UN NOUVEAU CHINON PAR DOMINIQUE NOLIN

C’est en qualité de premier producteur de vins à bulles fines du Val de Loire, que la Maison Ackerman a décidé de s’attaquer aux "vins tranquilles". Ce qui ne signifie pas qu’ils sont gorgés de Prozac ou de Lexomil, mais tout simplement que les bulles n’agitent pas leur maturation. Donc, depuis 2007, les œnologues de la Maison Ackerman ont travaillé à l’élaboration d’un Chinon, «Les Boires» avec la complicité de Jacques Lurton, désigné comme «Consultant et Responsable de l’Assemblage.» Cet œnologue de renommée mondiale est issu d’une grande famille vinicole bordelaise. Après avoir travaillé avec son père, André, puis son frère, François, il créée sa propre société. Et se met à sillonner le monde afin de rechercher des vignobles attractifs. En France il trouvera ce qu’il convoite dans le Languedoc puis en Espagne à Toro en Castille et dans le Leon. Ses pérégrinations mondiales lui permirent également de devenir l’un des premiers à proposer aux Français de découvrir des vins dits «Du Nouveau Monde». Et notamment des produits du Chili élevés dans la Vallée de Colchagua autour de la ville de Santa Cruz, et des vins d’Argentine issus de la région de Mendoza. Aujourd’hui, c’est en France, à Chinon, que François Lurton a posé ses valises au côté des œnologues de la Maison Ackerman, pour élaborer avec eux le meilleur vin tranquille du Val de Loire. Il explique : «Mon but est de réaliser sur chaque terroir un vin qui en soit le meilleur reflet possible.» Et c’est ainsi qu’est née la cuvée "Chinon Les Boires de Donatien Bahuaud".
Le nom de cette production est un hommage que Bernard Jacob, Directeur Général d’Ackerman, a voulu rendre à Donation Bahuaud, chercheur et dénicheur de crus dans les années 30. «Il était naturel de choisir sa signature porteuse de valeurs d’authenticité, de terroir et d’excellence pour révéler l’expertise de notre Maison». Le nom commun "boires" apparaît lui même comme un sceau d’authenticité posé sur la carte d’identité de cette cuvée puisqu’il désigne les bras morts de la Loire. Les Boires sont d’anciens méandres isolés d’un fleuve, qui peuvent être encore en eau ou asséchés, par période ou toute l’année. Exprimant un écosystème particulier, ces bras morts favorisent largement une biodiversité originale dee la Loire. Pour ce millésime 2011, l’équipe d’Ackerman a réalisé un assemblage de Cabernet franc traduisant un haut potentiel qualitatif de l’appellation Chinon. Pour accroître encore l’originalité de cette création, un chai à barriques fut construit spécialement pour lui dans les caves historiques de Saint Hilaire /Saint Florent. Résultats :
- A l’œil, une couleur royale, d’un rubis profond et lumineux. - Au nez, des petits fruits rouges bien mûrs ; cassis, myrtilles, soulignés par des notes de chocolat, et de café, parfumés d’épices légères. - En bouche, toute en élégance qui exprime des saveurs de fruits, d’épices, et présente une belle structure tannique, ample et longue. - Idéal avec des viandes, du gibier, des poêlées de champignons sauvages, des fromages à pâte molle. Pour en savourer l’extrême finesse il est conseillé de le carafer avant de le servir à température ambiante. A partir de 13€ chez les cavistes. ACKERMAN
19, rue Léopold Palustre
CS 84002 Saint Hilaire/Saint Florent - 49412 Saumur
Tel : 02 41 53 03 10
e-mail : sdubreuil@ackerman.fr Voir le site Ackerman.

D'autres vins

Domaine La Croix Belle - Languedoc
Un collector pour Nicolas Feuillatte Par Sophie Guichard
Château Lascombes
Les vins de l’été signés Gérard Bertrand
Découvertes

Tout proche de la place de La République dans le  restaurant LE BESLAY la cuisine est concue par la chef italienne Antonella Finelli.