RETOUR AU BALCON DE LA PHILHARMONIE - 75019

On aime : beaucoup...
  • La salle du restaurant
  • Restaurant LE BALCON : Le foie gras
  • Restaurant LE BALCON : La canette de Barbarie
  • Restaurant LE BALCON : La tarte aux framboises
  • Restaurant LE BALCON : Le chocolat crémeux du Mexique
Ouvert depuis deux ans et demi, le restaurant de la Philharmonie de Paris, LE BALCON, renouvelle sa carte avec l’arrivée aux fourneaux du talentueux chef Giovanni Laude.    
Par georges Kouassi

Dans la superbe salle conçue par l’architecte Frédéric Druot (beaux volumes, cuisine vitrée, comptoir majestueux, confortables sièges au design très original,…) qui offre une vue panoramique imprenable sur Paris, Giovanni Laude revisite avec passion une créative cuisine de bistrot élaborée uniquement à base de produits frais.
 
La carte, volontairement courte (3 entrées, 3 plats, 4 desserts) change tous les mois et demi et traduit la volonté de cuisiner les produits de saison.
 
Impeccablement accueillis par Félix Rebellard, directeur de la salle, et Philippe, qui va s’occuper de notre table, Béatrice et moi découvrons la carte et les suggestions de cette soirée d’octobre.
 
Ce mois-ci, sont inscrits sur la carte, en entrées (11 à 16 €), « Le maquereau » (Tarte fine, compotée d’oignons et coulis de parmesan), « Les champignons » (Pleurotes et girolles, aïl, persil et jus corsé) et « Le foie gras » (épices tandori, cake au cumbawa, noisette et parmesan, condiment ananas).
 
« La canette de barbarie » (Suprême rôti, purée de patate douce, jus corsé de framboise), « Le boeuf » (Bavette d’Aloyau VBF, jus corsé, rattes confites au thym) et « Le lieu Jaune » (Snacké, moelleux de céleri et granny smith, émulsion safranée) sont les plats proposés en octobre.
 
Une suggestion du jour complète judicieusement la carte avec, notamment, ce jeudi soir, une « Planche d’antipasti », une « Joue de bœuf, comme un bourguignon, carottes, navets, pommes de terre et rutabaga » ou encore une « Entrecôte Simmental, frites maison et confit d’échalotes aux grains de moutarde ».
 
Une jolie sélection de cocktails (15 et 16 €) et de vins (28 à 68 € la bouteille) avec des possibilités au verre (6 à 9 €), permet d’apprécier des Bordeaux, des Bourgogne, des Beaujolais, des vins du Languedoc-Roussillon, de la Vallée du Rhône, de Provence et de la Vallée de la Loire.
 
Après avoir siroté l’excellent cocktail « La Douce Passion » (Vodka Absolut infusée maison à la vanille de Madagascar, liqueur de Passoa, jus de citron vert, sirop de sucre épicé, frits de la passion et champagne Deutz Brut), nous nous délectons respectivement du subtil  « Maquereau » et de l’onctueux « Foie gras ».
 
La tendre et goûteuse « Canette de barbarie » que nous avons choisie ensuite confirme notre sentiment d’une cuisine imaginative réalisée avec précision.
 
La « Tarte aux Framboises » (Sablé Breton, glace au basilic thaï) et « Le chocolat » (Sablé Breton, crémeux chocolat du Mexique et café, mousse Gianduja, sirop d’érable, glace au lait d’amande) concluent joliment ce très bon dîner.
 
Il est permis de penser que Le Balcon devrait devenir une adresse incontournable pour les parisiens désireux de déguster, dans un cadre  somptueux, une originale cuisine de bistrot réalisée avec talent. 

Ouverture : du mardi au samedi : à partir de 18h30 - Lundi : fermé (sauf certains soirs de concert) - Dimanche : fermé.

 
Photos : 1 : La salle du restaurant - 2 : Le foie gras - 3 : La canette de Barbarie - 4 : La tarte aux framboises - 5 : Le chocolat crémeux du Mexique.

Le Balcon - 6ème étage de la Philharmonie 1
221, avenue Jean Jaurès - 75019 Paris - Tél : 01 40 32 30 01 

Le 2 novembre 2017

D'autres articles de restaurants

Saturne pour un déjeuner
Lazare par Eric Frechon - 75008
Le Gaigne - 75008
Le fabuleux canard laqué de Ducky's - 75006
Portraits de chef

Aveyronnais souriant, Jean-François ROUQUETTE, conçoit la haute gastronomie, dans un palace exemplaire autant que tendance, le Park Hyatt Paris-Vendôme.

En savoir plus
Découvertes

L'emplacement unique du restaurant LE CLUB, avec sa vue sur la Seine et la Tour Eiffel, ne fait pas oublier les plaisirs de la carte signée Christian Etchebest

En savoir plus