LE P'TIT CANON POUR UN DÎNER

On aime : beaucoup...
  • Le P'tit Canon le restaurant
  • Le P'tit Canon terrine
  • Le P'tit Canon foie gras
  • Le P'tit Canon poulet rôti
  • Le P'tit Canon crème brulée
 En plein cœur du 17ème arrondissement, à quelques pas de la rue de Lévis, Le P’TIT CANON perpétue avec bonheur la belle tradition du bistrot de quartier.  
Par Georges Kouassi
  
Cet établissement, créé à la fin du 19ème siècle, et repris, en juin 2018, par Grégoire Devenyns et Thomas Joubert, a été joliment rénové pendant l’été 2019.
Dans un décor style rétro (superbe comptoir en bois et zinc d’origine, miroirs, belles suspensions art déco et art nouveau, banquettes et sièges bordeaux, carrelage façon mosaïque, …)  Grégoire, Thomas et leur équipe mitonnent une cuisine goûteuse et généreuse.  
 
Après avoir été chaleureusement accueillis, en ce vendredi 22 novembre, par l’attentionnée Mathilde, l’on a plaisir, en sirotant un bon Côtes du Rhône bio, à parcourir une carte qui traduit l’esprit de partage et de convivialité du restaurant.
 
Parmi  les entrées, on citera les incontournables « Blancs de poireaux, vinaigrette », « Filets de hareng à l’huile, pommes de terre tièdes » et « Douzaine d’Escargots, gros de Bourgogne (Maison de l’Escargot) », les  épatants « Œufs cocotte au foie gras » ou encore les goûteux « Foie gras mi cuit au  torchon » et « Terrine de campagne à l’échalote ».
De belles salades figurent également dans les suggestions, dont la « Salade du berger » ((jambon de pays et toasts de fourme d’Ambert) ou la « Salade César » (poulet pané, œuf, tomate, bacon, croutons, parmesan).
   
Les plats sont dans le même esprit : « Tartare de bœuf, frites & salade », « Andouillette 5 A, crème de moutarde et frites », « Saucisse aligot », « Cassoulet maison », « Souris d’agneau rôtie au romarin », « Parmentier de canard confit, salade verte », « Confit de canard, pommes sarladaises », « Saumon Gravlax, pommes de terre tièdes », « Bavette grillée à l’échalote »,…  

En dessert, l’on retrouve les classiques « Mousse au chocolat », « Tarte Tatin », « Baba au Rhum », « Crème brûlée », « Profiteroles »,…

La jolie sélection de vins comprend des Bordeaux, des Côtes du Rhône, des Bourgogne, des Beaujolais, des vins de la Vallée de la Loire et du Sud. 

Ce soir, l’on savoure les délicieux « Œufs  cocotte au foie gras », servis dans de petits ramequins, et l’onctueux Foie gras mi cuit au  torchon » accompagné de toasts aux figues.      
Puis l’on se délecte du succulent et copieux « Cassoulet maison » et du fondant « Saumon Gravlax, pommes de terres tièdes » et sauce à l’aneth.
En amateurs de chocolat, nous terminons par un excellent « Le Baulois » (fondant au chocolat Marylou), glace vanille.
 
On est conquis par cette cuisine généreuse à des prix très doux et l’ambiance chaleureuse de ce charmant bistrot (réservation fortement conseillée).

Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30 - Fermé dimanche.
 
Carte de 28,50 à 47 euros
Formule déjeuner (entrée + plat, ou plat + dessert) 18 euros.

Le P’tit Canon
36, rue Legendre - 75017 Paris - Tél : 01 47 63 63 87

Photos Geraldine Martens

D'autres articles de restaurants

Edouard Loubet : la solarité de Capelongue
Crom' Exquis Pierre Meneau - 75008
La Coupole en 2015
La Chopotte - 75014
Portraits de chef

Dans la sente du secret et la saveur du sacré, Marc MENEAU, le hobereau spirituel de Vézelay, le colosse impérissable de la colline éternelle élève notre...

En savoir plus
Découvertes

Depuis septembre 2019 le restaurant JOYSTERS propose des huîtres superbes de grande qualité dans la rue Cadet. Vous allez adorer.

En savoir plus