SAFARI GASTRONOMIQUE À NEW YORK - 3 - - NY EN 4 JOURS : 3 – DB – BERNARDIN – MORIMOTO - PORTER HOUSE - DANIEL. - PAR VÉRONIQUE ANDRÉ

- Troisième jour :

La journée commence par un Round Table Breakfast avec la présence de tous les grands critiques Américains et Français autour des chefs étoilés ou non.
Un grand événement organisé par Albert Nahmias, le pape de la gastronomie française et l’initiateur de ce voyage réglé comme du papier musique.

Le débat autour des tendances de cuisine diverses fut alimentés par des chefs de toute culture, très éloquent, le jeune David Chang explique pourquoi il a choisi d’adapter sa cuisine Nipone aux habitudes américaines avec son fameux exemple de burger de thon juste saisi. Daniel Boulud, le français chouchou des New Yorkais avait, lui aussi, les idées bien arrêtées sur les sujets gourmands qui intéressent la grosse pomme, allier savoir faire et technique français, à un palais américain n’est pas chose facile. Mais au regard de ses restaurants plein à craquer, tout porte à croire que sa méthode est la bonne. Jean-Georges Vongerichten quant à lui ouvre sans cesse, ses concepts dans le monde entier et tous ses restaurants New Yorkais prennent le mouvement du district dans lesquels ils se trouvent avec une aisance incomparable.

DB
S’il est le petit dernier de Daniel Boulud, il a quand même, déjà quatre ans. En plein cœur du quartier de Times square ce bistrot chic à la française avec son chef alsacien propose une cuisine typiquement de terroir. Dans une ambiance très branchée à la décoration chaude, on y mange un cochon aux lentilles, un ragoût de homard ou encore des cuisses de grenouilles Californiennes.
Mais on aime le clin d’oeil avec cet original db burger, une savoureuse transformation d’un burger revu à la french attitude. La carte propose de multiples portions mais aussi des menus à des prix intéressant,s pas étonnant que Daniel Boulud fasse sur 100 places à peu près 500 couverts par jour, dans ce lieu au cœur de Midtown West.
>DB : 55W. 44th Street – Tel : 212 3912400
Voir le site
Le Bernardin
Le Bernardin ne désemplit pas du début jusqu’à la fin de l’année. Fort de sa réputation mondialement connue Maguy Le Coze fait de cette adresse le meilleur restaurant de poissons de l’Amérique.
Eric Ripert poursuit dans la même lignée et avec le même talent une cuisine de la mer reconnue par trois étoiles au guide Michelin.
Une grande stabilité depuis 94 une décoration comme on aime de panneaux de bois chauds, caissons au plafond et la collection de tableaux de Maguy.
Les cuissons sont magnifiquement justes et saisies à point. Les associations terre mer, sont inventives et savoureuses.
Cette institution a le privilège de compter parmi les Relais Gourmands. La cave est divine.
Plusieurs menus sont proposés un menu test qui passe du thon, crabe turbot Halibut poché ainsi que quelques desserts pour $135 ou un menu terre mer pour $180 celui ci comprendra, foie gras, caviar, black bass, thon blanc bœuf de Kobe et autres douceurs autant un régal des yeux que des papilles.
> Bernardin : 47 St/Rockfeller Ct – Tel : 212 554 1515
Voir le site

Morimoto
Un espace gigantesque, en plein Chelsea, des volumes étudiés par le dernier designer à la mode de Hong Kong, tout ici est pensé à la japonaise.
De longues tables de bois blond se succèdent séparées par des panneaux de bouteilles lumineuses. Alliance de béton brut, de bars lumineux et de simplicité nipponne.
Une cuisine en fond de salle ou s’active autour du chef médiatique Masaharu Morimoto, une brigade réglée comme un ballet de Broadway. Tout autour de cette cuisine sont disposés des comptoirs à sushis pour les plus pressés.
Ce restaurant aux dimensions gigantesques dispose aussi en sous-sol d’un bar prisé des accros aux cocktails.
Ce nouveau genre de brasserie Nipponne est la dernière mode à New York.
>Morimoto : 88 Tenth Av. 16St. - Tel : 212 9898883
Voir le site

Porter House
Michael Lomonaco, est un survivant, il était le chef du « Windows » au dernier étage du World Trade Center. Par un hasard qui lui doit la vie, absent des lieux au moment de la catastrophe pour une histoire de lunettes, il nous revient après de nombreux shows télévisés. Il pose enfin ses valises depuis deux mois au quatrième étage du Colombus Circle, et dispense une nouvelle cuisine américaine, copieuse et riche en saveurs. Il est le meilleur steak house de New York. Le chef, n’est bien entendu, plus tout à fait le même et sa convivialité chaleureuse le rend encore plus attachant.
On adore son T bone qui se coupe presque à la cuillère, on est séduit par ses nombreuses assiettes de légumes frais et on craque pour le lieu à la décoration du New York des années trente, avec bois massifs, cuirs et épaisses moquettes. Choisissez une table près de la baie vitrée avec la vue exceptionnelle sur Central Park. C’est la découverte coup de cœur de mon voyage.
Un grand bravo à Michael Lomonaco, pour cette renaissance.
>Porter House : 10 Columbus circle - Tel : 212 823 9476
Voir le site

Daniel
On adore Daniel Boulud pour sa générosité, son talent et son côté frenchie très certainement le préféré des Américains. Il a été à l’origine de l’engouement des New Yorkais pour la cuisine française.
Ce lyonnais, meilleur ouvrier de France, a appris auprès des plus grands comme Vergé, Blanc ou Guérard, et commence sa carrière américaine à Washington. Il se fait remarquer dans les cuisines du «Cirque » et ouvre son premier « Café Boulud » Le restaurant Daniel est reconnu très vite comme un des meilleurs « gastronomiques » de la grosse pomme, en suit le petit DB, puis d’autres ouvertures à Las Vegas et Palm Beach.
Auteur de plusieurs livres Daniel Boulud est aussi à la tête d’un service traiteur renommé. « Feast &Fêtes ». Manhattan est le bastion de la cuisine française grâce à Daniel Boulud et les New Yorquais le lui rendent bien.
Daniel a gardé son charme à la française mais fait des affaires comme un business man américain. Il faut goûter une fois dans sa vie, les coquilles saint jacques du Maine aux truffes ou encore, la fricassée de sole ou la terrine de lapin.
Des plats totalement de tradition française avec un soupçon de touche américaine. Un vrai bonheur.
> Daniel : 60 east / 65 Street - Tel : 212 288 0033
Voir le site

Photos DR. 1 : Morimoto - 2 : Daniel Boulud et son Chef - 3 : Le Bernardin - 4 : Michael Lomonaco - 5 : La salle du Daniel.

D'autres voyages

Las Vegas - 2 - Suite - Par Maxime Landemaine
Une retraite marine au Domaine de Rochevilaine - Par Ludovic Bischoff
Auberge de Noves - Par Maxime Landemaine
Jean-Charles Métayer, un chef au pays des dieux. - Elounda Hôtels and Resorts à Porto Elounda. - Par Michèle Villemur
Découvertes

CHEZ JULIEN : face à l’Ile Saint-Louis, un magnifique écrin pour une belle cuisine de tradition.   

En savoir plus