L'ÉTÉ DU PINEAU DES CHARENTES

Par Sophie Guichard

Le pineau retrouve une nouvelle jeunesse avec la mode des cocktails. La maison Reynac a imaginé de nouvelles recettes pour déguster ce vin de liqueur qu’on buvait frais à l’apéritif et qu’on utilisait en cuisine depuis des lustres.

Car selon la légende, le pineau des Charentes est né par hasard.  En 1589 un vigneron charentais versa par erreur une quantité de moût de raisin dans une barrique qui contenait une certaine quantité d'eau de vie de cognac.
Lorsque la barrique fut ouverte quelques années plus tard, le pineau des Charentes était crée mais il ne fut commercialisé que bien plus tard, en 1921.

Depuis ce vin doux mène sa vie de vin doux, aimable à l’apéritif, glorieux en dessert. La maison Reynac a donc imaginé pour lui, qu’il soit blanc ou rosé, un autre usage, plus jeune, plus tonique : en cocktails.
Le Reynac Mojito par exemple se compose de 4 cl de Pineau blanc, 4 tranches de citron vert, de l’eau pétillante et le tour est joué. Pour le Reynac Passion il faudra 4cl de pineau rosé, versé directement dans un verre rempli de glaçons, 2cl de cognac VSOP et 4cl de jus de cranberry.

Et ainsi de suite car le pineau adore les mélanges. A vous de choisir la couleur : le blanc, qui provient de cépages ugni, folie blanche et colombard, est doux et équilibré. Le rosé, produit à partir de cépages rouges comme le cabernet et le merlot, se révèle plus fruité et donc parfait pour accompagner  un melon par exemple.

Pineau des Charentes Reynac, blanc ou rosé : 7,50€ en GMS
 

 

D'autres boissons

Le Nikka Bar du Curio Parlor - 75005
Whisky Aberfeldy, 12 ans - Par Sophie Guichard
Le Pastis Henri Bardouin - Par Sophie Guichard
Du Cognac à Noël - Par Sophie Guichard
Découvertes

L'arrivée en France du chef Gordon Ramsay est un évènement d'importance. Le savoir-faire du chef s’exprime au Trianon Palace à Versailles dans LA VERANDA, un restaurant chic et décontracté.

En savoir plus