WEEK-END DESTINATION PLOUIDER DANS LE FINISTÈRE PAR JEAN-LOUIS GALESNE

LA BUTTE PLOUIDER FINISTERE
 Créée en 1952 par Jeanne Yvonne Becam, La Butte était à l’origine une simple et généreuse auberge de campagne, Jeanne Yvonne étant une cuisinière classique au registre mi bourgeois mi paysan.  Son fils Hervé qui lui succède en 1975 après avoir passé cinq ans chez La Mère Brazier, fait rapidement évoluer l’auberge en privilégiant une cuisine plus gastronomique, Succès venant, au fil des ans, il adjoint au restaurant  un hôtel de 21 chambres.  En 2000 c’est le passage de relais à sa fille Solène et à son gendre Nicolas Conraux, cuisinier passionné et volontaire. Le jeune couple insuffle alors à La Butte un esprit nouveau, alliage de modernité et de bon sens.  L’hôtel est rénové en 2011, en 2012, un spa est construit ainsi qu’une piscine, et en 2016, 12 autres chambres étoffent l’offre hôtelière (quatre étoiles), alors que côté restauration, un bistrot épicerie est ouvert. Il permet d’ajouter une cuisine bon esprit fraîche et joyeuse dans une ambiance décontracté à côté du gastro. L’idée étant de toucher une nouvelle clientèle, et de satisfaire celle qui reste plusieurs jours sur place et veut manger plus simplement, soit au dejeuner soit au dîner lors de son séjour. Cela en restant fidèle à l’esprit locavore que La Butte, met en avant et qui est un des éléments clé de sa réussite (l’autre étant le professionalisme général de l’équipe de 40 employés).
 
L’HOTEL
 Dès la porte franchit et le passage à la réception, on vous fait comprendre que vous êtes le bienvenu. L’accueil est chaleureux et le sourire de mise. Mis à l’aise et confiant, il ne reste plus qu’à prendre possession de sa chambre. Les chambres sont agréables, et ultra clean. Les classiques font de 16 à 19 m2,  les supérieures de 25 à 30m 2, et  les Junior suite 45m2. Toutes sont connectés WI Fi,  et on trouve  dès la porte passé dans chacune des chambres un cadeau de bienvenu. L’offre TV est importante, et les supérieures et Juniors suites sont dotées d’une terrasse avec vue sur la baie de Goulven. Le petit déjeuner copieux est servi dès 7h du matin sous forme de buffet au bistrot. Le choix est là, les pains et viennoiseries sont maison, et la présence de produits régionaux (charcuteries, etc.) appréciable et appréciée. Très bonne idée, la formule déjeuner au bistrot+soin au spa+piscine à 112euros par personne. 
 
 
LA TABLE DE LA BUTTE
 Le beau travail de Nicolas Conraux à été récompensé  d’une étoile par le Michelin en 2014.  Un bâton de maréchal bien mérité  pour ce chef qui ne ménage pas sa peine et privilégie de longue date  les produits de son pays breton. Locavore est un mot qui lui va bien, car il travaille pour nombre de produits (laitages, légumes, certains fruits) avec des producteurs de sa commune, et en ce qui concerne les autres (coquillages, crustacés,  poissons, volailles), avec des pêcheurs, ostreiculteurs, et éleveurs qui sont dans un rayon de 15km autour de chez lui. Il suit aussi rigoureusement les saisons, et change sa carte tous les trois mois. Elle fait la part belle aux produits de la mer, car Nicolas adore les travailler.  Des poissons qui lui sont livrés chaque jour par les pêcheurs attitrés de La Butte, et qui sont pour les plus nobles destinés au gastronomique où ils sont cuisinés avec science. Ceux d’un registre plus simple mais tout aussi frais étant pour leur partt attribués au comptoir/bistrot.  A La Table de la Butte, on peut ainsi se régaler d’huitres Legris n°2 pochées, sarrasin et morilles jumbo, d’un lieu de ligne nacré et carottes des sables acidulés,  ou encore d’ormeaux sauvages, dulse (algue) pomme de terre et jus de volaille (c’est le coquillage fétiche du chef qui le travaille depuis ses débuts dans des recettes variés). Autre plat du chef en porte étendard,  le superbe homard de la côte rôti au beurre noisette.  La viande n’est néanmoins pas absente, voire avec ce pigeonneau des Monts Bretons, petits violets et racines douces. Le soir au coucher du soleil on apprécie  la vue sur la baie de Goulven dans le lointain proche. Service parfait, discret et souriant, et sommelier disponible, attentif, et de bons conseils.
Restaurant fermé, lundi, mardi, et mercredi midi. Menus 59, 76, 118 euros. Menu végétarien et sans gluten 58 euros, menu enfant 25 euros
 
LE COMPTOIR DE LA BUTTE
 La salle s’articule autour d’un comptoir en fer à cheval et d’une épicerie fine occupant entièrement le mur derrière le comptoir. Il est quasi réservé aux produits bretons frais et en conserves. Le cuisinier officie avec une aide derrière le comptoir, jouant d’une carte entre cuisine de bar et de bistrot, facile a envoyer. Aux beaux jours une terrasse protégée s’ajoute à la salle. Elle  permet de profiter du soleil et du bon air.  A la carte la pêche du jour selon arrivage, et des classiques tel la « Kraz », une surprenante galette complète revisitée,  ou encore le burger du Comptoir préparé avec de la viande en provenance du territoire,  et un bun maison, (la boulangerie de la Butte  fait un excellent travail).  La pintade bretonne, gingembre et sésame blond, ou encore la côte de cochon de Kavilavel, sont aussi des plats de choix. En garniture des petits légumes bio du voisin et far noir traditionnel (à découvrir !)  On peux aussi tout simplement grignoter des huitres, un foie gras mi-cuit, ou encore une planche de charcuteries ou de fromages, en buvant une bière locale, un cidre fermier du Finistère, voire simplement un verre de vin, ou de la Plancouët, eau minérale bretonne.
 
Ouvert tous les jours. Formule 20 euros et menu 25 euros. Carte 35 euros.  Brunch le dimanche 39 euros, 79 avec champagne à volonté.
 
La Butte - 12, rue de la mer - 29260 Plouider  - Tel : 02 98 25 40 54
 
 Photos : Le Coq - Michel Le - Mary Mounier - Pascal Leopold
 
 
 

D'autres week-end destination

Paris en août 2011
Les Ambassades Paris
La Grande Armée
Les Costières de Nîmes
Découvertes

Si Paris ne manque pas de bons restaurants, de bons bistrots et de bonnes brasseries, parmi les meilleurs le bistrot ASTIER est une institution incontournable de la gastronomie française qui...

En savoir plus

La cuisine des jeunes chefs israéliens souffle comme un vent audacieux sur les fourneaux de la planète entière. La recette du succès : une cuisine...

En savoir plus