DÉJEUNER CHEZ LAPEROUSE - 75006

On aime : beaucoup...
  • Devanture
  • Restaurant Laperouse : Saumon fumé
  • Restaurant Laperouse : Noix de Saint Jacques
  • Restaurant Laperouse : Chibouste au citron Yuzu
  • La salle
Après un dîner pris en octobre 2010, l'offre d'un déjeuner chez LAPEROUSE s'est présenté en mars 2012. C'est l'occasion de découvrir le nouveau chef Christophe Guibert.
Après un dîner pris en octobre 2010, l'offre d'un déjeuner chez LAPEROUSE s'est présenté en mars 2012. C'est l'occasion de découvrir le nouveau chef depuis le changement de patron en octobre 2011.

Sur le quai la superbe devanture bleue et or, bien connue des parisiens et des gastronomes, a été remise à neuf avec bonheur.

Le superbe restaurant Laperouse fondé en 1766, installé dans une belle demeure ancienne située sur les quais de la Seine a rajeuni la cuisine traditionnelle en gardant le décor cher aux personnalités d'antan ; Laperouse est un véritable monument de la gastronomie parisienne, une institution incontournable.

En plus de l'atmosphère, on vient chez Laperouse pour apprécier la cuisine du chef Christophe Guibert arrivé en octobre 2011.

En salle l'équipe fidèle connait tous les secrets et tous les recoins d'une maison qui n'en manque pas.

Selon la saison la carte de Laperouse annonce le cannelloni de crabe en feuille de radis noir avec millefeuille de betterave au raifort et croquant au sésame, le pressé de foie gras de canard et pintade en croute de fruits sec avec chutney de coing à la badiane et brioche dorée, le saumon fumé aux concombres et citron confit sauce aigrelette, les noix de Saint Jacques dorées au beurre salé avec pancetta Bellota croustillante endives caramélisées et copeaux de marrons, la sole farcie aux champignons et feuille de Tétragone damier de vitelottes et petites rattes au jus de truffe, le carré d'agneau au thym citron et croustillant d'épaule confite, le Châteaubriand en croûte de truffe noire avec marmelade d'oignons rouges et raisins, ou la joue de boeuf braisée au Bourgogne et badiane avec fricassée de légumes et jus réduit.

Pour le dessert, le chibouste au citron Yuzu et biscuit fin avec une mosaique d'agrumes en gelée, le soufflé Laperouse aux fruits confits et praliné, le baba trempé dans un vin doux aux épices avec émulsion miel et sorbet cassis, ou la panna cotta aux fruits exotiques avec une madeleine au miel.

L'accueil charmant et le service souriant sous la direction élégante de Thomas Loizillon font plaisir. La belle carte des vins est sous la Direction du chef sommelier Mehdi Zerizer.

On admire le décor remarquable du restaurant Lapérouse parfaitement entretenu ; une visite des salons particuliers qui ont fait la réputation de table galante de Laperouse s'impose.

Pour le déjeuner, formule à 45 € pour entrée et plat ou plat et dessert ; et menu à 55 € pour entrée, plat, dessert. A la carte compter environ de 70 à 140 €.

Menus du soir à 105 € en salle et à 135 € servi en petit salon.

Le bar bien rénové est ouvert à partir de 12h jusqu'à ... tard le soir.

Service de 12h à 14h30 et de 19h jusqu'à 22h30. Fermé samedi midi et dimanche.

Photos : 1 : La remarquable devanture sur le quai - 2 : Le saumon fumé aux concombres et citron confit sauce aigrelette - 3 : Les noix de Saint Jacques dorées au beurre salé avec pancetta Bellota croustillante endives caramélisées et copeaux de marrons - 4 : Le chibouste au citron Yuzu et biscuit fin avec une mosaique d'agrumes en gelée - 5 : La salle du restaurant.

Laperouse

51, quai des Grands Augustins - 75006 Paris

Tel : 01 43 26 68 04

D'autres articles de restaurants

L'Abeille au Shangri-La - 75016
Les Envies pour le déjeuner
Oliva - 75008
Bûches de Noël 2013 - 2 -
Portraits de chef

Anicien terrien instruit auprès des plus éminents, humble étoilé durant 14 ans, dans son bistrot nature de la rue du Cherche - Midi, François GAGNAIRE rayonne...

En savoir plus
Découvertes

Dans un décor au charme authentique de l'année 1912, on trouve chez BENOIT une atmosphère de bistrot des Halles, mais de grand luxe avec une belle cuisine de tradition classique. Le monde...

En savoir plus