L'AUTOBUS IMPÉRIAL - 75001

On aime : beaucoup...
  • Restaurant L'Autobus Imperial, la salle
  • Restaurant L'Autobus Imperial, le chef
  • Restaurant L'Autobus Imperial, la salle
Pas toujours évident de trouver un restaurant, un vrai, dans le quartier des Halles. Or, caché dans une petite rue, il en est un qui mérite le déplacement : L'AUTOBUS IMPERIAL . Un vrai dépaysement que ce bar restaurant né en 1910 et qui adopta le plus pur style Art Nouveau...
Par Dominique Nolin

Un restaurant qui vaut le détour.

Pas toujours évident de trouver un restaurant, un vrai, dans le quartier des Halles où les gargottes le disputent aux selfs et aux fast-food.

Or, caché dans une petite rue, il en est un qui mérite le déplacement : L'AUTOBUS IMPERIAL .

Un vrai dépaysement que ce bar restaurant né en 1910 et qui adopta le plus pur style Art Nouveau, une décoration dont le chef Alan Geamm est tombé amoureux.

En entrant on découvre un bar, meublé de fauteuils clubs profonds où l’on peut déguster des tapas accompagnés de cocktails avec ou sans alcool.

Puis dans la salle elle-même, aux vastes volumes surplombée par une magnifique verrière, on peut se régaler de la cuisine inventive d’Alan Geamm.

Ce chef possède un talent certain pour marquer de son empreinte des recettes classiques avec lesquelles il confectionne des plats que l’on découvre sous un jour…Nouveau.

Pas de poudre aux yeux mais des recettes inventives glanées au cours de ses nombreux voyages.

En entrée, une roulade de saumon fumé rendue moelleuse par le mascarpone, accompagnée d’une tapenade de citron au gingembre confit fut superbe, offrant un bel équilibre de saveurs.

Tout comme le crumble de gambas aux graines de sésame, courgette et pousses de soja, relevé d’une vinaigrette aigre-douce.

Le plaisir ne se dément pas avec la suite.

Servie dans une petite cocotte, la souris d’agneau avec fruits secs et légumes, façon tajine, était parfaitement cuite.

Même réussite et même régal avec la brochette de noix de Saint-Jacques à la citronnelle accompagné d’un risotto crémeux au chitake finement relevé par une sauce teriyaki.

Enfin, impossible de résister aux desserts.

Le baba au vieux rhum de la Martinique, servi avec une confiture de pétales de rose fut, lui aussi, autant apprécié que le sablé de crème d’amande rehaussé d’une compote de cranberry et d’une quenelle soufflée au célèbre yuzu.

En conclusion, avec un chef inventif, un personnel attentionné et des prix attractifs, L'AUTOBUS IMPERIAL est un lieu à noter sur son agenda.

Menu Sans Détour : 1 entrée + plat ou 1 plat + 1dessert : 24,50 €

Menu Mon Détour : entrée+plat+dessert : 29,50 €

Formules déjeuner :

- plat du jour + café gourmand : 13,50 €

- entrée + plat du jour + boisson + café : 15,50 €

- plat du jour + dessert du jour + boisson + café : 15,50 €

A la carte, les entrées sont à 9 €, les plats à 18 € et les desserts à 8 €

L'Autobus Impérial

14, rue Mondétour - 75001 Paris.

Tel : : 01 42 36 00 18

D'autres articles de restaurants

La Vigie - Piriac 44420
Les Noces de Jeannette - 75002
Le fabuleux canard laqué de Ducky's - 75006
Pascade Alexandre Bourdas - 75002
Portraits de chef

Cet homme est un esthète ! Il suffit de regarder l’image de Jean-Georges Vongerichten pour le deviner ; lorsque vous apprenez que le photographe est Patrick Demarchelier le photographe des stars...

En savoir plus
Découvertes

Vous avez oublié les années 50 - ou vous ne les avez pas connues. Comment étaient donc les restaurants pendant la IVe République, avant 1959 ?  

En savoir plus