GAMBINO - 75001

On aime : beaucoup...
Restaurant Gambino, les tables
Le Gambino, du nom d’un célèbre chef de la mafia à New York dans les années 70, vient d’ouvrir à deux pas de la place du Marché Saint Honoré. Murs en pierres apparentes, poutres, banquettes noires, mobilier de bistrot en bois, carrelage à l’ancienne. Le Gambino ressemble à une maison de campagne, quelque part en Italie.
Par Sophie Guichard

Le Gambino, du nom d’un célèbre chef de la mafia à New York dans les années 70, vient d’ouvrir à deux pas de la place du Marché Saint Honoré.



Murs en pierres apparentes, poutres, banquettes noires, mobilier de bistrot en bois, carrelage à l’ancienne. Le Gambino ressemble à une maison de campagne, quelque part en Italie.



C’est le créateur Philippe Model qui a imaginé ce décor rustique et convivial comme là-bas !

A la tête du restaurant, Valentina Russino et Fabrice Uzan que l’on a connu au Pain Quotidien.



Aujourd’hui, ils nous offrent une cuisine 100% italienne, simple et ensoleillée, faite en direct du marché.

La carte change tous les jours selon les arrivages mais se décline toujours autour d’antipasti (de 13 à 15 euros), de carpacci (11 à 13 euros), de salades (13 euros), de pâtes et de pizze (11 à 15 euros).



De grands classiques, que le chef, Luidgi Pugliese, natif des Pouilles, accommode toujours avec originalité.

Si vous optez pour les carpacci, vous aurez à choisir entre celui de courgettes et d’aubergines, marinés à la menthe, ou celui de bresaola et copeaux de pecorino.



Pour les pâtes, ce sera spaghetti à l’huile d’olive et piment rouge, ou tortellini aux cèpes et à la crème de truffe.

Quant aux 14 pizze, vous en aurez jamais mangé de semblables !



Les vins viennent forcément de la botte et c’est tant mieux , car ils sont « bueno ».

Service rapide et gentil.



Le Gambino
6 rue Gomboust - 75001 Paris
Tel. : 01 42 60 12 70
Ouvert de 12 à 15h et de 19 à 23h.
Fermé le dimanche.

D'autres articles de restaurants

Napoleone - 75008
Sum - 75001
Mamo - 75016
Le Poulpry -75007
Portraits de chef

Dernier nouveau d’Alsace, piémontais belfortain de Grandvillars, la quarantaine avant-gardiste, MOF 2007, le picaresque Olivier NASTI emporte les siens dans l’aventure de...

En savoir plus
Découvertes

A deux pas de la place des Abbesses, au MOM'ART, Grégory Cohen séduit par sa cuisine toute en délicatesse.

En savoir plus