ATHÈNES ET LE PÉLOPONNÈSE - PAR SOPHIE GUICHARD

La Grèce traverse actuellement une crise économique grave qui n’a pas de raison d’effrayer le touriste. Bien au contraire !
Le pays redouble d’effort pour accueillir au mieux ses hôtes. Pour preuve, les nouvelles infrastructures de grande qualité, restaurants, hôtels ou musées qui se sont multipliés à Athènes ou sur les côtes du Péloponnèse.
Mieux encore, le gouvernement s’est engagé à ne pas augmenter les prix des services touristiques, à supprimer les taxes d’aéroports (sauf celui d’Athènes), et à prendre en charge les voyageurs en cas de grève intempestive. Les vacanciers n’en demandent pas plus !
Alors en route pour Athènes et le Péloponnèse à la découverte de quelques lieux propices à vous réjouir les 5 sens.

Le musée de l’Acropole
Qui dit Athènes, dit visite obligatoire (et avec raison) de l’Acropole et du Parthénon. On ne s’étendra pas sur ce site incontournable, car votre guide vous en dira davantage. Mais en descendant , ne manquez pas le nouveau musée de l’Acropole, un écrin de verre et d’acier signé Bernard Tschumi, qui a ouvert ses portes l’année dernière. A l’intérieur, on peut admirer quelque 350 statues et vestiges trouvés sur le site et exposés en lumière naturelle, sans oublier la reconstitution des frises du Parthénon (Une partie des originales étant à Londres au British Museum).
( Prix entrée Acropole : 12€, entrée musée : 5 €)
Le restaurant Omikron
Mais si, il est possible de faire une halte gastronomique à Athènes, Le restaurant Omikron situé au nord de la ville ( 1, Drosou Str & Aeglis Str, Kifisia) mérite qu’on se donne un peu de mal pour le dénicher. Superbe maison, beau jardin, jolies tables dressées sous des dais, tout est bien, surtout ce qu’on y mange. La chef, Dina Nikolaou, qui a fait ses armes à Paris, propose une cuisine délicieuse, fraîche et parfumée, toutes tendances de la Méditerranée confondues bien sûr.( ticket moyen : 35 €)
La taverne Hermion
Comme tous les Athéniens, allez flâner dans le quartier pittoresque de la Plaka. Parmi les nombreuses tavernes qui jalonnent les ruelles, le restaurant Hermion , 515 Pandrossou &7, est l’un des plus agréables avec ses grandes tables dressées dans la cour à l’ombre de velums. Au menu, des spécialités grecques bien sûr, et un excellent vin de pays ( Compter 12 €)
Hors Athènes, les routes du Péloponnèse conduisent vers toutes sortes de trésors : sites archéologiques, monastères et chapelles orthodoxes, kilomètres de plages, villages hors des sentiers battus, où il fait bon s’asseoir dans une taverne autour de quelques mezzés et un pichet de vin du pays !
Aldemar Olympian Village
Voilà une excellente adresse pour les familles qui veulent passer de super vacances sous le signe de la mer et du soleil. Ce complexe hôtelier, construit les pied dans l'eau non loin d'Olympie, abrite 562 chambres réparties autour d'une multitude de piscines, des équipements sportifs, des restaurants, des centres de loisirs et un spa très pro. Dans le genre all inclusive chic, on ne fait pas mieux ( Voir le site).

Le site d’Olympie
A 320 km d’Athènes, on peut passer des heures à fouler le site des premiers jeux Olympiques, émouvant champ de ruines où l’on devine temples, structures sportives antiques et atelier du sculpteur Phidias. C’est là que tous les 4 ans, dès 776 avant JC, les pèlerins affluaient, à cheval, à pied ou en bateau, de toutes les cités grecques. Les affaires étaient suspendues et les guerres interrompues en l'honneur de l’événement qui durait 5 jours. Aujourd’hui ce sanctuaire n’a rien perdu de sa superbe. ( Entrée : 6€)
L’ancienne Messénie
C’est une ville entière, grande de 35 h, que l’on est en train de mettre à jour non loin de Pylos au sud du Péloponnèse. Cette ancienne capitale construite par Epaminondas, avait été décrite en 250 après JC, par Pausanias, un voyageur érudit et pointilleux. C’est sur ses indications, que l’on découvre aujourd’hui basilique, stade, temple d’Aphrodite, agora , fontaine d’Arsinoe. Les fouilles sont loin d’être terminées, mais elles se visitent déjà, dans une tranquillité absolue, car le site est méconnu. C’est superbe. (Entrée gratuite, tous les jours de 8h30 à 15h)

Le café-restaurant Ithomi
Juste au dessus du site de l’ancienne Messénie, dans le petit village d’Ithomi, l’auberge du même nom profite d’une terrasse avec vue plongeante sur la vallée. Nikolaos, le patron, apporte pèle mêle salade grecque, tzatziki, feuilles de vignes farcies et autres délices grecs, que l’on accompagne de vin de pays. Un délice. ( Compter 12 €)

L’hôtel Costa Navarino
Ce superbe complexe hôtelier vient d’ouvrir ses portes sur le golfe Navarino, là même où ont été tournés jadis " Les Canons de Navarone ". Construit à l’emplacement d’une ancienne oliveraie de 130 h, dont les 6600 arbres ont été soigneusement replantés, cet hôtel est le premier du genre en Grèce. Du luxe à l’état pur. Il abrite 766 chambres à la déco design, 400 piscines, plusieurs bars et restaurants, des équipements sportifs de premier ordre et surtout un golf somptueux qui domine la mer. Chambres à partir de 300 €. ( Voir le site.)

D'autres voyages

Ma semaine gastronomique dans la ville de Valencia - Par Véronique André
Les Manoirs de Tourgéville à Deauville - Par Margaret Kemp
Petite visite sur la Côte avant le mariage princier - Par Véronique André
Grignan - 26230
Découvertes

MAISON ALEPH  la Pâtisserie du Levant - première boutique mondiale - vous attend dans le Marais.

En savoir plus