Les Livres de Lesrestos.com

Types de livre



Albert Nahmias

Témoignages

Comme le disait Beaumarchais : «Le monde culinaire est comme la scène d’un théâtre. Depuis la Révolution Française et la naissance à Paris du "grand restaurant", c’est le lieu privilégié où se tient la comédie humaine.»

En 1972, Albert Nahmias a eu le privilège d’ouvrir un restaurant, rue du Montparnasse à l’enseigne Olympe et de fréquenter les plus grands chefs et les plus grands acteurs de la gastronomie de l’époque. Témoin et lui-même restaurateur, il raconte ici, son parcours en évoquant grands moments et anecdotes en compagnie de ces héros dans une ambiance à la fois détendue et exaltante.

De cet âge d’or où le monde de l’Art et des artistes se bouscule dans des restaurants de poche, où des gens du cinéma (Claude Berri, Daniel Toscan du Plantier, Roman Polanski, Francis Ford Coppola...), du théâtre (Michel Serrault, Jean Poiret, Jacqueline Maillant, Coluche, Miou-Miou...), ou de la musique (Julien Clerc, Johnny Halliday...) croisent la jeune génération des chefs, Bernard Loiseau, Alain Passard,... jusqu’au déferlement médiatique des «Top chef» et autre «Master chef» c’est quarante et quelques années d’histoire de la gastronomie française qui défilent dans ce livre.

Un voyage en quarante chapitres, dans un temps où l’on vivait des heures magnifiques, drôles ... guidées par l’amitié, la joie de vivre, l’humour à travers la France et l’Europe... des casseroles.

L'auteur :
ALBERT NAHMIAS est un sociologue, ancien restaurateur, consultant, et aujourd’hui critique et chroniqueur gastronomique pour différents magazines (Tentation, Dandy, Lecoq Gourmand, le Guide Pudlo, Gayot.com.) Très impliqué avec «Olympe», dans l’histoire de la Nouvelle Cuisine et dans l’évolution de la gastronomie français, son parcours sur les quarante dernières années, fait de lui un fin connaisseur des tendances de la cuisine, en France et à l’étranger, et l’un de ses acteurs incontournables.

Edition Hugo & Cie - Prix : 16,90 euros.

Revivre à tout prix

Témoignages

« Dans une vie, on peut naître deux fois, à nous d’en tirer la leçon qui s’impose » - JP Blanc

La Saint-Valentin est un jour faste pour les restaurateurs. Après une journée de dur labeur et sous antibiotiques, Jean-Philippe Blanc, directeur du restaurant "Le Findi" rentre chez lui en scooter, et c’est l’accident.

Diagnostiqué « Glasgow 3 », le niveau le plus grave du coma, juste avant la mort, l’homme qui vivait à 200 à l’heure enchaîne 22 jours de coma avant de revenir à la vie.

Après 20 autres longs jours dans le service de réanimation réservé aux comateux, c’est le début d’un long parcours du combattant : rééducation à
Garches, où le moindre geste devient un combat et un challenge permanent, suivi orthophoniste au jour le jour pour réapprendre à parler, suivi psychologique pour accepter.

Avec ce « journal de bord », Jean-Philippe Blanc revient sur cette épreuve
tant morale, psychologique que physique et sur ses moteurs de motivation pour « revivre à tout prix ». Avec une approche de la vie modifiée, transformée
et un retour à l'humilité...

Préfacé par le Dr Philippe Van Eeckhout, orthophoniste renommé (Le langage blessé, Éd. Albin Michel) ce témoignage est une leçon de courage, un message d’espoir pour ceux qui ont été ou sont confrontés à un lourd traumatisme
et à l’épreuve du handicap.
Un lexique médical sur le coma et l’après-coma clôt l’ouvrage.

Auteur :
Issu de la lignée des Blanc, propriétaires de nombreux restaurants parisiens dont Le Pied de Cochon et après l’ISG et un DESS dans la restauration, Jean-Philippe Blanc a renoué avec la grande tradition familiale des «Blanc » en reprenant le restaurant Le Findi dont les recettes sont compilées dans La cuisine italienne du Findi (Éditions Flammarion). Il développe aujourd'hui de
nouveaux projets dans le domaine de la restauration.


Guy Trédaniel - Tel : 01 43 36 94 11 - Parution juin 2012 - Prix : 18 €.

A quoi sert vraiment un critique gastronomique ?

Témoignages

Le livre de Gilles Pudlowski met "les pieds dans le plat" ; le critique gastronomique et littéraire, auteurs des guides Pudlo dévoile tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la critique gastronomique.

Le critique gastronomique est un animal étrange qui n’a qu’une bouche, un ventre, deux yeux, une langue, mais doit parler, pour l’humanité gourmande, de ce qu’il mange, aime, déteste, découvre, admire. Il établit des hiérarchies, se pose en défenseur du consommateur et en arbitre du (bon) goût, livre ses émotions, fait partager ses craintes, ses agacements, ses hantises. Il est détesté, adulé, respecté, craint, comme l’inspecteur
scolaire qui visite ses objets d’étude. Un animal à part ? Il y a de ça.
Gilles Pudlowski nous montre en tout cas que le chroniqueur gourmand est un bourreau de travail qui avale des kilomètres, doit disséquer des milliers de repas, d’adresses de bouche en tout genre, visitant bistrots, grandes tables et commerces d’artisans qui prouvent que la France est encore une vaste table d’hôte où chacun peut puiser à son goût et à son gré. Son rôle ?
Traquer l’essentiel, découvrir les stars de demain, remettre à leur place les réputations usurpées. Bref, classifier sans cesser de jauger, d’estimer et de commenter. Ce travail de mangeur de fond est d’abord un immense labeur d’écriture qui flirte avec l’ouvrage d’art.
C’est aussi un travail qui touche profondément aux représentations que le pays se fait de lui-même, de ses traditions, de son rapport au monde, de l’éthique du travail ou du respect des dons de la nature.

L'auteur : Gilles Pudlowski
Journaliste au Point, au Républicain lorrain et aux Dernières nouvelles d'Alsace. Ecrivain, critique littéraire et gastronomique, Gilles Pudlowski est l'auteur entre autres des fameux Guides Pudlo (Michel Lafon), Les plus belles tables de France (avec Maurice Rougemont, Flammarion, 2011) et du Dictionnaire amoureux de l'Alsace (Plon, 2010).

Editions Armand Colin - Prix 12,90 €.

Mes Chemins de Table

Témoignages

Ce n’est pas un livre de recettes, ce n’est pas un livre de cuisine, ce n’est pas un livre de chroniques mais un peu de tout cela à la fois.
C’est l’histoire d’un mec qui aime manger bien et qui a toujours fait la cuisine et les courses. Parce qu’on est jamais si bien servi que par soi même.
C’est l’histoire d’un lorrain devenu parisien et amoureux de Paris depuis quarante ans mais qui n’a pas oublié la quiche lorraine et la mirabelle. C’est l’histoire d’un grand reporter qui parcourt le monde depuis qu’il a 20 ans pour son travail et son plaisir et qui en a gouté toutes les cuisines ou presque. Il en est revenu persuadé que la cuisine française reste la meilleure.
C’est l’histoire d’un journaliste qui écrit sur la gastronomie au sens de Brillat Savarin, celle qui ne se limite pas à la critique de restaurant mais touche tous les secteurs : alimentation, agriculture, économie, politique, environnement, patrimoine, etc.
C’est l’histoire d’un mangeur engagé et d’un chroniqueur indépendant, attentif à la planète, résistant à la standardisation et aux monopoles du verre et de l’assiette, défenseur du bio et du plaisir et qui partage la devise du mouvement SlowFood « Bon, Propre et Juste ».

C’est ce que raconte ce livre divisé en cinq chapitres, consacrés chacun à une période de cet itinéraire gourmand et professionnel. Ils sont bâtis sur le même modèle : une longue introduction inédite et une sélection d’un tiers des 350 chroniques publiées dans Le Monde 2.
Un livre qui donne envie de manger et de faire la cuisine, qui plaisante et se fâche, qui voyage dans le monde et l’histoire et qui souhaite au lecteur une agréable digestion de ses mots et de ses mets.

L'auteur J.P. Gené est né en 1949 à Nancy ; journaliste, il est chroniqueur gastronomique au magazine du week-end Le Monde.

Editions Hoebeke - Prix : 18 €.

BON APPETIT , MESSIEURS ! - Mémoires crus d’un critique gastronomique.

Témoignages

Durant deux septennats Léo Fourneau, le chroniqueur gastronomique du magazine ELLE, a parcouru les restaurants pour faire découvrir à ses lectrices les meilleures adresses du moment.
S’il a beaucoup goûté et comparé les cuisines, il a aussi appris et retenu les leçons de la relation improbable entre deux auteurs : un chef et un journaliste.
Il a observé et compris le mode de fonctionnement de la « critique » et retenu les règles cachées d’une aimable complicité entre des partenaires désireux de séduire les lecteurs et d’attirer les clients.
Et mis à jour un rapport de forces où les questions d’argent sont omni présentes : un bon article dans un bon journal se transforme aussitôt en chiffre d’affaires pour le restaurant dont le patron doit savoir renvoyer l’ascenseur.

Mangeur incognito, dégustateur amateur payant ses additions, il a toujours été libre de ses choix puisqu’il exerce un « vrai métier » bien éloigné de l’univers de la gastronomie.

Il raconte ses expériences de critique gastronomique dans le livre « Bon appétit, messieurs ! ». Dans un panorama, allant de Curnonsky à Générations C. en passant par la nouvelle cuisine et le fooding ® ce sont les arrières-cuisines secrètes de la gastronomie qu’il dévoile aujourd’hui.
Des « mémoires » à savourer, pour s’amuser des anecdotes, rire des casseroles épinglées et s’interroger sur l’avenir universel de la gastronomie française.


BON APPETIT , MESSIEURS !
Mémoires crus d’un critique gastronomique.
Par Léo Fourneau
Editions Grasset. Prix : 16,90 €.

6 livres

Page :