LE SINGLE MALT BOWMORE - PAR SOPHIE GUICHARD

- Les amateurs de single malt vous le diront : le Bowmore fait partie de leurs préférés. Il nous vient d’Islay, une petite île battue par les vents et la pluie à l’ouest de l’Ecosse.
Sur ce petit territoire de 600 km2, on compte pas moins de 7 distilleries qui produisent des whiskies aux noms imprononçables comme Laphroag, Bruichladdich, Ardberg, Lagavullin, Coal Ila, Finnlagan ou Bunnahabhain.

Tous, sauf le dernier, ont un goût fumé très prononcé de tourbe, caractéristique d’Islay.
La distillerie de Bowmore est la plus ancienne. Elle apparaît vers 1779 , non loin de la capitale du même nom, là où se dresse l’étrange église de Killarow, toute ronde pour que le diable ne se cache pas dans les coins !

Faute de diable pour le troubler, le Bowmore continue à perpétrer sa production comme dans l’ancien temps avec ses propres aires de maltage et ses méthodes traditionnelles.
Aujourd’hui la gamme propose plusieurs whiskies , le 12 ans, le 15 ans, et le 25 ans d’age ainsi que le Bowmore Legend.

Tous ont une belle couleur acajou plus ou moins prononcée, un gout de miel et de zeste de citron pour les plus jeunes, des notes rondes et moelleuses plus les plus vieux avec cette permanence toujours de fumée.

Pour les adeptes de cette note de suie si typique , on recommande le 15 ans d’age, le plus marqué.
Prix : 30 € environ la bouteille.

D'autres boissons

David Ridgway - Par Fabien Nègre
Jacques-François RYST : ARMAGNACS DUPEYRON - Par Fabien Nègre
SOURCE UNE VODKA FRANCAISE
L'été du Pineau des Charentes
Découvertes

Le grand chef britannique Gordon Ramsay a choisi de s'installer à Versailles à la fin mars 2008. Le savoir-faire du chef se décline dans un restaurant gastronomique doublement étoilé...

En savoir plus