Découvrir LA NOUVELLE ÉQUIPE DE L'OFFICE

A quelques pas des Grands Boulevards et des Folies Bergères, le restaurant L’OFFICE entre les mains d'une nouvelle équipe pour une cuisine subtile et savoureuse.  
Par Georges Kouassi

Au cœur du 9ème arrondissement, dans la rue des Folies Bergères, L’Office a fait peau neuve depuis juin 2018, sous la houlette du tout juste trentenaire et passionné Charles Nikitits qui a racheté cet établissement bien connu des amateurs de la cuisine de bistrot.

Dans un cadre intime aux airs de jardin d’hiver (sol en bois de chêne, feuilles de lierre, murs vert pâle, comptoir bois), Charles Nikitits et le jeune et doué chef Charley Breuvart proposent de délicieux plats réalisés exclusivement à base de produits frais, livrés principalement en circuit court par des petits producteurs.

La carte, courte (4 entrées, 4 plats, 4 desserts), évolue au fil des semaines selon les arrivages et l’inspiration du chef.

En cette agréable soirée de septembre, outre les 3 suggestions à partager («Cecina de Leon/Beurre demi sel», «Sardinillas à l’huile d’olive/Moutarde aux herbes/Pain grillé», «Jambon cuit à la truffe d’été»), Charley Breuvart a inscrit, en entrées, des «Oursins de Galice/Risotto d’épautre/Céleri», un «Butternut/Girolles & shimeji vinaigrés/Jus de volaille», un «Saumon gravlax/Hibiscus/Raisins au Sauternes/Tapioca» et des «Ravioles de Cèpes/Bouillon Shitaké, Espuma de champignons».

L’on peut ensuite choisir entre l’« Aile de Raie/Chou-fleur/Noix/Sabayon au Vin Jaune», la «Daurade Royale/Bouillabaisse/Pommes de terre/Fenouil», le «Magret de Canard du Périgord/Purée de betteraves/Polenta/Condiment pruneau» et le «Filet de Bœuf Wellington/Mousseline de pomme de terre ratte/Sauce au poivre de Tellichery».

En dessert, les gourmands se laisseront séduire par l’« Aspic de prunes/Cardamome/Crumble noisettes», la «Tartelette chocolat/Tonka/Thé Sencha», les «Figues pochées au vin chaud/Sablé breton/Romarin» ou par le «Citron/Sablé amandes beurre salé/Chocolat blanc».

Pour les vins, Charles Nikitits a fait appel au sommelier Gwilherm de Cerval qui a composé une jolie et pointue sélection d’une trentaine de références issues de petits producteurs.

Après avoir été chaleureusement accueillis, ce mardi, par le maître des lieux, l’on apprécie les délicats «Butternut/Girolles & shimeji vinaigrés/Jus de volaille» et «Ravioles de Cèpes/Bouillon Shitaké, Espuma de champignons».

Le succulent «Magret de Canard du Périgord/Purée de betteraves/Polenta/Condiment pruneau», servi rosé, et la formidable «Daurade Royale/Bouillabaisse/Pommes de terre/Fenouil» à la cuisson parfaite, que nous accompagnons respectivement d’un Côtes du Rhône 2017, Domaine Marcel Richaud, bien charpenté, et d’un Bourgogne blanc 2015, Domaine Jean-Louis Trapet, assez gourmand, ravissent ensuite nos papilles.

Charley Breuvart étant également un talentueux pâtissier, nous terminons en beauté cet excellent dîner par deux épatants desserts, l’onctueuse «Tartelette chocolat/Tonka/Thé Sencha» et le fin «Citron/Sablé amandes beurre salé/Chocolat blanc».

Que ce soit pour dîner ou déjeuner, l’on conseillera vivement de réserver une table afin de venir goûter, dans ce charmant restaurant qui affiche complet depuis la rentrée, une cuisine savoureuse servie avec gentillesse et précision.

Carte: 41/51 €
Ouvert du lundi au mardi de 12h à 14h et de 19h à 22h.
Fermé samedi, dimanche et mois d’août

Photos Culturefood : 1 : La salle du restaurant - 2 : Entrée - 3 : Plat avec chou fleur - 4 : Poisson - 5 : Dessert.

L’Office
3, rue Richer - 75009 Paris - Tél: 01 47 70 67 31

29 septembre 2018


L'OFFICE

Le restaurant L'Office ouvert en octobre 2007 et a été repris à plusieurs reprises par des chefs de talent ; durant le printemps 2018

D'autres découvertes de restaurants

Les Magnolias Jean Chauvel
L’ARÔME - 75008
Restaurant Au Petit Tonneau
Gordon Ramsay à Versailles
Portraits de chef

Ce Portrait du chef 3 étoiles Guy SAVOY, a été écrit lorsque le chef était rue Troyon. Il est désormais rive-gauche dans l'Hôtel de la Monnaie.

En savoir plus

Figure incomparable de la gastronomie transalpine à Paris, Massimo Mori Gérant de deux établissements estampillés : Armani Caffé et Mori Venice Bar.

En savoir plus