CHAMPAGNES ROSÉS POUR LA FÊTE DES MÈRES PAR SOPHIE GUICHARD

Délicieux, sophistiqués, ensoleillés, les champagnes rosés s’invitent à la fête des mères.
Et pas seulement à l’apéritif !
Un repas ne leur fait pas peur. Avant de succomber à leurs bulles enivrantes, apprenez à les connaître. Leur fabrication déjà ! Savez vous qu’il existe deux façons de les élaborer.
Par assemblage, ou coupage, en ajoutant du vin rouge en quantité variable à une cuvée traditionnelle de chardonnay (technique interdite ailleurs qu’en Champagne !)
Sinon, par saignée, ou macération, qui permet d’obtenir un champagne plus fruité et plus puissant. 10 % seulement des rosés sont élaborés ainsi, car l’opération est difficile et ne peut se faire que sur des petites quantités. Enfin sachez qu’il n’existe pas deux champagnes rosés semblables. Ces moments de plaisir restent uniques. On a goûté pour vous : Brut rosé Alfred Gratien : Un vin d’assemblage qui allie l’élégance du chardonnay au fruité du pinot noir (8%) Un vin léger et délicat, rehaussé de petites notes de fruits rouges. Top à l’apéritif.
En vente à la propriété, cavistes, internet : 39,7°€ Remy Massin &fils brut rosé : Du fruit brut en flûte ! Ce champagne se compose de 90% de pinot noir à 10% de chardonnay. Un mélange qui assure un vin gourmand, dominé par des notes de framboises, de groseille et de pruneaux cuits.
En vente à la propriété: 16,20 €. Le coffret 32 € Chassenay d’Arce brut rosé : Avec 35% de chardonnay, la fraîcheur de ce champagne surprend. On aime sa robe légèrement saumonée et son bel équilibre. Il accompagne rougets grillés et gambas sans problème.
En vente à la propriété ou chez le caviste le bouclier de Bacchus à Paris. 22 euros Champagne Gallimard : A ce champagne rosé de saignée sont ajoutés 10% de chardonnay, juste ce qu’il faut pour apporter la touche de finesse nécessaire à son goût très fruité. Un vin élégant qui, à table, n’a pas peur des épices.
Prix départ cave: 15,50 € Francois Brossolette, brut rosé : Beaucoup de pinot noir et seulement 3% de pinot meunier pour assurer à ce champagne une belle robe rose soutenue et une puissance étonnante où dominent cerises et épices. A servir à table sans problème.
Prix départ cave : 15,70 € ... Lire la suite de l'article sur les Champagnes rosés.

D'autres vins

Saint-Valentin 2014 : le rose s'impose - SuitePar Sophie Guichard
Château DauzacPar Sophie Guichard
Sylvain NICOLAS : Chef Sommelier chez Guy SAVOY Par Fabien Nègre
L'été 2012 s'habille en rose Par Sophie Guichard
Découvertes

Durant 10 jours en décembre 2012 au Royal Monceau, le restaurant IL CARPACCIO du chef Roberto Rispoli a reçu en invité spécial l’italien Matteo Temperini, chef étoilé du mythique hôtel...