GOIKO, LES BURGERS MUCHOS DÉBARQUENT À PARIS

On aime : beaucoup...
  • Burgers Goiko
  • Burger Goiko et frites
  • Teques de Burgers Goiko
  • Burgers Goiko restaurant
  • Burger Goiko Bomba
Le burger à la sauce Ibérique, vous connaissez ? Non ? Alors direction les deux restaurant GOIKO.
Par Ludovic Bischoff
 
Le burger à la sauce Ibérique, vous connaissez ? Non ? Alors direction les deux restaurants à Paris de Goiko pour une plongée dans la démesure gourmande !
 
Après avoir conquis l'Espagne avec près de 80 restaurants dans une vingtaine de villes, la marque Goiko s'attaque à l'un des bastions mondiaux du burger, à savoir Paris. Rue Richelieu et rue Oberkampf, deux adresses délivrent des burgers «very muchos » qui se distinguent par leur taille et, comment dire, par leur côté totalement assumé de bombe calorique ! Disons-le tout net, les burgers Goiko sont très généreux et pas les plus beaux en photos... Un peu normal quand vous mettez autant d’ingrédients entre deux petits pains : ça dégouline, ça suinte, ça coule et ça colle... Mais que c'est gourmand tout ça !
 
Le best seller est le « kevin bacon ». Outre le jeu de mot qui fait glousser, la recette est plus que bonne puisque à l'opposé d'un burger classique où les tranches de bacon sont posées sur un steak, là, le bœuf haché est mélangé avec du bacon en morceau pour un super résultat puisque les deux viandes sont entremêlées, mélangeant leurs saveurs et donnant un super moelleux. D'autant que dans le « patty » on trouve aussi des oignons croustillants et du cheddar. C'est vraiment une belle réussite !
 
Nous avons aussi testé la « bomba sexy » qui, à défaut d’être vraiment sexy entre les doigts, est une vraie bombe : du bœuf haché recouvert de fromage Monterey Jack pané, de champignons frits, de bacon, sauce Mayo fumée et laitue batavia, dont, pauvre feuille, on se demande bien ce qu'elle vient faire dans pareille scène de crime ! La taille XXL interdira à beaucoup de « petites bouches » de l'enfourner entier. Les affamés seront aux anges. Mais on est quand même sur du plus classique que la bonne idée de la viande mélangée du « kevin bacon »  qui se décline, de temps en temps, en « kevin costner » (on rajoute de la côte de porc désossée au bœuf et bacon mélangés ! ). On n'a pas testé, mais on a hâte ! Les portions de frites vendues avec les burgers sont généreuses et grillées à souhait. On est loin des frites du MacDo. Normal, Goiko se positionne sur le marché du burger dit premium avec des tarifs autour de 14-15 euros le burger-frites.
 
Nous avons aussi bien aimé les « teques », des petites bâtons de pain farcis au fromage, typiquement vénézuéliens et clin d'oeil au fondateur de Goiko, un certain Andoni Goicoechea jeune vénézuélien d’origine basque et médecin à Madrid qui a réalisé son rêve en créant cette petite marque de fast-food qui ose tout, ou presque !
  
Goiko Richelieu : 106, rue de Richelieu, Paris 75002
Goiko Oberkampf : 99, rue Oberkampf, Paris 75011

 
Les burgers Goiko se dégustent pour le moment en livraison et en vente à emporter, en attendant la réouverture des restaurants fermés à cause de la crise du Covid 19.
 
Photos :  1 La game de burgers "kevin" de Goiko - 2 Le burger Goiko en version livrée - 3 Les Teques, spécialité sud-américaine de Goiko - 4 La façade du Goiko Richelieu - 5 Burger bomba sexy de Goiko.

D'autres articles de restaurants

La nouvelle Brasserie Victor Hugo
Le Petit Bordelais - 75007
Retour à La Passerelle - 92130
Rossi & Co - 75002
Portraits de chef

Le chef est désormais chez AUGUSTIN. Avec ses yeux de braise coruscants aux mille vies embrasées, le vif Vincent DEYRES, troisième ligne aile landais, rompu aux grandes...

En savoir plus
Découvertes

CHEZ JULIEN : face à l’Ile Saint-Louis, un magnifique écrin pour une belle cuisine de tradition.   

En savoir plus