WEEK-END DESTINATION SKI ET CUISINE DU TYROL PAR LUDOVIC BISCHOFF

La station de ski autrichienne de ISCHGL est l'épicentre de la gastronomie dans les alpes tyroliennes. On y dénombre une étonnante concentration de bonnes tables. Et un événement mêlant ski et gastronomie s'y déroule chaque année au mois d'avril. L'occasion d'aller découvrir la cuisine tyrolienne moderne ou traditionnelle...

La souriante et très chic station de ski autrichienne de Ischgl n'est pas qu'un paradis pour les gourmands de poudreuse. C'est aussi un repère de chefs qui portent très haut la gastronomie tyrolienne. Mais comme l'un n'exclu pas l'autre et que l'on peut être un skieur et un gastronome, c'est à Ischgl qu'est organisée tous les ans une opération très originale baptisée : la «Sterne Cup des grands chefs». On pourrait résumer la chose en disant qu'il s'agit, pour les meilleurs cuisiniers d'Autriche et d'Allemagne, de venir s'affronter derrière les fourneaux mais aussi... à ski ! «Cook and ski», voilà qui est original.

La 18eme édition se déroulera les 12 et 13 avril 2015. Une bonne occasion d'aller goûter les petits plats des chefs en compétition avant de les voir dévaler les pistes...

Et si vous ne voulez pas vous contenter des dégustations gratuites offertes dans le cadre de l'événement, rassurez-vous, il y a quelques tables installées à l'année qui méritent le détour. Le Guide Michelin ayant cessé d'être édité en Autriche, c'est le Gault & Millau qui donne le « LA » des cuisines fréquentables.

A Ischgl, le trio de tête est composé par Gunther Doberl, le chef qui officie à l'hôtel Romantica et qui a récemment perdu une des trois «toques» dont le guide l'avait coiffé. Il est devancé par le très jeune et ultra prometteur chef du restaurant Stüva de l'hôtel Yscla, Benjamin Parth. A peine âgé de 26 ans, il possède déjà trois «toques» et 17/20 au dernier Gault & Millau et il impressionne par son audace culinaire. Il produit une cuisine qui fusionne les influences françaises et asiatiques bien loin des plats terroirs du Tyrol. Quasiment autodidacte, résolument inspiré, il ne vit que pour sa cuisine et sa table étonnera les plus blasés par la fraicheur de ses intentions.

Mais le «boss» à Ischgl, c'est Martin Sieberer, le chef du Paznauner Stube, au sein de l'hôtel Trofana Royal, le seul 5 étoiles de la station. Il possède ses trois «toques» depuis des années et la qualité de sa table ne faiblit pas. A l'opposé du jeune Benjamin Parth, ce chef propose une cuisine plus traditionnelle, très généreuse, dans un cadre cosy et confortable. Sa table était étoilée du temps où le Michelin officiait encore au Tyrol. Sa cuisine exploite tout le spectre de la cuisine «à la française» avec un soin particulier porté au dressage des assiettes comme avec cette selle d'agneau rôti au paprika placée dans une sorte de champs reconstitué avec barrière en pomme de terre et sol en purée de petits pois labourés !

En visitant ces trois tables renommés et affichant des tarifs très abordables (comptez une petite centaine d'euros pour des menus qui ne vous laisseront jamais sur votre faim !) vous aurez une idée du meilleur culinaire que dispense Ischgl.

Mais puisque nous sommes à la montagne, il se peut que vous ayez aussi envie d'expérimenter une cuisine plus typique, à base de fromage et de speck ! Pour une fondue savoureuse et copieuse, au fromage comme à la viande, direction le Vider Alp, un chalet situé en haut des pistes. On y accède par un téléphérique. On y passe une soirée chaleureuse dans la neige. Mais surtout, on peut décider de quitter ce chalet... en luge ! Un circuit nocturne, sur une piste de ski éclairée faisant 7 kilomètres, est proposé tous les lundis et jeudis. On attrape sa luge traditionnelle en bois à la sortie du périphérique et hop !... on dévale les pistes en digérant fondue et eau de vie locale dégustée au Vider Alp. Inoubliable !

Enfin, une dernière très belle adresse pour une pause sur les pistes de ski à Galtür, un petit domaine skiable familial à côté de Ischgl : le restaurant Panoramma Tenne. Aux mains de la famille Huber, qui élève des vaches laitières et fabrique son propre fromage d'alpage, on déguste une cuisine de terroir parfaite. Servie dans de grandes poêles noires, les röstis au speck, les patates aux lards et oeufs et les spatzles, ces pâtes traditionnelles des alpes autrichiennes, cuisinées avec du fromage, sont tous un must qui vous remplissent la panse avec bonheur pour aborder l'après-midi de ski avec force et audace !

- le restaurant : Vider Alp
- l'hôtel : Yscla - l'hôtel : Romantica

Où loger :
Il y a un multitude d'hôtels 3 et 4 étoiles de qualité à Ischgl. Les plus intéressants sont situés dans le centre de la station et combinent raffinement moderne et tradition des alpes. Parmi tous ceux là, le Fliana est une bonne solution. Situé au pieds des pistes, en partie rénové cette année, possédant un bel espace aquatique et des chambres confortables, vous pouvez y descendre en toute confiance.

D'autres week-end destination

la route de Compostele
A Paris Canard et Champagne
Forth Worth
La Régalade Saint Honoré
Découvertes

C’est avant tout la magie des lieux, que cela soit l’OUSTAU aux Baux  de Provence  ou au PRIEURÉ à Vileneuve les Avignons, ils affichent une forte...

En savoir plus

En plein cœur du mythique Saint-Germain des Prés, RALPH'S, l’élégant restaurant de Ralph LAUREN.

En savoir plus