LE DOMAINE DE LA CORNICHE À ROLLEBOISE

On aime : beaucoup...
En vogue dans les années 1930, sous l’impulsion de Jérôme Crepatte, le DOMAINE DE LA CORNICHE et ses restaurants au fil de l'eau regagnent la vague.
Par Fabien Nègre

En vogue dans les années 1930, quelque peu délaissées par les franciliens cette dernière décennie, les somptueux méandres de la Seine, à l’orée patrimoniale des Yvelines et de l’Eure, la Normandie «accessible», sous l’impulsion de Jérôme CREPATTE, hypertonique entrepreneur quarantenaire, PDG d’un groupe ambitieux : Domaine de la Corniche à Rolleboise, Les Canisses à Saint Pierre la Garenne, Terra Café à Giverny, Le Moulin de Fourges à Fourges regagnent la vague.

Les charmes mirent dans le mille : un design revigoré, des vues surplombantes, des sites classés 18ème siècle au cœur de la campagne, à deux pas de l’ouest parisien, des activités nautiques (ski, promenade en bateau ZAR 75, piscine), une perspective gastronomique, excellente occurrence de jolies échappées estivales ou de festivités intimes (mariages, anniversaires, centre de Bien-être, Spa prévu fin 2012, billard, tennis) et professionnelles (séminaires, réceptions, parking et héliport privés) près de Giverny. Le « Domaine de la Corniche » à Rolleboise (78270) présente une tranquille généalogie pourtant bien singulière. Domaine hôtelier édifié au début du XXème siècle par le Roi des Belges « Léopold II » en guise de luxueuse « folie », il accueillit les amours agitées avec Blanche de Vaughan. La belle façade centenaire réunit aujourd’hui 34 chambres (extension de 32 chambres en 2012) relookées par un architecte contemporain.

La suite panoramique du dernier étage souvent réservée aux amoureux officiels, couples en villégiatures ou transis clandestins vaut le détour par ses contours. Sur la terrasse du restaurant, aux balcons en pierres d’époque, le paysage de la Seine qui glisse de toutes parts en son bras ne lasse pas de séduire l’attention du gastronome, prolongeant sa méditation de fin d’après-midi. La cuisine rafraîchissante, précise et légère de Vakhtang MELIAVA, aguerrie sur les grands classiques de la gastronomie française, ne s’interdit aucun voyage en méditerranée (Italie, Espagne) ou dans l’inconscient familial caucasien magnifiquement réinterprété (veau de lait, black Angus).
Ce manoir, cadre de vie verdoyant à l’ambiance farniente digne du haut var azuréen, niché sur les falaises de craie qui ornent les boucles du fleuve présage d’un point de vue chromatique exceptionnel afin d’évaluer les miroitements de couleurs et de lumière tant vantés par les impressionnistes. La tonalité calme des chambres dotées de salles de bain décalées enjolive les lieux. Petits déjeuners gourmands et apéritifs sudistes s’apprécieront aux bords de la piscine, en longues chaises.

A l’Hôtel Restaurant « Les Canisses » (27600 Saint Pierre la Garenne), tous les charmes sur les berges de la Seine, tout près de Giverny, l’atmosphère entrelace campagne et tradition dans un référent pittoresque et bucolique inspiré de la nostalgie de l’époque des auberges. Sur cette vaste terrasse presque sur l’eau, le franc mangeur quasi farmer, dévore des picanhas -pièces de bœuf brésilien grillées avec leur gras ressemblant à des épais magrets recouverts de gros sel comme unique assaisonnement- au feu de bois au coin de la cheminée. Aux beaux jours, le canotage en barque et les happy hours du vendredi au bar à absinthe mettent en jambe pour les concerts des fins de semaine. Lounge et cosy, cet hôtel-étape réhabilite l’esprit guinguette.

Le « Moulin de Fourges » (27630 Fourges), estampillé « Label Normandie Qualité Tourisme », monument classé du 18ème siècle, propose une savoureuse cuisine classique dans un lieu ombragé où coule une rivière. En automne, le lieu se métamorphose en Chalet avec d’authentiques spécialités suisses, raclettes et autres fondues. Ceint par les fleurs printanières, le chant des oiseaux mais aussi le regard des vaches laitières, ce lieu touchant par excellence nous enveloppe dans des salons privatifs pour un moment de rêverie près de Giverny.

Le « Terra Café » (27620 Giverny), au cœur des jardins du «Musée des impressionnismes», déploie un cadre insolite de verdure au creux du verger des peintres célèbres, terre d’artistes associés.

Photos : 1 et 2 : La Corniche - 3 : Les Canisses - 4 : Le Moulin de Fourgues - 5 : Le Terra Café.

LE DOMAINE DE LA CORNICHE à Rolleboise
Tel : 01 30 93 20 00 - www.domainedelacorniche.com - ouvert 7 jours sur 7

LE MOULIN DE FOURGES
Tel : 02 32 52 12 12
www.moulindefourges.com
ouvert de nov. à mars le midi du mardi au dimanche, le soir du jeudi au sam. (à partir du 1er avril, ouvert tous les jours exceptés le dimanche soir et lundi) Fermeture du Moulin du 1er janvier au 7 février

L’AUBERGE DES CANISSES à St Pierre la Garenne
Tel : 02 32 52 20 00
www.canisses.com - ouvert de nov. à mars du mardi soir au dim. midi (à partir du 1er avril, ouvert tous les jours)

LE TERRA CAFE à Giverny
Tel : 02 32 51 94 61 - www.terracafe.fr - ouvert tous les jours du 1er avril au 31 octobre

D'autres articles de restaurants

Bistro Urbain - 75010
Kinugawa - 75001
Family Affair - 75017
Les Escapades - 75013
Portraits de chef

Le château du Roy Soleil côtoie le Chef décrocheur d’ étoiles… soleil, étoiles : un dico céleste pour des accommodements culinaires subtils. À l’entrée du parc les initiés montent...

En savoir plus
Découvertes

Le superbe Palace George V Four Seasons, le modèle du raffinement et de l'excellence de Paris, a renoué avec l'innovation et le dynamisme depuis l'arrivée de José Silva, Directeur Général et...

En savoir plus