UNE BIÈRE DIGNE D'UN GRAND VIN - PAR DOMINIQUE NOLIN

Peu de consommateurs connaissent la " Duvel Triple Hop", une bière somptueuse, surprenante par l’originalité de ces arômes dont l’évidence et la puissance sont élaborées grâce à une multitude de subtilités - à la fois antagonistes et complémentaires qui créent un véritable chef d’œuvre gustatif et olfactif !
Sucres doux des prairies fleuries et amertumes des terres âcres et des écumes marines s’entremêlent pendant une dégustation qui laisse pantois ! Lancée à l’automne dernier en Belgique, le millésime 2010 de la " Duvel Triple Hop" est enfin disponible en France.
A l’œil, elle offre une couleur dorée, légérement trouble ; couronnée par une abondante et gracieuse couche de mousse blanche qui s’épanouit dans le verre. Au nez elle présente une belle puissance relevée d’arômes d’épices : clou de girofle, coriandre. Et en bouche, enfin, explose une amertume prononcée qui finit dans l’apothéose d’une douceur onctueuse à laquelle on ne pouvait s’attendre.

C’est l’association de trois houblons qui donne à la "Duvel Triple Hop" son caractère exceptionnel comme on le dit d’un grand vin.

- Le Saaz-Saaz, le roi des houblons et la base de la Duvel depuis toujours. Il trouve son origine en Tchéquie et se caractérise par une puissance aromatique exceptionnelle doublée d’une amertume veloutée.

- Le Styrian Golding, classé lui aussi parmi les houblons les plus aromatiques, est cultivé principalement en Slovénie. Il offre cette saveur douce caractéristique des bières belges.

- L’Amarillo, le nouveau venu, est un jeune houblon américain. Il est utilisé pour ses propriétés aromatisantes exceptionnelles et son amertume prononcée. Il apporte une saveur douce, très florale, dotée d’un caractère épicé.

Une curieuse histoire belge
Tout a commencé par un pari lancé par le directeur marketing de la brasserie Duvel-Moorgat, lors d’une discussion avec les « Lambikstoempers », un club belge d’amateurs de bière.

À ces derniers qui déploraient de ne plus pouvoir déguster la bière "Duvel Triple Hop", qui avait fait l’objet d’une édition unique en 2007 et dont le stock s’était écoulé en quelques jours, il propose de rééditer la cuvée s’ils réunissent 10 000 demandeurs.
En créant sur Facebook le groupe « Nous voulons la "Duvel Triple Hop", ils réunissent en quelques jours plus de 17 000 fans de cette bière dont il faut reconnaître que son prix, hélas, fait d’elle une véritable boisson de luxe !
18€ la bouteille chez les cavistes.

D'autres boissons

Eilan Gillan - Par Sophie Guichard
Prince Hubert de Polignac lance Nature de Cognac - Par Sophie Guichard
L'été du Pineau des Charentes
Caol Ila , un fleuron d’Islay - Par Sophie Guichard
Découvertes

Le restaurant YAM' TCHA est installé dans le quartier des Halles depuis le 25 mars 2009 par la jeune chef Adeline Grattard.

En savoir plus