LES TOQUES BLANCHES LYONNAISES NOUENT UN PARTENARIAT AVEC LE CLUB MED

Par Jean-Louis Galesne

Leader mondial  de vacances le Club Med  fait évoluer  son offre table pour être encore plus en phase avec les nouvelles attentes des consommateurs.
Depuis 2004 le Club Med  a petit à petit affiné sa stratégie de montée en gamme ce qui s‘est traduit  par le déployement d’espaces Club Med « Exclusive Collection » ( espaces cinq tridents dans un quatre tridents), offrant des saveurs haut de gamme  et ultra personalisé sur des sites uniques, tel Cefalu en Sicile. Une stratégie que le groupe entend accélérer dans ses clubs alpins (18 clubs à trois heures de Lyon, ville ou est basée le menagement), avec en vue un passage  de 80% de ces clubs en quatre tridents. Pour ce faire le groupe a investi de  80 à 100 millions d’euros dans chacun de ses villages alpins pour les rendre up to date ( en vue l’ouverture de  5 nouveaux club d’ici 2021 dont un à la montagne).  Ainsi celui de l’Alpe d’Huez a été totalement rénové en vue de sa prochaine ouverture  pour la saison d’hiver.

Cette montée en gamme de l’offre table  Club Med particulièrement dans les Alpes françaises va se faire en partenariat  avec  l’association des Toques Blanches Lyonnaises, association qui compte 420 membres  dont 32 étoilés Michelin, et 22 MOF. Un rapprochement qui vise à hisser la cuisine du Club  a son plus haut niveau plaisir. « Nous voulons  que les GM trouve matière a satisfaire leur appétit et leur gourmandise à tout moment de la journée, et pour cela nous avons mis au point  des nouveaux produits comme le Gourmet Lounge et  sommes très attentif  à la  demande  healthy  de notre clientèle. Il y aura systématiquement un plat  low calorie  en place midi et soir, et un jux detox au petit déjeuner en sus des autres jus proposées. Au club le all day dining est une réalité, la liberté de manger quant on veut, les GM adorent. Nous devellopons le bio, qui represente désormais 30% des achats, un pourcentage que l’on espère augmenter très vite, et mettons en place  actuellement des « healthy corner » pour répondre aux spécificités alimentaires de certains : végétarien, sans gluten, sans lactose,etc. Les Toques Blanches Lyonnaises ont commencé a nous apporter leur expertise, et  ressèrent peu à peu les boulons ».

Ainsi  Les cuisiniers  feront désormais des stages  chez certains des membres investit dans ce partenariat comme son president Christophe Marguin, le MOF Joseph Viola ( Daniel et Denise), Julien Gautier ( M Restaurant),  Benoît Toussaint chez Paul'O à Solèze.

Des chefs qui étaient récemment en visite au Club Med  Da Balaïa à Albufeieira au Portugal. « Nous sommes des professionnels qui connaissent les contraintes d’une entreprise, et qui cherchent en permanence à rendre cette dernière plus efficace  » nous dit  le president de l’association. Christophe Marguin, en ajoutant : « nous apportons au Club notre regard extérieur, un regard attentif et positif.  Ainsi à Da Balaïa dès notre arrivée on s’est mis à l’ouvrage ( les chefs étaient là pour quatre jours), en étant présent du petit déjeuner  jusqu’à la fin du service,  et très vite remarquer ce qui faisait tousser la machine.  Nous avons eu un échange franc avec le chef, qui est un bon,  mais quand on a la tête dans le guidon et 42 chefs à gérer de 18 nationalités, on a beau être très pro on ne peux pas tout voir. (le Club Med  recrute dans plus de 100 métiers dont 40 dans l’hôtellerie restauration) d’où notre rôle.  Nous avons fait un debriefing constructif entre nous quatre, et  acter avec le chef les quelques solutions pouvant être rapidement mises en place, et  imaginer  avec lui celles qui seront plus longues à mettre en route car nécessitant une remise a plat du matériel. L’essentiel de nos efforts va se porter sur les clubs  alpins de Savoie et Haute Savoie tous assez proche de Lyon, et je vous assure que l’on va mettre le paquet, pour que la nourriture et le service soient  à la hauteur du prestige de la cuisine française et des attentes d’une clientèle internationale. Travailler avec le plus grand club de vacances est un challenge  formidable, on a envie de réussir et on va réussir  » .  Rendez vous cet hiver sur le terrain.
 

D'autres voyages

Le jubilé de la Reine - suite. - Par Véronique André
Dinarobin Golf & Spa , à l'Ile Maurice. - Par Véronique André
La cuisine franco créole d'Arnaud Bloquel
Alain Ducasse at The Dorchester - Par Magaret Kemp
Découvertes

Rue Blanche, avant ou après le théâtre, les épatantes tapas d’Olivier Krot, le chef et propriétaire du restaurant BOCA.  

En savoir plus