L'APIBO RETOUR EN 2015

On aime : passionnément...
  • La salle du restaurant
  • Restaurant L’APIBO, filet de haddock
  • Restaurant L’APIBO, velouté de butternut et chorizo
  • Restaurant L’APIBO, quasi de veau
  • Restaurant L’APIBO, compote de quetsche avec gelée de saké
L'APIBO le retour  
Par Alain Fusion

Le restaurant L'APIBO a été ouvert en avril 2012 par le jeune chef Anthony Boucher dans le quartier du Mail à proximité des Halles.

Retour en octobre 2015 dans le restaurant pour découvrir la carte du moment et le nouveau décor.

Selon la saison la carte annonce le maquereau en papilotte et pousses d'épinards, le velouté de butternut et chorizo, le risotto à l'encre de seiche et tagliatelles d'encornets, le filet de haddock, le bar à la crème de sésame noire et riz noir vénéré sauce tandoori, le cabillaud rôti et mousseline de patate douce, le magret de canard avec carottes et oignons doux, ou le savoureux quasi de veau.

Pour le dessert, la compote de quetsche avec gelée de saké mousseline vanille et sablé breton, les mirabelles rôties avec biscuit à la tajine de fruits avec une crème épaisse, ou la mousse chocolat onctueuse et tuile grué cacao.

L'accueil charmant et le service délicieux de Hervé font plaisir aux clients.
La petite terrasse pour les beaux jours, dans la rue réservée aux piétons est bien agréable dans cette rue calme.

Pour le déjeuner, formule entrée et plat, ou plat et dessert à 18Euro ; et menu à 26Euro.
Le soir, menu carte à 35Euro et menu "carte blanche" de L'Apibo à 55Euro pour 5 plats.
A la carte compter environ de 35 à 44Euro.

Service de 12h à 14h30 et de 19h15 jusqu'à 23h. Fermé dimanche midi.

Photos : 1 : La salle du restaurant - 2 : Filet de haddock - 3 : Velouté de butternut et chorizo - 4 : Quasi de veau - 5 : Compote de quetsche avec gelée de saké mousseline vanille et sablé breton.

L'Apibo
31, rue Tiquetonne - 75002 Paris - Tel : 01 55 34 94 50


 

D'autres articles de restaurants

Le Mesturet -75002
Les Princes - 75016
Toi - 75008
Jardins d'Epicure - 95710
Portraits de chef

Le Val d'Enfer est le seul chemin pour aller au Paradis terrestre. La Provence est certainement le dernier vestige du Paradis et sa capitale est à l'Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence....

En savoir plus
Découvertes

Sous un air de guinguette chic, tout en haut de Suresnes, dans un beau jardin entouré d'arbres le restaurant AU PERE LAPIN domine Paris.

En savoir plus