People : LE JEUNE BOULANGER FRANÇAIS KARIM BEDDA PART À LA CONQUÊTE DE LOS ANGELES.

Le jeune boulanger français Karim BEDDA part à la conquête de Los Angeles. Il va ouvrir une boulangerie dans la ville du cinéma.
A 36 ans, Karim est un jeune homme qui aime les challenges. Après ses années d’expériences française, Karim va devenir chef exécutif dans une boulangerie pâtisserie dans la ville du cinéma : 800 m2 entre laboratoire et boutique, situé près de l’aéroport, South Centinela Avenue et Bd Washington.

Né dans les odeurs de farine de la boulangerie familiale.

Il est né à Tremblay-en-France ; à 16 ans, il se trouve à Provins puis Tremblay-en-France où il fait ses premiers pas dans le monde du travail à la Boulangerie Montoro, en apprentissage, entre le fournil et les cours de son CAP boulangerie à l’EBP de Paris Cour Saint-Emilion.
Détectant ses capacités et sous l’impulsion de Thierry Cayet, l’Ecole lui propose d’apprendre la pâtisserie en complément, puis encore une année en mention complémentaire « dessert à l‘assiette » qui lui permet aussi de réaliser des pièces montées et développe son travail de recherche.
Fort de cette formation, il trouve rapidement un emploi chez Paul.
En avril 2002, alors qu’il est employé à la boulangerie Desgranges dans le XVI, il s’inscrit au concours du Premier Festival International des Croquembouches et se retrouve finaliste/
Mais surtout chez Gérard Mulot dans le 6e à Paris. Là, il confectionne pièces montées, décors en sucre, chocolateries et confiseries.
A son tour formateur

L’école le rappelle alors pour lui offrir un poste important de formateur pour les apprentis boulangerie et l’envoie une semaine pour une intervention technique à Budapest pour l’ouverture du magasin Cora.
Puis rentré en France, il devient technico-commercial aux Grands Moulins de Paris. Et en 2008 nouveau challenge, il reprend la gérance d’une boulangerie dans le XV, puis en 2011 de la boulangerie Pâtisserie « Saveur et Plaisir » à Neuilly sur seine. Fournisseur de tables étoilées, Il se distinguera en remportant le concours de la Ville avec son gâteau « Le Sablon de Neuilly »

Du pain pour les tables étoilées !

Enfin le syndicat de la Boulangerie lui propose un nouveau défi : se rendre à Los Angeles pour une activité de conseil d’une boulangerie. C’est sur place, que la propriétaire lui propose de s’associer sur la partie boulangerie et de devenir chef exécutif pour la pâtisserie américaine et française.
Il revient en France pour les dernières démarches.



D'autres peoples

Laurent Delarbre à La Tour d'Argent
Faure-Brac au Bistrot du Sommelier
Frédéric Lalos MOF Boulangerie
Gilles Choukroun
Portraits de chef

Dans la traversée de l’unique établissement double étoilé qui désigne un trophée depuis 1985, par la grâce de Christian WILLER, «La Palme...

En savoir plus

Le Val d'Enfer est le seul chemin pour aller au Paradis terrestre. La Provence est certainement le dernier vestige du Paradis et sa capitale est à l'Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence....

En savoir plus