FESTIVAL GASTRONOMIQUE D'ABU DHABI - AVEC VÉRONIQUE ANDRÉ

Elle est la capitale, et avec Dubai l’une des deux plus riches et plus puissantes des sept cités qui forment les Émirats Arabes Unis.
On parlait d’elle plus souvent pour ses rendez vous d’affaires et son business permanent, mais depuis quelques mois, elle s’installe aussi dans le paysage touristique, et culturel pour un futur très cosmopolite.
Offrant sa corniche réputée, aux promeneurs et joggeurs à toute heure, sa culture arabe, son architecture islamique, sa cuisine authentique et de très luxueux hôtels. Ville insulaire bordée par de somptueuses plages de sable blanc et les eaux turquoises du golfe Persique Abu Dhabi se prête largement aux activités balnéaires et touristiques.
Nous y étions rien que pour vous pour la cinquième édition du festival Gourmet organisé comme toujours par l’office du tourisme d’Abu Dhabi, qui avait une fois de plus mis les petits plats dans les grands. Voici en plusieurs chapitres notre carnet de voyages, plus savoureux que jamais.
Deux semaines de gourmandises internationales avec la venue d’une trentaine de chefs étoilés ou toqués au gré des différents pays. Chaque chef était invité par un chef local pour faire démonstrations et diners dans son restaurant.
Il y avait pour les plus connus, les frères Cerea venus d’Italie avec leurs trois étoiles, et qui firent un diner sublime associé aux champagnes Pol Roger et aux vins de la famille Symington. L’australien Franck Camorra, ou l’espagnol Dani Garcia firent aussi de jolis diners C’est le chef Mauro Colagreco qui servit le dîner de charité offert par la Sheikha pour une association d’enfants. Ce sublime repas eut lieu dans l’un des restaurants de l’Émirates Palace : le Sayad, en bord de mer. Que des femmes honoraient leur hôte et en fin de dîner une vente aux enchères eut lieu toujours au profit des enfants.
Bien sûr, aux démonstrations, les jeunes chefs contemporains séduisaient la gente féminine des expatriées. Mais on avait grand plaisir à découvrir une cuisine émirienne plutôt méconnue jusqu’ici. Exit donc la cuisine Marocaine, Égyptienne ou Libanaise qui comme la cuisine Italienne est très présente dans cette ville de gourmets, il y a une vraie cuisine Émirienne mijotée et de régions. Abu Dhabi met d’ailleurs à l’honneur une jeune chef : Khulood Atiq qui a fait sa démonstration le 11 au Monte Carlo Beach Club de Abu Dhabi.
Au programme de ces premiers jours nous pouvons vous raconter la démonstration très animée de Cyril Lignac au restaurant Nautilus de l’hôtel Yas Viceroy ce dernier construit pour l’inauguration des compétitions de Formule 1 il y a deux ans, sur un sublime circuit que L’hôtel enjambe allégrement.
Au menu Ravioles de langoustines, et cabillaud en paella deux petites merveilles qui eurent un franc succès et que les participantes purent goûter lors d’un déjeuner très convivial au cours duquel la jolie Ikram Atitar remis au nom de l’Office de Tourisme d’Abu Dhabi l’assiette trophée à Cyril Lignac. Les quatre jours restant Cyril Lignac exécutait un dîner chaque soir en lieu et place.
Pendant ce temps là Michel Sarran était au Finz le restaurant du Beach Montana midi et soir pour des repas très prisés des hommes d’affaires de la ville. Le foie gras de notre toulousain eut l’air de plaire, peut être par la subtilité du chef qui sut savamment associer les produits locaux à ses spécialités du terroir français.
La première semaine une compétition de golf s’est jouée sur l’un des trois plus beaux golfs de la région le Saadiyat Beach Golf club.
À cette expérience unique, tous les joueurs combinaient le jeu et à chaque trois trous se voyaient proposé un encas des plus subtils. Des spécialités italiennes aux spécialités Françaises et émiriennes toutes les cuisines du monde avaient leur place. Des buffets pantagruéliques et savoureux ajoutaient à l’ambiance de ces dix huit trous qui n’ont jamais du être aussi gourmands et festifs.
Cette ancienne île du golfe Persique qui est devenue une ville, puis un émirat et enfin la capitale des Émirats arabes unis, avec ses 1,5 millions de personnes, dont la moitié vit dans la ville d’Abu Dhabi, respire les saveurs internationales au rythme de ces deux semaines et expose ses charmes enivrants, à travers ses nouvelles économies et ses développement agricoles.
Même si les deux tiers de l’économie de l’émirat sont encore son exportation majeure, Abu Dhabi se tourne vers le tourisme, la culture et l’agriculture.
Alors pour ceux qui sont là bas, précipitez vous d’autres chef du monde entier arrivent, pour la France ce sera Michel Rostang Pascal Barbot ou Mathieu Viannay qui seront là comme le Thailandais Chupol Jangprai, de Hong Kong, Bjoern Panek ou encore l’indien Imitiaz Qureshi.
Pour plus de renseignements :
Voir le site Gourmet Abu Dhabi - ou +971 2 41 81 401 -
ou le site Visit Abu Dhabi
Lire la suite et voir des photos de Abu Dhabi l'Or du Désert.

D'autres voyages

Le Pressoir d'Argent - Par Véronique André
Manger au restaurant. Spot Les 5 qualités qui font un bon restaurant!
Bilbao la gourmande de Biscaye - Suite - Par Véronique André
Si charmante Zeeland - Par Véronique André
Découvertes

Situé face à La Bourse, LE VAUDEVILLE est la belle affiche de la brasserie parisienne avec une cuisine authentique et généreuse.    

En savoir plus