WHISKY D'ECOSSE

On aime : beaucoup...
Le Whisky est le nom le plus courant d’un ensemble d’eaux de vies fabriquées par le procédé de distillation de céréales, quelles soient maltées ou non maltées.  
Le whiskys les plus fameux sont fabriqués dans des distilleries en Ecosse comme le whisky Macallan
 ou en Irlande. Mais on en trouve également aux Etats-Unis d’Amérique et au Canada. Depuis quelques années le Japon propose des Whisky qui retiennent l’attention des amateurs.
 
Toutefois la plupart du temps les puristes ont une préférence pour le Whisky en provenance d’Ecosse, et si possibles issus de distilleries anciennes  dans des régions où le climat et la végétation sont propices ; la campagne écossaise avec ses arbres et ses rivières constitue le lieu idéal pour le développement des céréales et leur transformation en eau de vie.
 
Les méthodes de traitement traditionnel des distilleries et le savoir-faire des distillateurs ont une importance primordiale pour le bon résultat et la qualité du Whisky produit.
 
L’élaboration correspond à des normes précises .
- Le maltage : Pour obtenir du malt on étend l'orge et on l'humidifie pour qu'elle germe. Cette opération dure une à deux semaines et donne une farine grossière.
- Le brassage : cette farine est ensuite mélangée avec de l'eau chaude. Cette eau va typer le whisky, en fonction des terrains qu'elle a traversés, donnant des arômes tourbés, minéraux ou de terre de bruyère. 
 - La fermentation : Le moût sucré ainsi obtenu est additionné de levure et la fermentation alcoolique se produit alors. Le moût fermenté est alors appelé le wash
- La distillation ; Le wash obtenu subit une distillation, dont le but est de séparer l'eau de l'alcool. La distillation des single malts s'effectue généralement en deux temps. La première distillation a lieu dans de grands alambics en cuivre à large base
- Le vieillissement : Le whisky est enfin vieilli en fûts de chêne12. C'est au cours de cette étape que le whisky se colore et acquiert des arômes spécifiques selon le bois utilisé.
 
Pour la distillation les alambics en cuivre, de taille et de forme précises, apportent un caractère spécifique aux spiritueux.
Ensuite, on laisse vieillir le Whisky pendant des dizaines d’années  dans des futs de chêne.
Le vieillissement est obligatoire, il doit être au minimum de 3 ans pour obtenir l’appellation whisky.
 
La dégustation          
Et on attend le meilleur moment propice pour une dégustation de ce délicat produit de la nature et du génie de l’homme.
D’abord on contemple la couleur du breuvage qui varie du jaune pale à l’ambré foncé, dans un verre spécial pour le whisky.
 
Le whisky se boit pur ou avec un ajout d’eau la moins minérale possible, pour diluer et ouvrir les arômes.
Il faut éviter d’ajouter de glaçons, car la glace aura tendance à anesthésier les arômes..
 
An outre, le whisky est très souvent utilisé pour la fabrication de cocktails dans des bars chics pour une clientèle élégante. Ou servi en apéritif au restaurant avec de commencer un repas raffiné.

Les cuisiniers apprécient les qualités gustatives du whisky pour réaliser des recettes originales en sauce sur des viandes et aussi pour des desserts parfumés.
 
 

D'autres articles de restaurants

Le Grand Café Fauchon, non merci !
Le nouveau Joy du Fouquet's
Les Ambassadeurs au Crillon - 75008
Artisan de la Truffe - 75009
Portraits de chef

Guérétois ingambe, dionysien émerillonné, Adrien LAFONT, au restaurant « La Min », sis rue de Montreuil depuis 2019, en esprit éclaireur,...

En savoir plus
Découvertes

Arnaud et Philippe vont être débordés ! L’un en salle, l’autre en cuisine avec le Chef, ils sentent que Le Grand Pan va tourner à plein régime.

En savoir plus