WEEK-END DESTINATION ROUBAIX PAR LUDOVIC BISCHOFF

Stupéfiant, le pari osé de Mathieu Cordonnier à Roubaix !
Ouvrir un restaurant gastronomique qui joue la carte de l'hyper originalité... C'est le défi un peu fou de Mathieu Cordonnier à Roubaix !
 
Roubaix n'est pas vraiment réputée pour sa scène gastronomique. C'est plus souvent le trafic de drogues entre la France et la Belgique frontalière qui fait la « Une » des journaux. Alors, pour placer sa ville sur la carte des destinations à visiter par les gastronomes curieux, Mathieu Cordonnier a décidé de jouer la carte de la provocation en baptisant son restaurant Stupéfiant ! Voilà qui pose le décor et vous indique qu'ici, rien ne sera fade et attendu...
 
Ouvert début 2018, cette adresse joue à fond le jeu de l'originalité. Le lieu d'abord : un ancien hôtel particulier qui a dû abriter l'une des riches familles du textile au siècle passé, lorsque Roubaix était l'épicentre de cette activité en France. Et qui abrite aujourd'hui un restaurant caché. Il faut en effet avoir l'adresse à la main pour trouver la porte d'entrée où presque rien n'indique qu'il se cache une table d'hôte derrière. On monte les escaliers et l'on hésite à sonner à la porte d'un appartement lambda. Les plus audacieux sont récompensés lorsque le personnel ouvre la porte pour les inviter à pénétrer dans ce resto hors norme. Des boiseries blanches accrochées à des plafonds vertigineux. Du parquet ancien. Des meubles d'inspirations nordiques colorés et des lumières design. Tout est fait pour vous étonner. On prend d'abord un verre au bar aussi cosy qu'un salon British. Puis on passe à table où l'on découvre... une boule de papier froissée ! Il s'agit de la carte que le personnel s'excuse presque de présenter ainsi. « Le chef est un peu... Original ! Est-ce que vous désirez lire un menu traditionnel ? » On sourit et l'on chausse ses lunettes pour décrypter un menu qui casse les codes avec des appellations farfelues.
 
Un menu original sur la forme comme sur le fond !
 Sachez, par exemple, que « le petit lapin de Playboy ronge mon crane végétal », un intitulé tiré d'une chanson de Gainsbourg, annonce un menu... végétarien ! Pour le menu à l'aveugle, il faut demander le « confusion » proposé en 5 et 7 services (55 et 75 euros). La carte, elle, s'affiche sous le label « extraction et émotions »... « Quand j'ai décidé d’ouvrir ce resto, je ne voulais pas en faire un nouveau de plus mais m'amuser. Voilà pourquoi tout est un peu barré ici, mais cela me ressemble bien. Je m'ennuie vite, donc je change souvent de cartes et j'aime m'amuser à surprendre les clients », confie le chef qui a fait ses classes au Crillon et chez l'étoilé du Nord, Marc Meurin. Il propose donc une cuisine follement originale. Peut-être parfois un brin trop original (surtout pour une ville où la clientèle n'est pas forcément habituée à de telles fantaisies !). Comme pour ce dessert « chocolat dans les bois » qui consiste en un chocolat boisé croquant servit avec des petites billes blanches qui sont des... œufs d'escargots ! Un peu trop d’esbroufe (c'est évident on n'en mange pas tous les jours !) pour pas vraiment de valeur ajoutée gustative dans l'assiette. C'est le risque de chercher l’originalité à tout prix... Mais, il faut reconnaître que le reste du temps, c'est plutôt un pari réussi comme avec cet œuf mimosa déstructuré à la truffe (peut-être un peu léger en truffe, mais bon, pas mal du tout quand même...). Les associations sont osées comme avec ce mariage de bœuf, escargots et saint-jacques. Etonnant mais qui fonctionne. Tout comme le « god save the cream » qui est une crème anglaise coiffée d'une tuile de charbon...
 
Bref, la cuisine de Mathieu Cordonnier est tout sauf banale. Elle peut dérouter certains. Mais pour les plus aventureux, c'est une belle expérience. Et Stupéfiant reste une pépite unique à Roubaix. Il fallait de l'audace pour l'ouvrir. Il en faut aussi pour poussez sa porte. Mais ne dit-on pas que la fortune sourit aux audacieux !
 
Photos : 1 : Le chef de Stupéfiant Mathieu Cordonnier - 2 : L'oeuf mimosa déstructuré - 3 : Accords bœuf, escargots et saint-jacques - 4 : Crème anglaise et tuile au charbon - 5 : La décoration moderne et audacieuse de Stupéfiant.

Stupéfiant
78, boulevard du Général de Gaulle - 59100 Roubaix
www.stupefiant.eu
 
 

D'autres week-end destination

Le Bustronome
La Grande Armée
Saint-Tropez
La Maison d'à Côté - Monlivault
Découvertes

Dans la MAISON KAISEKI officie le très talentueux chef Hisayuki "Hissa" Takeuchi le cuisinier créatif le plus représentatif de la nouvelle cuisine japonaise. Entre le Pont Mirabeau et le Parc...

En savoir plus

Retour fin février 2015 au Shangri-La Paris dans ce Grand Hôtel de luxe qui abrite L'ABEILLE le restaurant gastronomique ouvert le 15 mars 2011. L'hôtel est...

En savoir plus