MONTRÉAL À TRAVERS LE MTL À TABLE UNE SEMAINE GASTRONOMIQUE - PAR VÉRONIQUE ANDRÉ

Chez notre cousine outre manche on parle le français c’est certain par contre ne vous y fiez pas il règne ici une autre façon de pensée et de vivre, on y retrouve d’ailleurs les codes des villes Nord-américaines avec leurs démesures, leurs extravagances et leurs multi-cultures. Alors suivez nous et tombez sous le charme d’un accent et d’expressions bourrés de vérité.
Découvrir Montréal par ses restaurants, c’est se laisser surprendre par la diversité et l’audace de ses chefs, qui nous proposent avec passion des recettes variées et savoureuses. C’est retrouver une approche culinaire qui évolue au fil des saisons du plus petit café branché au restaurant gastronomique le meilleur en passant par le bar à vins le plus nocturne. Voici tout ce que vous voulez découvrir de la richesse de la gastronomie à Montréal, voici une sélection de bonnes adresses de restaurants et de boutiques. Vous découvrirez à travers ces lignes, un portrait représentatif des styles qui s’y côtoient, des restos haut de gamme reconnus aux restos de quartier plus accessibles.
L’art culinaire à Montréal est nourri de la diversité des cultures et de la richesse des produits que l’on y trouve. La qualité des produits locaux et la disponibilité accrue des denrées importées nous permettent de déguster une fine cuisine créative et innovante, inspirée et plutôt diététique.
À la portée de tous, ces adresses, cet univers généreux et convivial du côté des fourneaux, mais également en salle, où l’on retrouve un service de qualité, qui est à l’image de la ville, accueillante et pleine de vie.
Mais juste un aperçu sur l’autre Montréal que la gourmande avec ses nombreuses festivités et manifestations en tous genres. Sachez que la ville est très chaude l’été et glaciale l’hiver. Les voitures doivent toutes avoir des pneus neige à partir du 1er Novembre sous peine de contravention. L’hiver est conditionné par les nombreuses tempêtes de neige, mais en général le temps glacial s’accompagne d’un air vif sous un soleil qui se réverbère sur la neige. Les 900 patinoires dans la ville sont prises d’assaut comme les 700km de pistes de ski de fond aux alentours. Le parc du Mont Royal en possède 20km à son actif. Si vous voulez jouer les vrais Québécois apprenez à jouer au Hockey ou allez voir un match c’est le sport national.
Au pied de la cathédrale le «centre Bell» est un immense stade multi fonctions. Vous y verrez les plus grands matchs de hochey sur glace du monde.
Voir le site Centre Bell.
Côté architecture : Certains vous dirons que c’est l’anarchie totale, j’y trouve plutôt un charme certain. Il faut dire que la ville possède un paysage urbain riche mais très éclectique, ne serais-ce pas le reflet des différents peuples qui sont arrivés ici et qui ont construits ces quartiers reflets des différentes cultures de chacun. Comme la vieille ville et son style exemplaire, ou alors le modernisme et les grattes ciel immenses, le quartier et le nouveau centre des congrès avec sa façade de verre coloré (place Jean Paul Riopelle) www.congresmtl.com ou encore la rue Saint Jacques qui sépare le nouveau quartier international de la vieille ville, tout ici est fascinant. Comme encore la basilique Notre Dame de Montréal, construite en 1824 ce chef d’œuvre de l’architecture néogothique fut construite par James O’Donnel un protestant Irlandais.
Shopping sous terre : Non seulement vous n’y échapperez pas mais vous adorerez faire des heures de shopping sans avoir froid. La ville a son double sous terre. Ces énormes centres passent d’un quartier à l’autre, ils s’appellent Simons, Centre Eaton, The Bay ou encore Montreal Trust, ils se découvrent au gré des balades et on adore se faire vampiriser par les km de boutiques.
Bars : il y a à Montréal une vraie culture du bar comme à Londres ou à New York. Beaucoup proposent des concerts comme le Bistro à Jojo ou le Bily Kun, chez Gogo Lounge avec son décor kitch, les soirées sont accompagnées de musique de dj’s. Ne pas oublier d’aller faire un tour chez Pullman ce bar à vins propose pas moins de 200 vins sur sa carte.
Voir le site Pullman.
BOULANGERIES ET PÂTISSERIES
La plus vieille boulangerie de Montréal fabrique les plus merveilleux Bagels du monde. Ouverte 24h /24 et 7/7 Fairmount Bagel proposent des bagels chauds à toute heure de la journée et de la nuit. Cette boulangerie familiale fondée en 1919 perpétue la tradition de la cuisson au feu de bois et façonné à la main. Ce petit pain rond à la farine de seigle noir ou de sarrasin avec des graines de pavot est un véritable délice.
Voir le site Fairmount Bagel.
La croissanterie Figaro : c’est un petit café plein de charme, dans un quartier résidentiel, vieux lustres, tables de bistro en marbre, la spécialité de croissant au blé complet des pains à la cannelle ou des muffins aux carottes sont un délice pour gourmands insatiables.
5200 rue Hutchinson.
Bonbon à la barbe de dragon : c’est un minuscule comptoir qui propose une spécialité nulle part égalée. Assez indescriptible il paraît que la recette est secrète j’y ai pourtant retrouvé le gout de la noix de coco sur le sucre, de l’arachide des graines de sésame et du chocolat. L’apparence filandreuse de ce drôle de bonbon est peu être à l’origine de son appellation.
52 B rue de la gauchetière.
Les cabanes à sucre : se trouvent en dehors de Montréal néanmoins une simili cabane à sucre au cœur du vieux port de Montréal donne une idée très précise malgré le hangar peu authentique de ce que sont les vraies cabanes à sucre du Québec.
Du 1er au 11 novembre, nous nous sommes imprégnés du plus goûteux de Montréal : ses restaurants !
Pour cette seconde édition, de la semaine des restaurants de Montréal, présentée par les produits d’érable du Québec ce sont pas moins de 125 restaurants qui ont joués le jeu.
Trois types de menus à prix fixe (19$ CAD, 29$ CAD et 39$ CAD).
Que vous ayez la dent sucrée ou salée, un penchant dessert ou un faible pour le braisé, l'âme bistro ou des envies de gastro, vous trouvez partout à Montréal un amour absolu pour les produits de l'érable. Partageons, le meilleur de la nature québécoise.
L’érable au zénith.
Chaque année, la Fédération des producteurs acéricoles du Québec revisite le tracé de la Route de l'érable afin de nous faire découvrir une nouvelle fournée de talents : des artisans de différents horizons qui s'amusent à réinventer la cuisine à l'érable. Qu'est-ce qu'un Créatif de l'érable ? Fort d'une créativité débordante, un Créatif de l'érable est un épicurien gourmand qui fait partie d'un groupe sélect de 100 artisans méticuleusement choisis par la Fédération des producteurs acéricoles du Québec parmi les plus grands chefs cuisiniers de la planète gourmande. Ce qui distingue un Créatif, c'est son amour inconditionnel des produits du terroir de première qualité. Il fait preuve d'un talent sans cesse renouvelé et chérit particulièrement l'érable, l'une de nos plus savoureuses ressources naturelles. Bref, le Créatif de l'érable sert et fait déguster, pour notre plus grand bonheur, l'érable sous toutes ses formes.
Nos coups de cœur de la semaine gastronomique :
UN RESTAURANT GASTRONOMIQUE : LA MAISON BOULUD.
D’un côté vue sur la rue pour le bar ouvert sur la cuisine avec son immense cheminée qui sépare plusieurs petites salles, de l’autre vue sur le jardin qui épouse merveilleusement toutes les saisons à l’abri d’une véranda claire et chaleureuse. Partout du bois blond une déco élégante et raffinée. Au menu on retrouve la signature de Daniel Boulud avec ses spécialités du terroir de luxe comme son sublime pâté en croûte au foie gras. Mais la carte fait la place belle, aussi au meilleur de l’Italie, ne vous posez pas la question le chef en place est italien Ricardo Bertolino et il concocte ses menus axés sur les produits frais. Raviole épinards ricotta, oursins de Québec, risotto aux porcinis, gnocchis à la truffe blanche (sublimes). La carte des vins n’est pas oubliée et sublimement mise en avant. (voir plus de détails dans les w.e de Véronique)
Maison Boulud : 1228 rue Sherbrook Ouest – 514 842 4212
UN HOTEL : le RITZ CARLTON.
Plusieurs choix s’offraient à nous en matière d’hébergement. Sofitel, Westin, Intercontinental pour les incontournables outre manche, plus Hotel urbain avec le Nelligan, le Loews ou le Gault. Mais j’ai eu la chance d’être l’invitée du Ritz Carlton, le seul hôtel estampillé de 5 diamants, récompense suprême au Canada.
Propriété d’un groupe privé depuis presque 10 ans, plusieurs personnalités célèbres ont logées au Ritz-Carlton de Montréal, tout d’abord la Reine Élisabeth II, Winston Churchill, Charles de Gaulle, Richard Nixon ou Georges Bush. Ce premier et unique hôtel 5 diamants au Québec, incarne le raffinement et l’élégance depuis sa naissance en 1912. Sachez que ce mythique hôtel a aussi célébré le premier mariage de Liz Taylor avec Richard Burton, mais c’est aussi là que John Lennon et Yoko Ono ont créés leur chanson «Give peace a chance». Plus contemporain, on a croisé, les Rolling Stones, dans les couloirs, Diane Duffresne, Céline Dion, Garou, ou Patrick Bruel. Une équipe de choc jeune et festive aux manettes de cet hôtel, accorde aux lieux le privilège d’être « The place to be» autant dans le ball room que dans le restaurant gastronomique du chef triplement étoilé de New York qui vient d’ouvrir ici sa Maison Boulud. Rénové il y a juste 18 mois, c’est SAS le Prince Albert et SAS la Princesse Charlène de Monaco qui ont inauguré les lieux, la suite princière est d’ailleurs baptisée Suite Grimaldi. Outre ce somptueux appartement au 11ème étage où nous étions, aujourd’hui l’hôtel est doté de 129 chambres, dont 31 suites. Le Ball room est réputé pour être l’un des meilleurs afternoon- tea de la ville.
Ritz Carlton Montréal : 1228 rue Sherbrook Ouest – 514 842 4212
Voir le site du Ritz Montréal.
UN RESTAURANT POUR DÉJEUNER D’AFFAIRES : BOUILLON BILK.
Une salle étroite en couloir au décor minimaliste, un bar, des tables de comptoir en bord de baies vitrées et des tables bistrot alignés les unes à côté des autres. Ici le déjeuner peut se déguster en moins d’une heure avec un service joyeux et jeune. Curieusement située sur le boulevard Saint Laurent l’adresse n’est néanmoins pas loin du quartier des spectacles. Si tous, se refusaient à me faire goûter la fameuse «Poutine» spécialité Montréalaise, plus plat nourrissant que véritable recette gastronomique. J’ai eu de la chance car l’ardoise ici met le produit au dessus de tout. Ce sont donc des frites maison, bien croustillantes avec une étouffée de dinde braisée recouvertes de bouillon de veau et de vieux cheddar croustillant et onctueux à la fois, une Poutine de haut niveau ! Les autres suggestions me semblaient attirantes comme ces pétoncle prune cresson et beurre noisette, la raie, le veau céleri rave, ou le lapin braisé. C’est très certainement le bon plan de la ville en ce moment.
Bouillon Bilke - 1595 boulevard Saint Laurent – 514 845 1595
UN RESTAURANT BRANCHÉ : BISTRO COCAGNE.
Dans le quartier du plateau Mont Royal, on s’y précipite à partir de 18h30 car l’adresse est si savoureuse qu’il n’est pas rare que le restaurant exécute deux services d’affilée. Alexandre Loiseau est réputé pour sa cuisine constante et perfectionniste. Ici l’esbroufe n’existe pas, c’est la simplicité qui prime avec au service une équipe bien structurée et aimable qui propose avec entrain les spécialités du chef. Si ce dernier a fait quelques escales chez les chefs de renom cela se voit. Ici on choisit sur la carte avec difficulté donc on n’espère qu’une chose en partant c’est de revenir. Une clientèle hétéroclite ajoute au bonheur du lieu. Prix moyen d’un beau menu 80$ c’est pourquoi l’adresse était très prisée la semaine du MTL à 39 $.
Bistro Cocagne 3842 rue Saint Denis - 514 286 0700
UN MINUSCULE BAR À VIANDES : SCHWARTZ’S.
On ne s’étonne pas de l’immense popularité de ce minuscule bar à viandes quand on sait qu’il appartient à la famille Angéli René et Céline. Toujours bondé il n’est pas rare de faire la queue une demi-heure dehors même en plein hiver pour déguster la meilleure viande marinée et braisée de Montréal. (Smoked meat Montréalais). Cette charcuterie hébraïque propose la viande la mieux fumée et la plus tendre de la ville à déguster juteuse entre deux tranches de pain de seigle (demander un médium, la qualité de la viande est à se damner) accompagné d’une coleslow et de cornichons croquants. Et si par hasard vous croisez des people ici (ce qui est fréquent, faites comme tout le monde ici, ne les voyez pas).
Schwartz’s 3895 bd Saint Laurent - 514 842 4813 - Plateau Mont Royal.

CÔTÉ MARCHÉS : Fou d’ici ou Marché Jean Talon.
- Fou d’ici est la plus branchée des épiceries de Montréal. A la barre de l’entreprise ils sont plusieurs pour une vue d’esprit large. On trouve ici du pain , des légumes, tous les fromages du Québec, des huiles et du vinaigre du monde entier et des épices bien dosés. Du gibier et des plats à emporter ravisent le tout Montréal, un bistro adjacent ou se compose une carte facile a ses adeptes. Installée au centre ville depuis à peine deux ans l’endroit est devenu très vite à la mode pour les accrocs aux soirées tardives ou aux spectacles, on casse la croûte aussi ici entre copains avec un verre de vin. A ne pas rater la terrasse ouverte aux beaux jours à ses accrocs pour le réputé bœuf wagyu et les tartares ou gravlax fait maison.
360 bd de Maison neuve ouest - 514 600 3424.
- Marché Jean Talon
Il est situé près de la rue Jean Talon, et de la place du Marché-du-Nord, Casgrain. Une piste cyclable nord-sud y donne accès, sur la rue Boyer. Aussi, hors saison les grossistes-revendeurs qui y sont installés toute l'année vendent des fruits et légumes de la même qualité que ceux que l'on retrouverait dans un marché d'alimentation. Pour vraiment profiter de la qualité des produits de la terre, il est préférable de le visiter lors de la période des récoltes québécoises. Ce marché public qui a la particularité d’être ouvert à la belle saison se couvre pour l’hiver mais garde toute son authenticité.
7070 Avenue Henri Julien, Montréal, QC H2S 3S3 - +1 514-937-7754.

LES 10 EXPRESSIONS A CONNAITRE PAR COEUR :
Le petit déjeuner : le déjeuner
Le déjeuner : le diner
Le diner : le souper
Faire du shopping : magasiner
Où est l’épicier : où est le dépanneur
Il y a foule : il y a du monde à la messe
Se moquer de quelqu’un : niaiser quelqu’un
Une bière : une brou
Il y a du blizzard : il y a de la poudrerie
Il fait froid : il fait frette

AVANT D'Y ALLER ON LIT LE GUIDE DE MONTRÉAL DU PETIT FUTÉ ET ON PART AVEC LUI CAR TOUTES SES ADRESSES SONT PRÉCIEUSES :
Le Petit Futé.

ON Y VA AVEC AIR CANADA
Air Canada propose des cabines réaménagées comportant de nouveaux fauteuils, un système de divertissements individuel à même le dossier du siège et offrant des centaines d'heures de films, d'émissions de télévision et de musique sur demande, ainsi que des prises électriques standards à portée de main de tous les clients pour les ordinateurs.
De plus, Air Canada est le premier transporteur nord-américain à doter de fauteuils-lits la classe affaires de ses vols internationaux. La compagnie propose aussi au menu de très jolis produits au départ du Canada comme au départ de Paris. Un service de très grande qualité parfaitement choisit.
La compagnie propose un vol quotidien au départ de Roissy 0825 880 881
Et bien sur un vol quotidien au départ de Montréal en général le départ de Paris est à l’heure du déjeuner le retour la nuit.
Voir le site Air Canada.

D'autres voyages

Femmes... femmes... femmes... Mougins livré aux femmes. - Par Véronique André
La Nouvelle Cuisine Nordique - épisode 2 - Par Patrick Faus & Corinne Vilder
Ma semaine gastronomique dans la ville de Valencia - Par Véronique André
Out of Vancouver - Par Véronique André
Découvertes

Le restaurant de luxe MAISON-BLANCHE est une "belle adresse" de Paris, il est pour le XXIème siècle ce que fut "Maxim's" à la Belle Epoque.  

En savoir plus