Découvrir DÉJEUNER AU NOMICOS - 75016

Tout est nouveau dans le restaurant NOMICOS du chef Jean-Louis Nomicos, la décoration, la carte et la gastronomie inspirée de la Méditeranné.
Le talentueux chef Jean-Louis Nomicos a remis à neuf en mars 2018 la gastronomie et la décoration de son restaurant ; adieu "Les Tablettes Jean-Louis Nomicos et " bienvenu à "Nomicos" avec une cuisine orientée vers les recettes de la Méditerranée.

C'est l’architecte décorateur Marie Deroudilhe qui a revisité l’espace de la salle, devenue moderne, lumineuse et spacieuse grâce à de hautes arches en acier corten qui ne manquent pas de rappeller les majestueuses sculptures de Calder.

Jean-Louis Nomicos est né dans la campagne marseillaise, de son enfance il a conservé les souvenirs des fruits et des légumes baignés de soleil, les parfums des herbes et des plantes, l'iode des poissons de la Méditerranée et le respect des produits simples du terroir qui inspirent ses créations.
A 18 ans il entre chez Alain Ducasse à Juan Les Pins. À 27 ans il devient le chef de "La Grande Cascade" dans le Bois de Boulogne où il crée son fameux macaroni à la truffe et au foie gras, un plat emblématique de la gastronomie française qui, depuis, a été repris par de nombreux chefs.
En 2010 il quitte le restaurant Lasserre pour ouvrir en décembre "Les Tablettes de Jean-Louis Nomicos" en lieu et place de "La Table de Joël Robuchon".
Ensuite, LVMH lui demande de superviser la table de sa fondation Vuitton, dans le Jardin d'Aclimatation de Paris.

Selon la saison, la carte du restaurant Nomicos annonce les légumes du Sud cuits et crus, la délicate aubergine brulée avec maquereau plus poivrons confits et croustillant de pois chiche, le fantastique macaroni aux truffes noires et foie gras de canard, les ravioli à l'encre de seiche, le très parfumé Saint-Pierre dans un jus de bouillabaisse avec pommes fondantes plus rouille et encornets, les rougets Barbet avec olives Taggiasche et coeur de fenouil, la côte de veau de lait avec morilles et asperges violettes, la magnifique et fondante épaule d'agneau de lait avec tian de légumes et oignons doux caramélisés, ou le râble de lapereau au romarin avec girolles et asperges étuvées.

Pour le dessert, le chocolat plus caramel et glace caramel au beurre salé, le frais granité à l'Absinthe avec confit de tomates à la vanille et glace fenouil, les délicieux agrumes du Mentonnais et crémeux au basilic citrus, la tarte soufflée au chocolat Grand Cru et gace au safran, ou la fraise Gariguettes cuite et cru avec émulsion au fromage blanc.

Le Menu du déjeuner à 49 euros pour entrée, plat et dessert est une bonne affaire ; les adeptes du "tout compris" se fixent sur le menu à 65 euros pour entrée, plat, fromage, dessert, eau, vin et café.
Le menus à 75, 120 et 145 euros permettent de varier les plaisirs du moment.
A la carte de Nomicos compter environ de 75 à 170 euros, avec les belles réalisations des plats intemporels.

Service de 12h à 14h30 et de 19h jusqu'à 22h30. Fermé dimanche et lundi.

L'excellente carte des vins est sous la Direction de Gabriele Rosa Brusin chef sommelier.
L'accueil charmant et le service délicieux sous la direction de la très élégante Jennifer font plaisir à tous.

Un petit salon pour une dizaine de couverts permet de recevoir les groupes.
Le service aimable du voiturier est un bel avantage.

Photos : 1 : La salle du restaurant - 2 : Le macaroni aux truffes noires et foie gras de canard - Aubergine brulée avec maquereau plus poivrons confits et croustillant de pois chiche - 3 : Le Saint-Pierre dans un jus de bouillabaisse avec pommes fondantes plus rouille et encornets - 4 : L'épaule d'agneau de lait avec tian de légumes et oignons doux caramélisés - 5 : Agrumes du Mentonnais et crémeux au basilic citrus - Granité à l'Absinthe avec confit de tomates à la vanille et glace fenouil.

Restaurant Nomicos
16, avenue Bugeaud - 75016 Paris


RESTAURANT NOMICOS

Le restaurant est de nouveau ouvert depuis le 21 mars 2018 avec le nom de Nomicos et un décor refait à neuf après un mois de fermeture. Adieu ...

D'autres découvertes de restaurants

Balagan, une cuisine bien balancée
Gyoza Bar
Le Petit Poucet pour un déjeuner au soleil
Le renouveau du Wepler - 75018
Portraits de chef

Au comble de la planète des émois gustatifs, ensemencée de 101 Everest scintillants, à Gérone, «EL CELLER DE CAN ROCA», le Cellier unique des...

En savoir plus

Belfortain bon tain jamais hautain, Eric LASSAUCE tient son petit restaurant contemporain d’une main de maître modeste.

En savoir plus