NEIGE 2013 : LES BONS PLANS RESTOS À MORZINE ET AUX 2 ALPES - PAR LUDOVIC BISCHOFF

Morzine, une station familiale qui soigne sa gastronomie
Morzine est située au pied du domaine des Portes du Soleil et ses 650 km de pistes de ski. Soit un petit paradis pour les skieurs qui peuvent dévaler les pistes des stations d'Avoriaz, des Gets et même aller en Suisse sans déchausser ! Station familiale tournée vers le ski, à Morzine, on cherche avant tout la bonne adresse en altitude, pour casser une petite croute sans être contraint de se contenter d'une saucisse frites insipide...
Les bonnes tables sur les pistes
A ce titre, on peut pousser la porte du Vaffieu les yeux fermés. Sur les pistes, côté le Pleney Les Gets, Carole et Christian proposent une vraie cuisine raffinée et authentique à la fois. Gargantuesque toujours. La déclinaison du canard en crème brulée, en nems revisités et en aiguillettes est originale et savoureuse. Pour un peu plus d'authenticité montagnarde, poussez sur les bâtons pour aller Chez Nannon, sur la piste des Raverettes. Là, dans la petite salle où l'on se pousse des coudes pour ne pas en perdre une miette, on avale avec délice une cuisine de montagne ultra fraiche. La spécialité, ce sont les patates au reblochon. Pas une tartiflette vue et revue, souvent bâclée et sans goût. Ici, juste des pommes de terre fraiches (il suffit de passer le nez par la porte dès le matin pour voir la famille Baud « plucher » les patates dans la petite cuisine !) et du reblochon fermier placé dessus dans une grosse poile noire. Et rien d'autres ! C'est simplissime mais inoubliable de franchise et d'honnêteté. Sinon, optez pour des viandes grillées sur le feu de bois qui flambe toute la journée dehors le vieux chalet. Une carte courte, deux services à 12h et 14h. Et puis c'est tout. Mais on en connait plus d'un qui ont failli rater la fermeture des pistes après s'être attablés Chez Nannon !
Pour ces deux adresses, réservation indispensable si vous voulez être certain de disposer d'une table le midi !
Voir le site Chez Nannon.
Le Vaffieu : 04 50 79 09 43.
Les bonnes tables dans la station
Une fois redescendu dans la station de Morzine, deux bonnes options s'offrent à vous pour le diner. Dans le registre montagnard toujours, les amateurs de fromages doivent se précipiter à La Ferme de la fruitière. Ouvert depuis l'hiver 2011, ce magnifique restaurant jouxte une authentique fruitière dans laquelle le lait de 35 belles vaches de la station est transformé en tomes, reblochons, abondances ou fromages à raclette par Nicolas Baud, un des nombreux membres de cette famille qui a carrément construit le petit village de Morzine au siècle dernier. Des Baud, on en rencontre partout ici. Il y aurait pas moins de 27 branches différentes issues des premiers venus de leur Bretagne natale jusqu'en ces montagnes. Mais la famille Baud versée dans les fromages a, ici, réalisé un travail magnifique en construisant ce restaurant moderne mais dans l'esprit d'antan. Avec astuces, puisque les tables et le plafond sont constitués des planches sur lesquels les fromages sont mis à affiner ! D'ailleurs, au sous-sol, une immense baie vitrée permet de voir la cave d'affinage d'où sont extraits ceux que l'on va vous servir à table. Pour une raclette, une fondue ou tout autre spécialité de fromages fondu, c'est ici qu'il faut venir pour être au plus prêt du producteur ! Une boutique adjacente est ouverte en journée pour rapporter quelques souvenirs odorant dans le train du retour...
La Ferme de la fruitière : 04 50 79 77 70.
Enfin, dernière adresse, gastronomique celle-là, l'Atelier d'Alexandre Baud-Pachon. Ici, les nappes blanches remplacent les tables en bois traditionnelles et la cuisine se fait plus raffinée. Ne cherchez donc pas de fromages et de charcuteries à la carte. Mais craquez pour le foie gras poêlé sur lit de cocos de Paimpol et truffe, sur la bavette de veau ou sur la raviole de homard. Voilà qui tranche les autres tables locales qui sont soit très traditionnelles, soit très fast food, pour satisfaire la très (trop !) grande communauté anglaise qui fréquente Morzine en toute saison. Il faut dire que Londres n'est qu'à une heure d'avion de Genève, elle-même a une heure de route de la station... Mais résultat, outre que l'anglais est parfois la première langue parlée ici hors vacances scolaires françaises, cela donne beaucoup de bars et de pubs où les hamburgers et les fish & chips tiennent la dragée haute... On se console donc avec délice dans ce beau restaurant où le poisson et la viande sont si bien travaillés.
Voir le site de l'hôtel Le Samoyède.
Deux adresses de charme pour se loger à Morzine.
Pour se loger, deux options retiennent mon attention. Un peu excentré du cœur de la station, mais c'est aussi le gage d'une tranquillité bienvenue, le Chalet Philibert propose 19 chambres très cosy et bien arrangées. Rustique juste ce qu'il faut, ce chalet dispose aussi d'une piscine et d'un sauna bien agréable. Et, surtout, c'est un très bon rapport qualité prix à 200 euros la chambres ou 150 euros par personne en demi-pension. Le restaurant ouvert par Serge Pillot, le maitre des lieux, jouit lui aussi d'une très bonne réputation. Je n'ai pas pu le tester mais la carte semi-gastronomique et le menu à 30 euros paraissent être très honnêtes...
Voir le site du Chalet Philibert.
L'autre adresse est un secret bien gardé par nos amis anglais (encore et toujours eux !) qui fréquentent assidument Le Mas de la Coutettaz, qu'ils appellent eux « The Farmhouse ». Une maison d'hôtes qu'il faut réserver longtemps à l'avance et qui est superbe. Dès l'entrée, le sol en ardoise noire polie par les années impressionne. Restauré avec goût ce chalet de charme propose 12 chambres toutes décorées différemment. L'ambiance bourgeois à la sauce alpage avec une « british touch » est charmante. Inutile de vous dire que vous croiserez ici pas mal de traders de la City au repos et que les tarifs sont plutôt adaptés à cette clientèle puisqu'il faut compter en moyenne 1000 euros par personne en demi-pension avec un minimum de 7 jours. Mais c'est sans doute la plus belle demeure de charme de Morzine et je ne vois pas pourquoi il faudrait la laisser aux seuls souverains de sa gracieuse majesté !
Voir le site The Farmhouse.
Toutes les infos sur Morzine : dans le site Morzine.
Photos : 1 : Morzine (crédit OT Morzine Matthieu Vitré) - 2 : La déclinaison du canard au Vafieu - 3 : Les spécialités au fromage se dégustent à la Ferme de la fruitière - 4 : Le foie gras poêlé sur lit de cocos de Paimpol et truffe de l'Atelier d'Alexandre - 5 : Le chef Alexandre Baud à Morzine. (crédit OT Morzine Jarry-Tripelon).
Lire la suite de l'article et voir les photos des 2 Alpes.

D'autres voyages

Amsterdam - 2 - Par Maxime Landemaine
Petite visite sur la Côte avant le mariage princier - Par Véronique André
Si charmante Zeeland - suite - Par Véronique André
Shanghai la rouge fête l’année du rat. - Par Véronique André
Découvertes

Depuis janvier 2014 le très talentueux chef Thierry Vaissière dirige la cuisine du restaurant de la MAISON DE L'AMÉRIQUE LATINE dans le superbe Hôtel particulier du XVIIIème siècle qui...

En savoir plus