Découvrir PRUNIER

  • Restaurant Prunier la salle
  • Restaurant Prunier Caviar et baguette
  • Restaurant Prunier plateau street Caviar
  • Restaurant Prunier navarin de homard
  • Restaurant Prunier tarte citron
Le restaurant PRUNIER de l'avenue Victor Hugo est l'un des plus beaux restaurants de Paris, on y célèbre en 2020 le centenaire de la production française de Caviar.
Par Alain Fusion

Le restaurant Prunier de l'avenue Victor Hugo, ouvert en 1924, est l'un des plus beaux restaurants de Paris ; cette adresse légendaire célèbre en 2020 le centenaire de la production française de caviar à l'initiative d'Emile Prunier.

Remise à flots par Pierre Bergé en 2001 la Maison Prunier a conclu en 2004 un accord avec le groupe Caviar House de Peter G.Rebeiz pour le développement du caviar français suivi ensuite par l'ouverture d'une seconde adresse avec le restaurant et la boutique Prunier Madeleine où l'on trouve le saumon Balik et le caviar Prunier.
En 2018 Caviar House & Prunier est repris par le duo composé de Peter G.Rebeiz et Jean-Francis Bretelle, à la suite de la disparition de Pierre Bergé.

Un nouvelle orientation culinaire s'impose fin 2019 avec l'instauration d'un sea-food-bar et le retour à la carte de la baguette avec du caviar, un sandwich sompteux en quatre déclinaisons au prix de 15 euros : Baguette Prunier Mortadelle véritable mortadelle aux pistaches et caviar ; Baguette Prunier Saint-Seurin beurre Charentais légèrement citronné et caviar ; Baguette Prunier Spice crème aigre, poivre sauvage et caviar ; ou Baguette Prunier Mozzarella huile d’olive extra vierge, crème balsamique et caviar.

Dans la carte du chef Filipe Alloin, outre le "Caviar de France", parmi les produits de très grande fraîcheur on trouve aussi des huîtres et des coquillages, le plateau de l'écailler à 89 euros, les langoustines bretonnes, les très grosses crevettes roses ; le King Crab et betterave ; le Ceviche de crevettes Carabineros ; l'oeuf Christian Dior ; l'Assiette Gourmande Balik : filet Tsar Nikolaj, saumon classique, gravlax, sashimi et tartare de saumon fumé ; la Brandade d’esturgeon et légumes de saison ; la Bouillabaisse d’esturgeon et langoustines avec croûtons au caviar et sa rouille ; le plateau Street caviar à 98 euros ; ou le Navarin de homard à la fleur de thym.

Mais aussi, le foie gras de canard au torchon "Saint Orens" servi avec un chutney de pomme et gingembre ; ou le Tartare de boeuf et Caviar.

Pour le dessert, on se laisse tenter par les petits pots de crème Emile Prunier vanille, café et chocolat ; la tartelette de fraise crème légère à la pistache ; la crème brûlée, thé Matcha, mochi glacé ; l'Ice Malossol Beluga® Vodka Beluga, sorbet citron et 10 g de caviar Prunier ; ou la tarte citron et caviar.

L'aspect extérieur est toujours aussi spectaculaire et le décor intérieur Art-déco est splendide ; les incrustations sur marbre, les vitraux ciselés, les ferronneries, le majestueux escalier et les comptoirs où l'on prend l'apéritif mais aussi un repas.
A l'étage, une salle décorée en rouge et or par Jacques Grange représente des scènes aquatiques.

L'accueil agréable et le service attentionné de grande maison attirent la clientèle chic, gourmande et fortunée, parisienne et internationale, qui apprécie dans cette maison de goûts, les qualités de l'art de vivre français.

Pour un repas à la carte comptez environ de 55 à 200 euros... et plus avec Caviar.

Ouvert de 11h jusqu'à 1h du matin. Fermé dimanche.
Une petite terrasse se pose aux beaux jours.

Photos : 1 : Décoration raffinée Arts Déco - 2 : Caviar et baguette avec caviar et saumon - 3 : Plateau Street caviar- 4 : Navarin de homard et caviar - 5 : La tarte citron et caviar.

Prunier
16, avenue Victor Hugo - 75016 Paris - Tel : 01 44 17 35 85


MAISON PRUNIER

Le mythique restaurant Prunier de l'avenue Victor Hugo, à l'angle rue de Traktir a été fondé en 1924 par Emile Prunier. Le res...

D'autres découvertes de restaurants

Le Sirenuse chez Il Carpaccio
Le Grand Pan - 75015
Les Belles Plantes en terrasse
Auberge Nicolas Flamel
Portraits de chef

Le chef est désormais chez AUGUSTIN. Avec ses yeux de braise coruscants aux mille vies embrasées, le vif Vincent DEYRES, troisième ligne aile landais, rompu aux grandes...

En savoir plus

Le château du Roy Soleil côtoie le Chef décrocheur d’ étoiles… soleil, étoiles : un dico céleste pour des accommodements culinaires subtils. À l’entrée du parc les initiés montent...

En savoir plus