LES AMIS DE SAINT LOUIS - 57000

On aime : passionnément...
Le restaurant LES AMIS DE SAINT LOUIS a été créé au sein du Grand Séminaire, avec la bénédiction de l’évêché.
Par Philippe Hupp

C’est l’une des meilleures tables du département, mais aussi l’une des plus insolites et des plus discrètes. Et pour cause : le restaurant Les Amis de Saint Louis a été créé au sein du Grand Séminaire, avec la bénédiction de l’évêché. À deux pas de la gare de Metz et 300 mètres du Centre Pompidou 2, l’adresse - dotée d’un immense parking - a de quoi séduire. Et le succès est au rendez-vous : il est désormais indispensable de réserver.

Une grande salle du XVIIIème aux lambris magnifiques, où l’on peut prendre ses aises et parler en toute discrétion - ce qui devient un luxe, de nos jours. Un impeccable service en salle, très « école hôtelière ». Un chef doué mais pas fanfaron : Christophe Koessler, originaire de Strasbourg, a été chef de cuisine près de trois ans chez Bernard Loiseau - auquel il dédie d’ailleurs son fameux filet de sandre. À la tête de ce petit monde, Aimé Henry, un laïc pince-sans-rire - j’allais dire « un civil » tant l’atmosphère, ici, évoque ces élégants cercles des officiers où, dans des temps reculés, on pouvait parfois faire ripaille sans se ruiner. Ce restaurant est un digne héritier des grandes tables traditionnelles dont Metz s’honorait il y a quelques décennies, comme la Marne ou le « gastro » du buffet de la Gare.

La carte est riche, concrète. Elle fête les classiques en les rafraîchissant parfois, s’autorise quelques clins d’œil régionaux, sans jamais en faire trop. Quelques exemples : la terrine de lapereau aux mirabelles, le vol au vent d’écrevisses et cuisses de grenouilles, la fricassée de poussin d’Alsace pannée au parmesan, la tête de veau façon Les Amis de Saint Louis, le ris de veau et sa purée truffée, le baeckehoff de homard ou le dos de perroquet piqué à la citronnelle. Des fromages locaux, quasiment introuvables ailleurs, en provenance de Gorze et de la biquetterie de Bazoncourt. Et, entre autres douceurs, un sublime kougloff glacé au marc de gewurztraminer - pour ceux que le monstrueux buffet de desserts ne tenterait pas.

Côté cave, beaucoup de bouteilles affichent des prix très abordables, dans la zone des 20-30€, et une jolie place est faite aux vins de Moselle. Moins connu que le château de Vaux, le blanc de blanc de la maison Oury-Schreiber, à Marieulles-Vezon, s’affiche à 27€. Dans un registre plus classique, comptez 36,50€ pour le délicieux crozes-hermitage de Paul Jaboulet (2009).

Septembre 2011.

Les Amis de Saint Louis
4 avenue Jean XXIII
57000 Metz
Tel : 03 87 75 51 71

Ouvert au déjeuner du lundi au samedi et le vendredi au dîner.

Menus à 15,80€, 20€, 25€, 32,50€, 39€ et 43,50€.
Menu enfant à 12,50€
Carte : environ 40€.
Formules groupes : de 28€ à 57€.

Cartes de crédit : Visa, Mastercard.
Parking gratuit.

D'autres articles de restaurants

La Cantine du Troquet Dupleix - 75015
Toutes les cuisines d'Asie chez Panasia
Les 100 ans de Benoit - 75004
Oliva - 75008
Portraits de chef

Calme pisciacais déterminé, Grégory REJOU, à la fleur secrète de l’intimité des célébrités, reconsidère les classiques...

En savoir plus
Découvertes

Situé au coeur du 16ème arrondissement chic, LE RELAIS DU PARC a confié la cuisine du restaurant au talentueux chef Stéphane Duchiron.

En savoir plus