LA BAUHINIA AU SHANGRI-LA - 75016

On aime : passionnément...
Après un premier déjeuner en janvier 2011, retour en octobre 2013 dans le restaurant LA BAUHINIA ouvert au sein de l'Hôtel Shangri-La dans un luxueux hôtel particulier historique intégralement reconstruit, ayant appartenu au Prince Roland Bonaparte.
Par Alain Fusion

Après un premier déjeuner en janvier 2011, retour en octobre 2013 dans le restaurant LA BAUHINIA ouvert depuis le 18 décembre 2010 au sein de l'Hôtel Shangri-La dans un luxueux hôtel particulier historique intégralement reconstruit, ayant appartenu au Prince Roland Bonaparte.

Pour sa première implantation à Paris, le groupe Shangri-La - premier groupe hôtelier de luxe d'Asie Pacifique - à donné au restaurant le nom La Bauhinia qui vient de la fleur symbole ornant le drapeau de Hong-Kong.

Le chef étoilé propose une cuisine raffinée située entre France et Asie du sud-est, à base de beaux produits de saison.
La carte de La Bauhinia, simplifiée, annonce selon la saison, l'oeuf de poule poché à la crème de cèpes, le tartare de noix de Saint-Jacques et méli-mélo de mâche aux aromates, la Thaï beef salad et légumes croquants, la salade de pamplemousse "Yam Som'o" avec crevettes et vinaigrette épicée, le Parmentier de queue de boeuf et mousseline de panais, l'onglet de boeuf Black Angus poêlée et purée de pomme de terre au jus, la sole meunière et pommes de terre fondantes, le "Pad Thai" aux crevettes avec oeuf brouillé et pousses de soja, ou le poulet mariné à la citronnelle au curry accompagné de riz.
Pour le dessert, le chef-pâtissier propose la mousse onctueuse au chocolat, l'éclair au caramel et noix de pécan, la tarte fine au fromage blanc et cassis, ou l'île flottante avec amandes caramélisées. On apprécie également les pâtisseries inspirées des oeuvres d'artistes exposés au Grand Palais ; à déguster chaque mercredi après-midi pour "l'ARTea-time", de 15h30 à 17h30, du 2 octobre au 18 décembre 2013. Pour 49 € le tea-time classique plus la pâtisserie inspirée de l'artiste et un billet coupe-file pour l'exposition.

Les plats asiatiques tout comme ceux de tradition française sont excellents, les assiettes généreuses comblent les appétits ; les desserts sont une tentation permanente pour les gourmands.

La décoration spectaculaire du talentueux Pierre-Yves Rochon inspiré par le Directoire et l'Empire, sous une immense verrière, le gigantesque lustre de Murano, le mobilier confortable, les tons doux, la bonne lumière et l'espace généreux font partie des principaux atouts du restaurant.

Très beau menu du déjeuner à 48 € ; à la carte, compter environ de 47 à 77 €.

L'accueil charmant et le service délicieux font plaisir à la clientèle chic et gourmande.
Ouvert tous les jours, de 12h à 14h30 et de 18h30 jusqu'à 23h. Salon de thé de 15h30 à 17h30.

Photos : 1 : La salle du restaurant - 2 : Le Yam Som O : salade de pamplemousse Thaï avec crevettes cacahuètes et vinaigrette épicée - 3 : Le Pad Thaî aux crevettes avec oeuf brouillé et pousses de soja - 4 : Le poulet mariné à la citronnelle, au curry accompagné de riz - 5 : La pâtisserie "Braque" du tea-time.

La Bauhinia
10, avenue d'Iéna - 75016 - Tel : 01 53 67 19 91

D'autres articles de restaurants

Une décoration de goût pour un restaurant ?
Khaima l'oasis du Roch Hotel
Le Montrosier, le très bon bistrot de Neuilly
Les Cabarets de la Saint-Valentin 2019
Portraits de chef

Par Fabien Nègre - Ce Portrait a été écrit lorsque le chef Jean-François Piège était à l'Hôtel de Crillon place de la Concorde....

En savoir plus
Découvertes

Un excellent déjeuner lyonnais à Paris, dans le bistrot LA CUISINIÈRE LYONNAISE, sur la place Saint Ferdinand.

En savoir plus