Tentation : ANCO À BERCY

Face à l’Accor Hôtels Arena et à quelques pas de la Cinémathèque, le nouveau restaurant du quartier Bercy, ANCO, propose une généreuse cuisine bistronomique.
 
Par Georges Kouassi
 
Tombés dans la marmite depuis leur plus tendre enfance, Alizée et Nicolas, son époux, rejoints par leurs amis, Nadia et Adrien, qui sont aux fourneaux et Eric, directeur de la salle, ont ouvert, depuis le 21 janvier 2019, un nouveau et spacieux restaurant, Anco.   
 
La salle, judicieusement scindée en deux espaces, marie harmonieusement la brique, le marbre, la tôle ondulée, le bois et les touches végétales partout présentes.
 
Dans ce décor qui allie joliment contemporanéité et tradition, ou sur l’agréable terrasse, les 5 amis proposent, à des prix raisonnables, une cuisine de bistrot modernisée faite uniquement avec des produits frais et de saison.
 
Pour ce mois d’avril, le chef a inscrit en entrées, des « Asperges/Ail des Ours/Croquant parmesan muscade », un « Œuf parfait/Petits pois/Menthe/Raifort/Crispy de lard/Poudre de pain grillé/ », des « Gnocchi maison/Fraîcheur tomates basilic/Serrano/Comté/Jus corsé » et un « Tartare de thon rouge/Carvi/Sésame/Chantilly de betteraves au yuzu/Crumble à l’encre de seiche ». En suggestions de ce dernier mardi du mois, sont également proposés un « Tartare de tomates ananas/Rillettes de sardines/Mascarpone Citron vert » et une « Déclinaison d’aubergines/Serrano/Feta/Basilic ».
 
Parmi les plats, l’on citera notamment le « Filet de Cannette des Landes/Chou pack choï, Consommé de champignons à la Livèche », le « Merlu en viennoise d’herbes/Fèves/Chorizo/Sucrine snackée/Jus au thym Citron », l’« Agneau de Lozère cuisson de 7 heures/Purée d’oignons au Madère/Légumes confits/Jus aux épices », un « Risotto de  Gambas/Emulsion de Crustacés », un « Cheeseburger frites maison », et les deux suggestions du jour : le « Pavé de saumon à la plancha/Piperade de pommes de terre grenaille rôties/Beurre blanc/Encre de seiche » et la « Pluma Ibérique/Patates douces confites/Mousseline de carottes aux épices/Jus corsé à la citronnelle ».
 
La sélection de vins, à prix très doux, permet de déguster, au verre ou à la bouteille, des Bourgogne, des vins de Loire, de Provence et du Sud-Ouest.
 
 Pour ce déjeuner, l’on apprécie, en entrées, les « Gnocchi maison ». Si le risotto est ensuite un peu décevant, en revanche le fondant « Agneau de Lozère cuisson de 7 heures/Purée d’oignons au Madère/Légumes confits/Jus aux épices » satisfait nos attentes.
 
Nous terminons par un « Cheesecake vanille/Mangue-Passion/Gingembre/Citronnelle » et un « Sablé » revisité (Citron vert, Menthe, Meringue au Timut).  
 
Si certains plats manquent un peu de saveur, la cuisine est néanmoins sympathique et généreuse, l’accueil charmant et l’on a plaisir à se retrouver dans une ambiance conviviale.
 
Restaurant ouvert  7/7 j ; Dimanche, Lundi, Mardi de 12h à 22h ; Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi de 12h à 22h30.
Carte de  34 à 48 €

Photos : 1 : La salle du restaurant - 2 : Les gnocchis - 3 : Risotto gambas - 4 : L'agneau de Lozère - 5 : Sablé revisité citron.

 ANCO
108, rue de Bercy - 75012 Paris - Tél : 01 44 68 07 61

30 avril 2019

D'autres tentations

Quelles bulles
La famille Rostang à La Défense
Lazare par Eric Frechon
Brasserie Auteuil et Les Niçois
Portraits de chef

Brestois lunévillois primé Gault-Millau 2009, citoyen des mondes, montagnard équilibré tendance Chamonix, Yoann CONTE, nouveau macaron endossé, assume...

En savoir plus