Tentation : ELÉGANTE BRASSERIE LOUIS XVI

  • Brasserie Le Louis XVI
  • Brasserie Le Louis XVI, coquillettes
  • Brasserie Le Louis XVI, plat
  • Brasserie Le Louis XVI, tartare
  • Brasserie Le Louis XVI, choux
A deux pas du théâtre des Mathurins et du théâtre Michel, l’élégante BRASSERIE LOUIS XVI régale ses clients d’une cuisine délicate et généreuse.
 
Par Georges Kouassi
 
Située en face de la chapelle expiatoire, la Brasserie Le Louis XVI a été reprise, il y a quelques années, par Daïna Savesi avec le désir de faire de l’affaire familiale une brasserie différente où plaisir rime avec goût.

Elle est rejointe, en février 2019, par Guillaume Clauss-Nasta, ami de longue date tombé lui aussi dans la marmite depuis sa plus tendre enfance.
Les deux associés se sont entourés, en cuisine, d’une équipe (Willy, Félicin et Sonia) qui partage  leur philosophie d’offrir une cuisine qui respecte le produit et de privilégier le circuit court et les produits naturels, volonté récompensée, depuis novembre 2019, par l’affiliation du restaurant au Collège Culinaire de France.

Chaleureusement accueillis en cette soirée de février par Guillaume, l’on est d’abord séduits par le décor aux apaisants tons bleus, les grandes baies vitrées et l’ambiance intime et conviviale.

Puis, en dégustant une goûteuse sélection de charcuteries (« Jambon Prince de Paris » et  « Gridouille ») accompagnée d’un très bon Riesling 2018, l’on a plaisir à découvrir une carte concoctée avec des produits 100%  français et de saison. Les viandes travaillées et servies sont sélectionnées par le boucher Hugo Desnoyer, les poissons et coquillages, uniquement en pêche durable, viennent du réseau iodé de Thomas Sarraco (TOM SAVEURS), les légumes raisonnés des paniers de Christophe Latour, le pain au levain naturel et farine bio Francilienne des fournils de Thierry Breton,…

6 entrées, 7 plats et 5 desserts sont inscrits sur la carte.
Parmi les entrées, l’on citera une « Terrine de cochon fermier "Maison", chutney de betteraves et pommes et cornichons de la maison Marc », un « Taboulé de quinoa bio de la ferme Fontaine, piments végétariens, carottes et raisins secs », un « Hareng fumé de la maison David, lentillons de Champagne », des « Betteraves bio de Pauline Dreumont, œuf bio poché ».  
 
Les suggestions de plats proposées, ce mois-ci, par Daïna , Guillaume et leur équipe, sont également alléchantes : « Pot-au-feu végétarien aux légumes de saison de l’ami Christophe », « Filet de rouget grondin de Noirmoutier, petit épeautre bio d’Ile-de-France comme un risotto », « Noix de Saint Jacques de la Baie de Seine, mousseline de Butternut de Pauline Dreumont, fondue d’échalotes », « Faux-filet de bœuf Normand, frites comme ma Grand-mère, sauce au poivre noir Malabar », « Suprême de pintade fermière des marais vendéens rôti, lentillons bio de Champagne »,…
 
Les amateurs de desserts sont gâtés avec notamment un « Riz au lait, caramel au beurre salé et sésame noir torréfié », un « Duo de mousses au chocolat » ou une « Panna-cotta au Calvados, compotée de coings de l’ami Christophe, huile de pistache ».
 
La sélection de vins (plus de 115 références), comprend des Bordeaux, des Bourgogne, des vins d’Alsace, du Beaujolais et de Touraine et fait la part belle aux vins nature.
 
Ayant choisi, pour notre dîner, la dégustation en plusieurs séquences, l’on se délecte d’abord d’un exquis « Velouté de Butternut, huile d’olive fruitée, noix du Lubéron, graines de courge et coriandre » puis d’excellents  « Harengs de la maison David et de betteraves bio Pauline Dreumont », tout en appréciant un Blanc Bec cuvée 2018.
L’on continue de se régaler avec les succulentes « Noix de Saint Jacques de la Baie de Seine », flambées au Calvados, servies avec leur corail, judicieusement accompagnées, sur les conseils  de Guillaume, d’un Blanc Muscadet Vincent Caillé 2018. 
Le savoureux « Suprême de pintade fermière » et le tendre « Faux-filet de bœuf Normand » sont au diapason.  
 
La légère « Panna-cotta » et la « Tarte du jour » concluent en toute gourmandise cette belle soirée.
 
Une cuisine authentique et subtile, un cadre élégant et chaleureux, une ambiance conviviale, un service charmant : une jolie adresse (réservation fortement conseillée).
 
Ouvert : Lundi de 11h30 à 16h, fermé le lundi soir ; du mardi au jeudi de 11h30 à 23h ;  vendredi et samedi de 11h30 à 23h30 ; dimanche de 11h à 22h.
Carte de 42 à 72 euros.

Brasserie Le Louis XVI
47, rue des Mathurins - 75008 Paris - Tél : 01 71 26 54 85

D'autres tentations

Buches de Noël 2014
Le Domaine de Rochevilaine
Polpo brasserie Sea Food - 92300 Levallois Perret
La famille Rostang à La Défense
Portraits de chef

A flanc de colline, en pente douce, selon les pins mimosas ou les orangers, dominant la Baie de Cannes, en face des îles de Lérins et de la corniche d’Esterel, dans la vieille...

En savoir plus