People : PAUL BAJADE - LES CHÊNES VERTS - 83690

S'il nous arrive de penser que le monde est une histoire à dormir debout... la maison de Paul Bajade est votre homme.
S'il nous arrive de penser que le monde est une histoire à dormir debout pleine de bruit et de tracasseries, la maison de Paul Bajade est votre homme. Vous pouvez pas savoir comme on y est bien. Sûrement que si d'ailleurs, tant vous êtes nombreux à vous y précipiter en période de truffes.
Et le reste de l'année n'est vraiment pas mal non plus. Paul Bajade prend votre commande à table, sans le moindre excès de zèle. Voire qu'il pourra paraître lassé à ceux qui vont au restaurant pour que le chef leur tape dans le dos. Les valeurs de la maison sont tellement ailleurs...
Bref ! Repas avec Mauricette, mon fardeau permanent permanenté. Depuis le temps, elle est un peu fatigante d'autant qu'elle fait son poids, la dame au chapeau vert. C'est parti pour un voyage en tandem au pays de la "tuber melanosporum"!
"L'œuf Coque à la truffe" surnommé "le bijou" par ma moitié tendance trois-quarts. 16,5/20. "Le foie gras de canard, la tartine de truffe, huile nouvelle et fleur de sel" nous fait ronronner de plaisir, 16/20. Le "suprême de volaille truffée, fine purée à la truffe" n'a jamais si bien porté son nom de "suprême" puisque 16,5/20. Le monument du repas est "la truffe en feuilleté, quelques feuilles de mesclun à l'huile du moulin". Truffe entière (24 grammes). 17/20, bing. Fromage avec la "brousse en aspic poivre et truffes" gentillette à 15/20. Puis "la mandarine soufflée froide au chocolat et la golden tiède au caramel de truffes" concluront ce repas, merveille des merveilles, 16,5/20.
Ah non, pas fini. "Petites douceurs, fruits et chocolats", un plateau de bricoles sucrées aussi délicieuses les unes que les autres.
Ben mon cochon. Qu'est-ce qu'on s'est mis avec l'épicurienne d'un autre siècle !
Et quel service les amis ! Diligenté par Maître William Dourlens : il nous porte sur notre petit nuage! Bon allez, c'est pas l'tout mais faut qu'on rentre. Tout est bien qui finit toujours trop tôt.

Chef: Paul Bajade

Spécialités suivant la saison: brouillade aux truffes du Pays. Tête de veau aux herbes. Risotto aux cèpes séchés et jus de truffe. Fricassée de homard sauce corail. Ecrevisses poêlées et persillées. Ris de veau aux cèpes. Suprême de canard au miel d'épices, royale de ses abats au genièvre. Noisettes de pigeon poêlée rosée, sauce légère salmis.

Accueil 18/20. Service 18/20. Rapport qualité prix 16/20. Cadre 17/20. Pain maison 16/20. Café 15/20. Toilettes 17/20.

Menu dégustation à 56€ et menu truffes à 145€. Carte. Fermé mardi et mercredi. Quelques chambres. Fermeture annuelle en juin et juillet. Réservation conseillée.

Les Chênes Verts
83690 TOURTOUR (entrée du village en venant de Villecroze)

Tél : 04.94.70.55.06
Lire l'article sur Les Chênes Verts dans Le Bouche A Oreille.


D'autres peoples

Le Prix Amanategui- Curnonsky 2012
Frédéric Lalos MOF Boulangerie
Une Etoile pour Mickaël Féval chez Antoine
Le chef Tang Chi Keung au Lili du Peninsula - 75016
Portraits de chef

Castelleonesi audacieux, brillant disciple et second du célèbre Gualtiero MARCHESI, Vittorio BELTRAMELLI, chef du NOLITA et de GIUSE, réjouit par sa vision enlevée de la...

En savoir plus

Roublard adolescent de la fleurie Tatebayashi, au nord-est de l’infinie mégapole tokyoïte, fils d’émérites professeurs, le bon vivant Takashi KINOSHITA, au...

En savoir plus