A NIGHT IN SINGAPORE EN OUVERTURE DU MADRID FUSION - PAR VÉRONIQUE ANDRÉ

En apéritif de l’ouverture du Madrid fusion (l’événement espagnol de la gastronomie d’avant-garde) l’office du tourisme de Singapore a fait l’événement avec une soirée des plus hype ou cinq chefs présentaient leur créativité culinaire sur une scène carré un show culinaire très apprécié des chefs les plus aguerris comme les espagnols Ferran Adria, Sergi Arola, la famille Arzac, Martin Berrasateguy ou encore Andoni luis Aduriz ou Nuno Mendes.
À cette occasion Madame AW Kah Peng la responsable de l’office du tourisme de Singapore a annoncé que la scène culinaire Singapourienne franchit une nouvelle étape en mettant en évidence sa créativité.
Le message révélant l'intensité, la diversité et la créativité de l'histoire culinaire de Singapour. Histoire particulièrement et soigneusement nourrie au fil des années d'une fusion multiculturelle.
SPICE présente Singapour comme la capitale gastronomique qui s'épanouit à travers la créativité. SPICE décrit les noms et les marques les plus célèbres et étonnants de la gastronomie à Singapour ; et explique pourquoi la nourriture est synonyme de la destination Singapour.
Les événements à venir dans le cadre de SPICE incluent «Singapour à emporter», une création étonnante de restaurant mobile qui traversera le monde, et le « Global Chef Exchange » - un programme d'immersion culinaire destiné à faciliter les talents et idées culinaires entre les chefs et restaurateurs locaux et étrangers. Nous suivrons de prêt pour vous ce périple international.

A propos des Chefs de Singapore présents à Madrid Fusion
André Chiang : à 34 ans, après 17 ans passés en France, André Chiang ouvre son premier restaurant il y a 4 mois à Singapour tout en restant fidèle à la cuisine française qu'il juge plus inventive que la cuisine Asiatique. D'origine taïwanaise, fils de propriétaire de restaurant chinois, il s'est exercé au Japon, puis en France en côtoyant les grands chefs tels que Ducasse, Gagnaire et Pourcel. Ce dernier dit d’ailleurs de lui qu’il sera très vite l’un des plus grands de Singapore.

Kevin Cherkas : ancien élève de Daniel Boulud, il a travaillé dans les restaurants les plus étoilés tels que Arzak, La Broche et El Bulli. Kevin a repositionné BLU en 2008 en présentant un concept de cuisine progressive, fusion de tradition et d'avant-garde.

Ryan Clift et Matthew Bax : ces deux Australiens ont fait de Singapour leur 2ème patrie en cofondant le Tippling Club. Ryan est un chef innovateur mixant technique française et moléculaire, influences asiatiques et produits locaux. Ces présentations visuelles sont époustouflantes.

Nous n’oublions pas le Madrid Fusion
Totalement dépassé par les événements, ou l’organisation laissait des invités attendre entre une heure et une heure et demie leurs badges devant un desk de jeunes incompétents.
À l’intérieur de grands rendez vous a commencer par les directeurs de guides français, espagnols ou italiens chacun voyant midi à sa porte Luc Dubanchet (omnivore) paraissant le plus logique sur le devenir de ces guides.

Mais ce qui a fait le buzz de ce 9eme Madrid Fusion fut l’annonce de Ferrán Adrià qui présentait son nouveau Bulli ainsi que sa fondation el bulli fundacion.
À deux pas du bar Inopia qu’Alberto Adrià a fondé avec un ami, Albert Adrià et son frère Ferran, ouvrEnt un nouveau restaurant en plein cœur de Barcelone. Dans un ancien garage Citroën, ils accueilleront jusqu’à 80 couverts travailleront en duo. « J’ai plus de 1000 recettes en réserve, explique Alberto Adrià. Un menu à 50 euros
Le belge Kristoff Coppens montrant sa technique de congélation qui combine le vide et le nitrogène liquide, alors que Juan Mari et Elena Arzak ont expérimenté la gastronomie électronique.
Ce neuvième rendez vous en parallèle avec le sirha français était auto espagnol à 90% comme le Sirha l’était de son côté dommage de ne pas se donner les moyens de présenter aux futurs clients des restaurants un choix international absent de chauvinisme.
La ville Madrilène a signée l’art de vivre à l’espagnol en fêtant cette année le centenaire du palace Ritz Orient Express. Il est des lieux qui laissent des traces dans notre mémoire olfactive. Le RITZ Madrid est de ceux là. Des serveurs en habit sont aux petits soins sous les lambris dorés.
En se faufilant entre l’aristocratie Espagnole et les réunions gouvernementales fréquentes dans ce lieu historique nous vous conseillons « l’afternoon tea » un moment qui vous laissera les meilleurs souvenirs sucrés rappelant l’enfance.
Dans un décor au plafond à caissons et au son d’un piano discret, vous découvrirez une carte des thés assez sophistiquée pour plaire à tous les palais.
Les gâteaux du centenaire s’appellent « Victoria Cake » et « Wedding cake Alphonse XIII », que vous dégusterez dans une argenterie impeccablement briquée et servie avec une merveilleuse attention. Une série de petits sandwichs, des scones, des muffins et des petits fours accompagnés de chantilly et de confitures formeront une montagne de gourmandises à ne pas manquer.
Hotel Ritz, Plaza de la Lealtad 5, 28014 Madrid, Tel : +34 91 701 67 67

D'autres voyages

Escapade au Grand Hôtel du Cap Ferrat
Expédition polaire au Groenland - Par Véronique André
Christophe Leroy, le prince de Marrakech - Par Louise Cambon
Clos Maggiore à Londres. - Par Sophie Guichard
Découvertes

Cet agréable Bistrot d'Alberto situé boulevard Pereire, à proximité de la place Pereire, abrite une excellente table de la gastronomie italienne.

En savoir plus