LES CHAMPAGNES DE L'ÉTÉPAR SOPHIE GUICHARD

L’été est une fête, et pour la célébrer, place aux bulles. Tel un rayon de soleil, le champagne, rosé ou brut, a sa place à tout instant sur la table des vacances. Pour célébrer un anniversaire, partager un moment heureux avec des amis, ou simplement s’offrir un apéro 4 étoiles. On peut même désacraliser le breuvage en y ajoutant des glaçons, pour en faire des « piscines » comme en réclamaient les clients chics de l’hôtel Lutétia.
En attendant vous prendrez bien une petite coupe ! Fruité. Le Brut rosé d’Alfred Gratien se prête magnifiquement à un apéritif impromptu. Un rosé délicat, une attaque en bouche franche, et la finesse du chardonnay égayée par des notes de petits fruits rouges et de framboises dûs aux deux pinots présents dans l’assemblage (41 euros chez les cavistes). Rafraichissant. Ce rosé de chez Drappier, 100% pinot noir affiche un dosage zéro. Pour lui, pas de sucre superflu, juste des bulles et une avalanche de notes de pêches blanches, de fruits rouges et d’agrumes. On aime sa puissance, sa fraicheur et sa vivacité (34 euros chez les cavistes). Toujours frais. En pique-nique, en bateau, ou en invité de dernière minute, la "fresh collection" du champagne Jacquart assure! En toute occasion festive, les cuvées "Mosaique", brut ou rosé de la maison Jacquart s’habillent d’un étui arty et coloré qui conserve la bouteille à la température idéale pendant 2 heures. Indispensable sous la canicule ! (34 euros le rosé, 26 euros la cuvée brut chez les cavistes). Classe le champagne Henriot rosé millésimé 2008 ne s’apprécie que dans les grandes occasions et avec des gens qu’on aime, de préférence ! C’est un champagne sensuel et élégant, à la couleur délicate qui dégage des notes de fruits rouges et de groseille. A boire avec recueillement ! ( 43 euros en exclusivité chez Nicolas). Avec des potes. Rosé brut Jeeper, un assemblage de 70% de chardonnay, 20% de pinot noir et 10% de rouge tranquille, un vin rosé comme seule la Champagne peut le faire! Résultat: une robe rouge intense, des bulles en rafale, une attaque progressive et fruitée, et une longueur en bouche intense. Les copains en redemanderont ! (20 euros. Liste des cavistes distributeurs sur demande). Valeur sûre Il vient de sortir ! Le brut Chardonnay 2006 de Nicolas Feuillatte est un vin subtil et délicat à déguster à l’apéritif comme au repas avec des fruits de mer de préférence. Un blanc de blanc comme on les aime, frais, puissant, et saturé de fines bulles qui chatouillent le nez (31 euros, chez les cavistes).

D'autres vins

Château Calissane - clos Victoire 2006 Par Sophie Guichard
Château Villefranche - Graves
Une cuvée qui ne perd pas le NordPar Dominique Nolin
UN SEDUISANT CREMANT DE LIMOUX POUR UNE SAINT VALENTIN REUSSIE Par Dominique Nolin
Découvertes

Entre le Parc Monceau et les Champs-Elysées on se régale avec les truffes et les recettes de chez TRUFFES FOLIES BERRI.

En savoir plus