Le Chardenoux des Pres
Un dîner dans le restaurant Le Beslay
Maison-Blanche le Maxim's du XXIème siècle - 75008
Le retour du Bouillon Chartier à Montparnasse
Portraits de chef

Petit prince des pianos, beau gosse des fourneaux, en poète serein, philosophe aguerri, Guy MARTIN gouverne un lieu de légendes, LE GRAND VEFOUR. Histoire d’un Singulier...

En savoir plus

Le chef Gilles Epié a vendu son restaurant Citrus Etoile à l'été 2017. Il est parti à Miami.  

En savoir plus