SYDNEY L'EXTRAVAGANTE CAPITALE DE TOUS LES POSSIBLES. - PAR VÉRONIQUE ANDRÉ

Photos Arthur et Donald van der Putten
- Eldorado d’une jeunesse mondiale Sydney s’impose comme la capitale de tous les espoirs et de tous les possibles, elle est le paradis sur terre.

Il est loin ce temps de colonisation brutale, à l’époque du Capitaine Cook. Deux siècles plus tard, Sydney qui a profité de l’essor économique des XIXème et XXème siècles se retrouve être la capitale du rêve Australien.

Sydney, est la ville la plus paradoxale que je connaisse. Ici, le déjanté côtoie sans complexe le monde des affaires et donne à cette ville bourrée de charme un aspect très attirant et terriblement attendrissant, ville multiple, à Sydney il est impossible de perdre son temps. Située sur la plus belle baie du monde, dotée de plages dans la ville, avec des saisons inversées en rapport avec l’Europe, un ciel bleu en permanence, une population chaleureuse et ouverte, on est ici, sûrement de l’autre côté de la planète, peut-être sur le continent de l’ailleurs.

Sydney, est fière de ses monuments culturels, de son art Aborigène et de son opéra sur l’eau, de ses jardins botaniques, qui font face au " Harbour bridge " (le pont de Sydney) et de son quartier des Rocks. Malgré une apparente décontraction, la ville est " fashion " élégante et se veut étonnamment chic.

À ceux qui trouveraient que l’Australie manque de culture, si cette dernière est jeune elle n’est pas pour autant inexistante. Les plus anciennes peintures rupestres datent, de plus de 25 000 ans avant l’époque glaciaire. Comment ne pas être fasciné par une tradition picturale de plus de 45 000 ans ? Aujourd’hui le marché de l’art aborigène interpelle amateurs et marchands d’art, et plus d’un tiers des touristes visitant l’Australie, voyage dans l’outback pour en savoir d’avantage sur un art encore méconnu. L’un des artistes Aborigène, le plus côté est Billy Stockman Japaltjarri, il est incontournable et exposé en permanence à la " Asia Society Gallery " de New-York.

Berceau d’un éventail de stars de tous bords rappelons que Sydney est la patrie de Nicole Kidmann, dont la maison surplombe l’une des plus charmantes plages de la baie, ou encore celle de Russel Crow , que les plus grands surfers de notre planète ont surfé sur les vagues approchant les 7 000 plages de ce continent gigantesque, que le rugby est un sport national et que les golfs, entourant Sydney, ont les plus beaux green-fee au monde. Côté littérature, Tim Winton, l’un des meilleurs écrivains du pays vient de voir traduire en français son fameux roman " Cloudstreet ".

Une pléiade de restaurants inventifs et internationaux, dispense une cuisine de qualité aux produits locaux de la mer et du bush. Des hôtels de grand luxe offrent une vue panoramique sur la baie et de nombreux Backpackers, reviennent assidûment comme le Boomerang National.

A Sydney pas de demi mesure, cinq étoiles pour les plus beaux hôtels de la ville et Backpackers pour les plus décontractés, une façon très à la mode de voyager à moindres frais. (même si l’on n’est plus étudiants).
Marathon des hôtels en 14 Jours, certifié authentiquement et agréablement vécu.

Hôtels à Sydney

À peu près tous les hôtels internationaux de luxe se trouvent dans le quartier des Rocks, au Nord de la baie de Sydney. Proche du quartier d’affaires et des centres d’intérêts de la mégapole.

Four Seasons : il n’est pas pour rien Leading of the world. Cette tour de 29 étages qui fut entièrement rénovée en 2000 à l’occasion des jeux Olympiques, ne comprend que des chambres avec vue sur la baie, décorées avec goût et luxe. Un hall gigantesque, plusieurs mezzanines, un sports center, et un Spa aux soins du Bush, deux restaurants, une cave visible de tous, tout ici est empreint de l'Australie dispensée avec élégance et modernité. Le prix des chambres varie de $ 360 à $ 495 la nuit.
Four Seasons Hôtel : 199 George street – (02) 9238 0000 – www.fourseasons.com
The Park Hyatt Hôtel :
Un hôtel de charme sur pilotis avec vue et pieds dans l’eau devant l’Opéra. On se prend à regarder par le balcon si un requin ne va pas pointer le bout de son nez. Il est le seul hôtel qui possède un ponton d’accostage pour les bateaux de toute taille. Connaissant l’amour de la voile des Australiens, de nombreux pavillons sont amarrés pendant que les propriétaires gèrent quelques affaires. La clientèle retrouve dans chaque chambre toute de grande taille, une décoration siglée Hyatt, c'est-à-dire fonctionnelle chic et business.
Park Yatt : 7 Hickson Road – The Rocks – (02) 92 41 12 34 – www.sydney.park.hyatt.com
Observatory :
Très certainement le plus British des tous les hôtels de Sydney. Un grand service de classe, des chambres immenses et cosy au mobilier victorien, un caractère intime et raffiné qui rassure les Européens. Un chef renommé est aux commandes des cuisines et dispense une des meilleures tables de la ville. Une piscine sous un ciel étoilé, au sein du Spa le plus réputé de Sydney. Ici on vient pour se ressourcer et se remettre en forme. Perché sur une colline à proximité de tous les quartiers bruyants de la ville, L’Observatory jette un œil d’observation sur le reste de la ville.
Observatory - 89 Kent street – The Rocks – (02) 9256 2222 – www.observatoryhotel.com.au
Sofitel :
Le très symbolique Hôtel Wentworth de Sydney connaît une véritable renaissance. Il vient de se transformer en hôtel Sofitel Wentworth et tient toujours une place particulière dans le cœur des habitants de Sydney. L’histoire du Wentworth date du milieu des années 1850. Dans le passé, cet hôtel a accueilli les personnes les plus célèbres au monde, on se souvient du Voyage du Prince Charles, et de Lady Diana, de nombreux chefs d’état, des papes, Audrey Hepburn, Sophia Loren, pour ne nommer que ceux-là, de nombreuses photos sont en exposition dans l’hôtel. Une clientèle d’affaires, ministérielle et gouvernementale, se retrouve au cœur de la ville et apprécie le savoir faire du groupe Accor. Les 400 chambres, les nombreux salons de réception et les salles de conférence en font le lieu de la ville le plus business.
Hôtel Sofitel Wentworth - www.sofitel.com
Shangry – La Hôtel
L’une des plus haute tour de la ville appartient depuis peu à une chaîne chinoise mais est manager par un français à la poigne de fer. Probablement la plus belle vue sur Sydney, son pont, son opéra et le fond de la baie à l’infini. Il faut avoir dormi au 32ème étage pour y croire vraiment. Une suite avec trois murs de baies vitrées vous donne l’impression de flotter au-dessus des eaux. Un restaurant gastronomique profitant de la même vue est un des must de la ville que chacun se doit d’avoir tester. Un bar immense attenant à la salle de restaurant est le coin le plus " fashion " qui soit, toute la jeunesse dorée de Sydney se retrouve là le soir et les week-ends.
Shangry –La 176 Cumberland street – The Rocks – (02) 9250 6000 – www.Shangri-la.com
W – Hôtel
Très fashion aussi cet hôtel branché est accolé à la maison de l’acteur Russel Crow. Situé sur les quais du quartier de Woolloomooloo dans d’anciens docks, la décoration minimaliste associée aux vielles machineries lui confèrent un style unique. De nombreux restaurants, le long des quais, attenant à l’hôtel, en font un endroit très animé le soir et à la mode. Il faut connaître cet endroit décapant et rare.
W- Hôtel- 6 Cowper Wharf Road – Wooloomooloo (02) 9331 9000 – www.whotels.com
Restaurants à Sydney

La réputation de l’art culinaire à Sydney est basée sur une cuisine européenne, asiatique et australienne, un savant mélange qui réussit à faire bon ménage. Forts de cette culture importée du reste du monde, les grands chefs australiens s’imposent pour une cuisine australienne contemporaine qui utilise les meilleurs produits du pays.

De nombreux marchés, chacun offrant sa spécialité, proposent aux gourmands le " take away " qu’ils peuvent déguster sur les terrasses environnantes ou au milieu des employés.

Chris’ Seafood – 61 York Street : ouvert toute la semaine – fermé le week-end – Un arrivage quotidien d’huîtres de roches de Sydney font la réputation de ce " Take Away " pour hommes d’affaires.
Sur Oxford street, on trouve une pléiade de petits restaurants, à Darlinghurst

Sydney a aussi la réputation, d’avoir l’une des plus fabuleuse vie nocturne au monde. Raves parties, tournées des pubs, concerts en plein air lui confèrent une réputation de fêtarde justifiée. Ici la bière est de toutes les sorties, le vin reste australien et malgré une culture du corps très poussé ou chacun s’attelle à un minimum de deux heures de culture physique par jour, les fins de semaine sont fêtées et très arrosées.
Pour cela de nombreux pubs font une présence remarquée, notamment dans le quartier des Rocks, au bout de George street.

Phillip’s Foote – 101 Georges street – (02) 9241 1485 The Rocks – Pub restaurant. Ici tout est séparé – Vous entrez dans le pub avec son salon pour regarder les matchs de cricket, ce n’est que dans les jardins que commencent les trois espaces restaurant pour faire son barbecue soi-même. Une ambiance formidable midi et soir, une viande exceptionnelle, une formule amusante pour un prix très abordable. À essayer absolument.

The Oaks – 118 Military road, Neutral Bay – (02) 9953 5515 – L’un des plus vieux pubs de Sydney, avec un jardin intérieur et une boutique de boissons.

Photos : 1 : Un kangourou de la plage de Manly au Nord de Sydney - 2 : L'incontournable marchand de planches de surf de Bondi Beach - 3 : Le fabuleux restaurant du Wooloomooloo - 4 : Le chef du Sofitel - 5 : Le chef le plus nominé du monde Tetsuya Wakuda

D'autres voyages

Royal Wedding : So chic, so glam, so good - Par Véronique André
Un week-end de faste à La« Mamounia ». - Par Véronique André
Bangkok, ville des extrêmes. - Par Véronique André
Neige 2013 : les bons plans restos à Grandvalira en Andorre - Par Ludovic Bischoff
Découvertes

Agrandie et refaite à neuf en avril 2017, la brasserie AUTEUIL ouverte début juillet 2015 dans l'ancienne gare d'Auteuil propose une cuisine de qualité inspirée...

En savoir plus