BEAUNE CLOS DES MOUCHES 2009 PAR SOPHIE GUICHARD

Ce premier cru, signé JOSEPH DROUIN, est à déguster avec vénération pour plusieurs raisons.
Pour son origine d’abord. La bourgogne. C’est près de Beaune en 1880, que Joseph Drouin, le premier de la lignée a crée le domaine qui porte son nom. Puis vers 1920, son fils Maurice a acquis le Clos des Mouches, un terrain composé de micro-parcelles situées sur des terrasses d’exposition et d’altitudes différentes. Ces clos, ensoleillés, abritaient autrefois des ruches et des abeilles, surnommées autrefois mouches à miel ! CQFD !
Ensuite, le Clos des Mouches, planté en rouge et en blanc, fournit le vin mythique de la maison, grâce à un savoir faire qui perdure de père en fils.
Aujourd’hui encore, on y pratique les principes de la viticulture biologique voulus par le fondateur. La nature chez les Drouhin, est toujours respectée, afin d’en extraire le meilleur...
Après, la vinification, la macération et l’élevage sont maîtrisés jusque dans les moindres détails afin de préserver la finesse et la typicité du cru.
Pour finir, ce grand bourgogne enchante les sens. Sa robe est d’un beau rouge rubis. Les fruits rouges dominent en bouche avant d’évoluer vers des notes de fumé et de réglisse, voire même de sous-bois.
Avec l’âge, il se bonifie, en devenant plus souple, plus gras, plus rond. L’année 2009 est une excellente année ; Vous pouvez le boire sans attendre sachant qu’une petite garde ne lui fera pas de mal non plus.
Clos des Mouches Rouge 2009 : 47 € environ au domaine ou chez les cavistes.

D'autres vins

Château de Plassac 2008 Par Sophie Guichard
Une reconversion royalePar Dominique Nolin
Les Gaillac de Yannick Jauzion
Château de Berne, cuvée spéciale blanc 2007 Par Sophie Guichard
Découvertes

Rue Blanche, avant ou après le théâtre, les épatantes tapas d’Olivier Krot, le chef et propriétaire du restaurant BOCA.