HOMMAGE TRÈS ÉTOILÉ À MOUGINS, POUR HONORER RENÉ VERGÉ. - PAR VÉRONIQUE ANDRÉ

- Pour honorer Roger Vergé, Mougins s’entoure de quatre jours de festivités pour rendre hommage à celui qui fit ce village le plus étoilé de France. L’alchimiste des saveurs a fédéré une véritable fête des papilles entouré de ses prestigieux amis gourmands.

Son savoir cuisiner, son respect du produit, et sa générosité en ont fait une icône, il était juste non seulement de lui rendre hommage, mais aussi de nommer une place à son nom, à l’occasion de la première édition du Festival International de la Gastronomie.
Pour ce week-end gustatif, plus de 70 chefs venus du monde entier, se sont rassemblés autour du Mouginois d’adoption très ému, à qui l’on doit, entre autres, la fleur de courgette farcie.
Pour ce grand événement décidé par Richard Galy, maire de Mougins la présence de 60 étoiles de la gastronomie a éveillé les sens gustatifs d’une foule non seulement nombreuse mais fière de pouvoir côtoyer les plus grands chefs du monde et de s’inspirer de leur talent.
On a vu des duos extraordinaires, avec en ouverture Alain Llorca et Serge Gouloumès suivis de Sophie Bise et Jacques Chibois, Michel Roth et Marc Haeberlin, mais aussi certains étoilés qui s’intéressaient encore à la technique des autres, comme Jacques Pourcel ou Lothar Eiermann ( Allemagne) ou encore Daniel Boulud (New York) et Cynthia Bitar (Liban). Les Italiens, et les Suisses venus en voisins, découvraient eux aussi d’autres gestes culinaires.
La présence de Pierre Troisgros, Paul Bocuse Gaston Lenôtre ou Michel Guérard, étaient une preuve de solide amitié. Les chefs des étendards gastronomiques tels Alain Ducasse, Jean-François Mesplède pour le Michelin et Anthony Torkington, Délégué des Relais et Châteaux, une marque de respect pour celui qui fit la notoriété de la cuisine provençale.
Une autre génération paraissait vouloir imposer son mouvement à l’instar de la nouvelle cuisine de l’époque. Un collectif, dont le but est d’aborder d’une autre façon le métier de cuisinier. Nous avons surtout retenu les noms du jeune Eric Guérin de la « Mare aux oiseaux » et de Stéphane Carrade.
Mais cette grande fête des papilles avait un petit côté surnaturel tant les saveurs et la générosité étaient au rendez-vous. Un concours de cuisine de jeunes chefs, fut remporté par trois Relais et Châteaux : Jérôme Sadonnel (Les Bas Rupt à Gérardmer), Sébastien Vanhove (l’Hostellerie de Levernois) et Nicolas Davouze (Château de la chèvre d’Or).
« Le Moulin de Mougins », clôtura ce week-end gustatif, avec son propriétaire et chef d’aujourd’hui, le brillant Alain Llorca à la tête d’une brigade étoilée somptueuse, qui concocta un savoureux dîner avec, de véritables virtuoses comme Serge Gouloumès, Jacques Chibois, Jean Michel Llorca et Philippe Labbé au piano. Nous n’avons plus qu’un espoir attendre l’année prochaine le deuxième Festival, le temps sera long mais le savoureux souvenir très présent.
Les hôteliers de la région avaient aussi joué le jeu pour recevoir leurs amis chefs et quelques journalistes triés sur le volet.
Anthony Torkington avec son magique Mas Candille offrait un abri où les étoiles brillaient comme nulle part ailleurs. On croisait dans cette bastide provençale du XVIII ème siècle, Pierre Troisgros, Michel et Christine Guérard, Daniel Boulud venu de New-York et une myriade d’autres.
Classé Relais et Châteaux Le Mas Candille se trouve à 200mètres du cœur de Mougins. Cette bastide dotée de trois piscines et d’un spa extraordinaire estampillé Shiseido offre un séjour de remise en forme ou la cuisine est à la hauteur des plus grands. Pas étonnant que nous ayons retrouvé ce chef talentueux tout à fait à l’aise aux côtés de nos étoilés.
Légende photos : 1 : Roger Vergé - 2 : Olivier Dassault venu inaugurer le premier Salon Héli-jet show à Cannes rendait lui aussi hommage à ce génie du Goût – de gauche à droite Serge Goulomes(Le Mas Candille), Olivier Dassault député de l’Oise, Roger Vergé, Richard Galy maire de Mougins et Alain Llorca (Moulin de Mougins) - 3 : Véronique André avec Pierre Troigros - 4 : Une présence très étoilée tout au long du week end de Gauche à droite : Pierre Troisgros, Daniel Boulud, Jacques Pourcel, Serge Goulomès et Alain Llorca entouré du Maire et de Anthony Torkington(le Mas Candille)

D'autres voyages

Un week-end de faste à La« Mamounia ». - Par Véronique André
Jean-Christophe Basseau - Chef à l’hôtel Méridien de Bora Bora - Polynésie française. - Par Michèle Villemur
Escale culinaire à Macao - Par Ludovic Bischoff
Moscou, "La troisième Rome". - Par Véronique André
Découvertes

LE DRUGSTORE a ouvert ses portes le 23 mai 2017, dans un cadre élégant et confortable du designer Tom Dixon avec une gastronomie confiée au chef 3 étoiles Eric Frechon....

En savoir plus