People : VÉRONIQUE ANDRÉ CHEVALIER DE LA CONFRÉRIE DU JAMBON BAYONNE

En juillet 2010, la journaliste gastronomique Véronique André a été intronisée Chevalier de la Confrérie du Jambon de Bayonne.
Lors des fêtes de Bayonne... et du jambon, qui se sont tenues fin juillet 2010, la journaliste gastronomique Véronique André a été intronisée Chevalier de la Confrérie du Jambon de Bayonne en compagnie du journaliste et critique gastronomique Gilles Pudlowski et de l'évêque de Bayonne.
Une foule immense de tout âge avait sortie pantalon et chemise blanches, foulards et cintas (ceintures) rouge, pour cinq jours de folie populaire.

Cette période de fête dans la ville Basco Gasconne, ou la marée humaine approche le million de personnes chaque année, est aussi la date des intronisations à la CONFRÉRIE DU JAMBON DE BAYONNE, une confrérie très sélective qui a honoré en accompagnement de l’évêque de Bayonne notre consœur journaliste à Madame Figaro et Valeurs Actuelles et écrivain Véronique André et notre confrère journaliste au Point Gilles Pudlowski.
La Confrérie du Jambon de Bayonne sous l’égide de son Grand-Maître, René Hargous, s'attache pour perpétuer le savoir et surtout le savoir-faire.
Les dignitaires du Conseil Magistral portent capes et faluches rouges matinées de blanc qui symbolisent le maigre et le gras du jambon, avec une touche verte sur la coiffe pour rappeler les couleurs de Bayonne et du Pays Basque.
C’est pile à l’heure sonnante du lancement des clés de Bayonne à la foule signe de l’ouverture des fêtes que notre consœur Véronique André et notre confrère Gilles Pudlo ont été intronisés sous les applaudissements d’une foule qui chantait à tue tête. L’un comme l’autre ont été honorés pour leur travail reconnu des restaurateurs nombreux autour d’eux.
Lire l'article sur les fêtes de Bayonne et voir les photos.


D'autres peoples

Faure-Brac au Bistrot du Sommelier
Je me ferais bien un...
François Pelletier à La Ferrandaise - 75006
Paul Bajade - Les Chênes verts - 83690
Portraits de chef

Au vert du haut-var, à Callas, à la muraille rose des gorges de Pennafort, dans une impassible Bastide provençale à la terrasse ombragée par les tilleuls,...

En savoir plus

Dans un écrin historique drapé en bonbonnière pour dîners amoureux enfiévrés aux chandelles, à deux enjambées de l’Odéon,...

En savoir plus