CHÂTEAU LAMOTHE BERGERON PAR SOPHIE GUICHARD

Bourgeois et fier de l’être ! Ou plutôt cru bourgeois supérieur tel qu’il a été qualifié au 19eme siècle. C'est sous ce statut enviable que le château Lamothe Bergeron se présente toujours aujourd’hui. Blotti dans le Haut Médoc, entre Margaux et Saint Julien, cette propriété de 77 hectares dont 67 plantés en vigne, appartient au cercle fermé des châteaux qui « regardent la rivière », c'est-à-dire ceux qui occupe les meilleures graves laissées par l’estuaire de la Gironde. Ces fameux cailloux prisés dans la viticulture qui restituent à la vigne la chaleur du soleil emmagasinée durant la journée! En plus de cet atout formidable, tout est mis en oeuvre pour offrir des conditions idéales à la vigne ; taille sévère, ébourgeonnage, effeuillage...
Les grains sont ensuite triés avant d’être portés en cuve et les vinifications sont adaptées à chaque parcelle.
L’élevage se poursuit dans des barriques en chêne pendant 12 à 18 mois.
Après un tel travail, le vin obtenu est un vrai régal : rond, bien équilibré, nez fruité, bouche charnue, robe sombre. Chaque millésime est un succès. Voilà enfin un bordeaux aimable, prêt à boire, qu’on peut servir la tête haute et vendu à un prix si raisonnable qu’il serait dommage de s’en priver. En vente chez les meilleurs cavistes : millesime 2007 : 12€ ; 2008 : 15€ ; 2009 ; 12 à 15 euros ; 2010 : 15 à 16 euros. SCEA Lamothe Bergeron
49 chemin des Graves, 33460 Cussac Fort Médoc.

D'autres vins

2018, les fêtes au Champagne
Un kit pour amateur de vin Par Sophie Guichard
Du pays Cathare à la Corse Par Sophie Guichard
Champagne pour la fête des mèresPar Sophie Guichard
Découvertes

Tout est nouveau dans le restaurant NOMICOS du chef Jean-Louis Nomicos, la décoration, la carte et la gastronomie inspirée de la Méditeranné.