WEEK-END DESTINATION LA MAISON D'À CÔTÉ - MONLIVAULT PAR JEAN-LOUIS GALESNE

LA MAISON D’A COTE
 Trois entités en une, restaurant gastronomique ( une étoile Michelin),  un hôtel de 14 chambres, et un bistrot, mon tout installé à l’ombre de l’église de Montlivault petit village qui  se trouve à quelques kilomètres du célêbre château de Chambord.  Christophe Hay natif de Vendôme et enfant de la Touraine ne pouvait trouver mieux pour faire son retour au pays après une belle carrière de cuisinier dans de prestigieuses maisons. 
En deux ans, il a dévellopé son entreprise à un train d’enfer. De 8 chambres l’hôtel est passé à 14, au restaurant  gastronomique s’est ajouté un bistrot, et pour finir le chef à aménagé un jardin potager de 3500 m2 (avec une grande serre) dans un vallon du village, travaillé en permanence par un jardinier qui ne ménage pas sa peine. Potager qui permet a Christophe Hay d’être en grande partie autosuffisant en légumes en toutes saisons, herbes aromatiques, plantes diverses, et fleurs, tant pour le gastro que le bistrot. Le chef devrait ouvrir dans un futur proche une Maison d’a Côté à Orléans.
 
LE GASTRONOMIQUE
 Ardent défenseur de son territoire ligérien, Christophe Hay, travaille avec des petits producteurs locaux dont un pêcheur de la Loire toute proche, qui lui fourni nombre de poissons du fleuve au fil des saisons (brême, carpe anguille, silure, sandre,..).  Entouré d’un petite équipe, il se donne à fond pour sortir des assiettes qui parlent du pays avec beaucoup d’intelligence et de créativité. 
Cela démarre avec trois amuses-bouches, qui lors de notre dernier passage, étaient faits d’une bouché de pain façon pita empli d’un caviar d’aubergine du jardin, d’un surprenant accras de brême de Loire, et d’un tarama de silure du même fleuve au citron fumé (extra !).  A suivi un peu d’anguille de Loire caramélisée au vandouvan à la chair magnifique, un sandre de Loire, courge du Berry et pâtisson grillé avec un très beau beurre blanc,  et pour finir  un porc fermier du vendômois, jus a l’amaretto,  girolles en aigre-doux, flanqué d’un rouleau de feuille de tetragone contenant un caviar de girolles et amandes hachées, pointe de wasabi.  
La salle à manger se décompose en deux partie distinctes mais l’une comme l’autre ouvertes sur la cuisine. La plus petite s’inscrit dans le prolongement du piano (trois places assises lui sont même arrimées plongeant directement les convives privilégiés dans le feu de l’action !).  Tables bien espacées, et service présent sans gêner. 
Livre de cave fourni qui donne l’occasion de faire de belles découvertes, évidemment en Loire, mais sans négliger les autres régions. Des flacons extraits d’un cellier en verre en forme de cube qui trône dans la salle principale.
 Carte environ 90 euros. Menus 91 euros et 131 euros (accord mets/vins)  
 
LE BISTROT
 Ouvert il y a un an en lieu et place du gastronomique, il a cette allure rustique qui sied au genre, en particulier la petite salle avec son comptoir en bois qui lui donne l’allure d’un café de village et en renforce l’atmosphère agréable.
La carte bistrote avec sérieux, et envoi, poireau vinaigrette, queue de bœuf croustillante et escabèche, gravlax de truite crème aigre, en entrée, et en plat de résistance, volaille rôtie  de chez Michel Augier, jus au thym, tartare de boeuf  de chez Yvan Derfoir, fenouil, et jaune d’œuf aigre-doux, etc. une cuisine de terroir percutante qui fait le bonheur de tous. Comme au gastro les légumes et les herbes aromatiques  proviennent du jardin du chef. Les desserts sont dans le même registre de perfection, crème brûlée à la vanille, millefeuille caramel au beurre salé, sorbet fromage blanc, ...
L’accueil est assuré par l’épouse de Christophe, Emmanuelle, et la cuisine par le talenteueux second du chef, Nicolas Hubay.
Formule 22 euros, menu 28 euros.
 
 Photos Julie Limont : 1 : La salle du restaurant avec la vue de la cuisine - 2 : Les amuse bouche - 3 : Boeuf Wagyu et pommes de terre vitelotte - 4: Poisson de Loire - Caviar de Sologne sur crémeux de pommes de terre -  5 : Le chef Christophe Hay.

La Maison d'à Côté - 17, rue de Chambord - 41350 Montlivault - Tel : 02 54 20 62 30
 

 

D'autres week-end destination

Bar de l'Entracte
Ski et cuisine du Tyrol
Lisbonne
Lazare à Paris
Découvertes

Il faut aller jusqu'à Rungis dans le MIN pour déjeuner dans cette CANTINE DU TROQUET qui mérite le voyage.

En savoir plus

A quelques pas des Grands Boulevards et des Folies Bergères, le restaurant L’OFFICE entre les mains d'une nouvelle équipe pour une cuisine subtile et savoureuse.  

En savoir plus