LE BOUILLON CHARTIER FÊTE SES 120 ANS - 75009

On aime : passionnément...
Le Bouillon Chartier fête ses 120 ans.
Le BOUILLON CHARTIER fête ses 120 ans, voila un bon prétexte pour retourner dans ce temple de la gastronomie française traditionnelle populaire à petits prix qui évoque une époque de la vie parisienne quand, en 1896, les frères Frédéric et Camille Chartier ont eu l'idée d'"offrir un repas digne de ce nom à un prix modeste, respecter la clientèle pour gagner sa fidélité".

Pour perpétuer cette louable ambition, Chartier est désormais entre les mains de la famille Joulie qui est le garant de cette institution devenue légendaire au fil du temps. Comme un souffle de fraternité. Le contrat social et gastronomique est maintenu.

On trouve au Bouillon Chartier une ambiance exceptionnelle et une atmosphère animée et conviviale dans ce qui pourrait sembler être une grande surface de la gastronomie française à petits prix. Il faut admirer le ballet des serveurs de Chartier et le coup de fourchette des clients.
Le volume et le cadre de la salle sont remarquables, avec les boiseries, les miroirs monumentaux, la verrière, l'éclairage impeccable et les tables à partager, comme entre amis.

La salle se rempli vite à partir de 11h30 et si les parisiens sont légion, les touristes ne manquent pas à l'appel sachant qu'un passage chez Chartier est aussi indispensable que de voir la Tour Eiffel, les quais de la Seine ou la butte Montmartre, Chartier est devenu un des éléments essentiel du Paris éternel !

La carte annonce l'oeuf dur mayonnaise, le consommé au vermicelle, le bloc de foie gras de canard, l'avocat sauce crevettes, la terrine de campagne, le filet de hareng pommes à l'huile, les escargots, la daurade royale au four sauce vierge, le pavé de rumsteack grillé avec ses frites - ou au poivre, le pot au feu ménagère, le poulet fermier rôti et ses frites, le confit de canard pommes grenailles, la saucisse de Francfort frites, la choucroute alsacienne, l'assiette végétarienne, ou les spaghetti bolognaise.

Après le fromage, pour le dessert, chez Bouillon Chartier on a le choix entre le baba au rhum chantilly, la crème aux oeufs, le chou chantilly, la crème de marron vanillée, la coupe Mont-Blanc, la poire Melba, ou l'ananas frais.

Ici on ne boude pas son plaisir. Où peut-on trouver un bouillon de légumes au vermicelle à 1Euro et la saucisse de Francfort avec frites à 6,50Euro, pour avoir une repas à 7,50Euro ?

Et puis, durant le mois anniversaire de novembre 2016, la carte proposera des plats de l'époque de la création tels le potage Crécy, la bouchée à la Reine, la tête de veau sauce tortue, le sauté de veau Marengo, la meringue en Dame Blanche, la pomme Bonne Femme, et bien d'autres encore.

A la carte compter environ de 8Euro et 23Euro.
Ouvert tous les jours, service continu de 11h30 jusqu'à minuit.

La brasserie Chartier est un immense coup de coeur pour l'accueil bienveillant, le service gentil et efficace, l'ambition humaniste partagée par le personnel, la vision heureuse des clients se sachant respectés et apaisés par la promesse d'un bon repas, la qualité des produits, la générosité dans les assiettes, et les prix remarquables de modestie.

Photos : 1 : La salle du restaurant - 2 : L'oeuf mayonnaise - 3 : Le pot au feu ménagère - 4 : Le baba au rhum chantilly - 5 : La porte d'entrée du restaurant.

Bouillon Chartier
7, rue du Faubourg Montmartre - 75009 Paris - Tel : 01 47 70 86 29

D'autres articles de restaurants

Sisters - 75008
Pâques 2013
Les saveurs de Fanfan
Deda - 75001
Portraits de chef

Sis dans un lumineux village cerné par la sylve, Salles, où l’hirondelle sourit au babil de la reinette en terrasse arborée, sur les rives du Cérou, petit affluent...

En savoir plus
Découvertes

Rue Blanche, avant ou après le théâtre, les épatantes tapas d’Olivier Krot, le chef et propriétaire du restaurant BOCA.  

En savoir plus