People : ALAIN DUCASSE & LE CHOCOLATE FACTORY - 75011

Alain Ducasse a ouvert le 20 février avec Nicolas Berger LA MANUFACTURE DE CHOCOLAT dans la rue de la Roquette.
Par Margaret Kemp

Dans les années 70, Alain Ducasse est un jeune cuisinier en formation chez Michel Guérard. De passage à Eugénie-les-Bains, Gaston Lenôtre lui fait découvrir l’univers du sucré.
A la morte saison, en hiver, Alain Ducasse le rejoint à Paris, où il rencontre également Michel Chaudun. Il découvre alors le métier de pâtissier qui lui fait littéralement tourner la tête, lui donne le vertige. Puis, alors qu’il travaille chez Alain Chapel à Mionnay, il occupe ses jours de congés auprès de Maurice Bernachon, artisan-chocolatier lyonnais.

Donc, c’est à New York, en 2000, qu’Alain Ducasse rencontre Nicolas Berger qui est tombé dans le chocolat quand il était petit : dans l’atelier de son père Paul Berger, pâtissier chocolatier près de Lyon, il passait déjà des journées à "enrober les bonbons".
Après être passé dans de grandes maisons comme Hévin, Peltier ou Ladurée à Paris, Berger part exercer ses talents à l’étranger, Gênes d’abord, New York ensuite, notamment à la pâtisserie Payard. Alain Ducasse l’embauche alors comme chef pâtissier pour son restaurant situé dans l’Essex House, et lui confie le même poste trois ans plus tard pour son restaurant du Plaza Athénée, à Paris.
Avant de le nommer enfin chef pâtissier exécutif pour l’ensemble de ses établissements. Pendant quatre ans, Berger voyagera et diffusera son expertise à ses équipes à travers le monde.

Lire la suite de l'article et voir les photos de Alain Ducasse & Le Chocolat Factory.


D'autres peoples

L'Eclair de génie
Guide Pudlo Paris 2008
Les Maîtres Restaurateurs à Maison Blanche
Maître Restaurateur
Portraits de chef

Discret, presque secret, l’adorable « Chef des cuisines » de l’hôtel Fouquet’s Barrière, natif du Plouëc-du-Trieux, dans la vallée où la mer meurt, Jean-Yves LEURANGUER, MOF 1996,...

En savoir plus

Crâne rutilant, regard clair, noble face de boxeur, depuis 1997, FREDERIC ANTON, 43 ans, seul MOF (2000) français triple étoilé avec Paul Bocuse, augmente de mille feux...

En savoir plus