Tentation : RAN POUR LE DÎNER

Dans un magnifique hôtel particulier situé à quelques mètres du palais de l’Elysée, RAN, le nouveau restaurant des groupes Moma Group et Blackcode, séduit par sa gastronomie japonaise raffinée.
 
Par Georges Kouassi

Le Moma Group de Benjamin Patou (FrouFrou, Noto, Lapérouse, Le Bœuf sur le Toit,…) et Blackcode, fondé par Benjamin Costa (Orient Extrême, Yoko, The Cod House, Kinugawa,…), ont ouvert, depuis le 15 janvier 2019, leur nouvel établissement, Ran (nom éponyme du film d’un des maîtres du 7ème art, Akira Kurosawa).
 
Dans un superbe bâtiment qui accueillit, en son temps, les appartements privés du marquis de La Fayette, le talentueux designer Tristan Auer a conçu, tout en conservant les anciennes boiseries, un décor contemporain et élégant où les clients peuvent déguster, dans une ambiance intime et chaleureuse, les assiettes élaborées par le chef Shuhei Yamashita, servies avec attention par une équipe toute de rouge vêtue.
 
En entrées froides et chaudes, l’on apprécie particulièrement, en cette soirée de mars, les frais et délicieux « Tataki de saumon en croûte de nori, sauce creamy mentaiko » et « Carpaccio de Yellow Tail, sauce yuzu, piment vert et coriandre » que l’on accompagne d’un « Swinging Tokyo », épatant cocktail maison (Whisky Chita, poire nashi, lait de coco, orgeat maison, kumquat).
Puis l’on se délecte de l’étonnante « Tempura de camembert, pickles daikon carotte, sauce miso », de l’onctueuse « Aubergine gratinée au miso », légèrement sucrée, et des « Palourdes, marinière saké et soja ».
Si nous ne les avons pas goûtées, d’autres entrées présentées à la table voisine étaient tout aussi alléchantes (« Tataki de bœuf, truffe noire et daikon, sauce nori », « California crabe et concombre, mangue fraîche »). 
 
Le  succulent « Black Cod au miso », cuit avec précision, et le goûteux et tendre « Carré d’agneau grillé, sauce gochujang », servi rosé avec pommes grenaille et champignons sautés, régalent ensuite nos papilles.
L’on citera quelques autres suggestions : « Crevettes panées, sauce aux échalotes caramélisées », «  Travers de porc fondants, sauce au poivre noir, cébette », « Spaghetti aux champignons japonais, crème et parmesan », « Noix de Saint-Jacques poêlées, beurre au ponzu », « Plat de côtes laqué teriyaki, kizami wasabi 400g ».
 
On termine joliment par une  « Aloe Vera, fruits frais et sorbet coco », dessert subtil et léger, et un   « Carré chocolat » qui ne décevra pas les amateurs.
 
Ran ne devrait pas tarder à conquérir le cœur d’une belle clientèle parisienne désireuse de savourer, dans un espace élégant, une cuisine délicate.

Carte de 34 à 100 €
Ouvert tous les jours de 12h à 14h30 et de 19h30 à 23h.

Photos : 1 Jérôme Galland : La salle du restaurant - 2 à 5 Benedetta Chiala :  2 : Cocktail Swinging Tokyo & Godzilla - 3 : Bouchées Black Cod - 4 : La table de Ran - 5 : Fruits exotiques.

Restaurant Ran
8, rue d’Anjou - 75008 Paris - Tél : 01 40 17 04 77

D'autres tentations

Le Saint Joseph de Benoit Bordier - 92250
Restaurant Sylvestre - 75007
CHANG, une cuisine thailandaise dans une déco contemporaine
Sushi Shop autour du caviar
Portraits de chef

Alain Dutournier a créé le Carré des Feuillants en 1986. Aujourd’hui, cette table deux macarons au Michelin est un havre de paix, une parenthèse landaise en plein...

En savoir plus