LES 12 CHAMPAGNES DE MINUIT

Par Sophie Guichard

Les fêtes de fin d’années approchent. Nous avons sélectionné pour vous 12 champagnes dignes d’accompagner vos repas en famille ou entre amis.
Quel champagne choisir ? Vous pouvez servir un brut tradition ou un blanc de blanc en apéritif, un extra brut avec les huitres, un rosé sur un dessert ou pourquoi un grand millésime du début à la fin du repas. L’important est de se faire plaisir ! Place aux bulles.
 
Pour l’apéritif
Le blanc de noirs Edouard Brun,  une cuvée superbe,100% pinot noir, au dosage mini de 3g/l qui lui confère ampleur et fraîcheur. 75 euros chez les cavistes.
L’Authentique par Le Brun de Neuville, un blanc de blanc à l’élevage particulier qui  offre dans la flûte un festival d’aromes puissants et délicats. 28 euros.
Perrier-Jouët, blanc de blanc, grande nouveauté 100% chardonnay de la Maison, et son coffret de deux verres ornés d’une anémone, créé à l’occasion des fêtes de fin d’année pour un tendre apéritif en duo. 110 euros chez les cavistes .
Frais, facile à boire, le blanc de blanc de la maison Gremillet fera l’unanimité. On aime sa belle structure et sa longueur en bouche. 27 euros chez les cavistes.
 
Avec les huitres
Première cuvée- extra brut de Bruno Paillard, le fleuron de la maison est le fruit d’un assemblage délicat, très peu dosé en sucre, particulièrement frais et fruité en bouche. Un mariage parfait en perspective avec fruits de mer et crustacés. 35,50 euros chez les cavistes.
Le Champagne Leclerc Briant premier cru extra brut affiche seulement 2,5 de sucre par litre. Il associe une grande fraîcheur à une palette d’arômes incroyables. 48 euros chez les cavistes .
 Le brut Nature de la maison AR Lenoble affiche un dosage zéro ! Ce champagne original révèle des notes de poire poêlée, de zeste d’orange confite et de gingembre moulu qu’on appréciera à l’apéritif ou avec des entrées de la mer. 30.40 euros chez les cavistes
 
Pour tout un repas
Charles Clément, millésime 2005, le fleuron de la marque,  s’avère parfait pour accompagner coquilles saint-jacques ou homard grillé. 30 euros départ cave.
Nicolas Feuillate, millésime 2009, en jette déjà par sa présentation en bouteille d’or vêtue en édition limitée. Beau et bon à la fois. 31euros chez les cavistes.
La cuvée réserve de Castelneau se distingue des autres par son assemblage de vins vieillis 5 à 6 ans qui lui donnent fraîcheur et belle amplitude. 39 euros chez les cavistes
Le champagne Grande Sendrée, cuvée de prestige élaborée à partir des meilleures parcelles et des meilleurs millésimes de la Maison Drappier. Un nectar. 70 euros chez les cavistes
 
Pour le dessert
Le champagne rosé Clos du moulin de Cattier s’impose. Avec ce 1er cru, tout en finesse et rondeur, vous finirez l’année en beauté ! 95 euros chez les cavistes.
 
 
 

 

D'autres vins

Un collector pour Nicolas Feuillatte Par Sophie Guichard
La Cave de Saint-Verny au coeur de l'Auvergne Par Dominique Nolin
Château Lascombes
Domaine La Croix Belle - Languedoc
Découvertes

A Saint Germain des Prés dans la rue Mazarine, le BISTROT BUCI MAZARINE BBM d'Alain Dutournier et une très bonne affaire.

En savoir plus