Romain PIACENTINO : Directeur de la Restauration du Couvent des Minimes

PAR FABIEN NÈGRE
Dans le Lubéron secret des huiles essentielles, au nid d'une maison provençale adossée à l'agreste village de Mane, au Couvent des Minimes Hôtel***** & Spa L'Occitane, Romain PIACENTINO, robuste cagnois jamais cloîtré, calme énergique tôt voué à l'esprit de l'auberge d'amis, le quart de siècle radieux déjà madré, éclaire, en kobold icarien, une sorte de symmachie pacifiée.

Le 4 octobre 1990, à Cagnes sur mer, un beau bébé vient au jour d'une maman rompue au monde hôtelier. Le milieu le prédestine, mieux, le destine. Le père, Fabien PIACENTINO, dirige des hôtels de luxe partout dans le monde. La mère le suit dans des fonctions similaires sur le versant de la gouvernance. «Depuis toujours, j'évoluais au gré des pays et hôtels visités par mes parents. A Las Vegas, à 12 ans, je me souviens d'en avoir eu plein la tête et les yeux, la grandeur, la folie».

Dans cette enfance bercée par les beaux établissements, l'adolescent bon vivant se voit placé au Lycée « Saint-Laurent La Paix Notre Dame », à Lagny sur Marne. Titulaire d'un Bac ES en 2008, il enchaîne avec l'Institut VATEL Paris, où il empoche un « International Hotel Management ». En bon généraliste, l'enfant du chemin des jeux de mai choisit de ne pas se perdre : «Passionné par les belles choses et les beaux endroits, je ne voyais pas autre chose que le luxe du haut de gamme, les 5 étoiles. La restauration viendra ensuite. J'ai aimé VATEL malgré ce métier exigeant parfois très difficile».


En août 2007, le baptême du feu violent se déroule au « Vienna International Dream Castle Hotel »****, à Disneyland Paris. «1800 petits déjeuners le premier jour, à 17 ans, cela fait tout drôle, le volume, le choc physique et psychologique, une histoire de rythme mais très formateur». Dans ce barnum américain à la sauce francilienne, le simple commis vigoureux pulvérise tous les obstacles : chef de rang extra, réceptionniste, bagagiste, concierge.

De ce maelström de l'initiation, en 2009, le stagiaire au restaurant « Les Orchidées » du palace Park HYATT Paris-Vendôme, retient des éléments décisifs : «Le sens du détail, le service à la personne, rien n'est impossible, tout est faisable. Dans la pro-activité, deviner et anticiper les besoins d'une clientèle internationale. Chaque ressortissant a des habitudes, des codes propres. Le monde de luxe me fascine».

En 2010, l'assistant Manager du « Grace Bay Club »*****L (Providenciales Turks And Caicos Islands) apprend l'indonésien par amour, pratique l'anglais et l'espagnol tous les jours. Au Setai Hotel*****L (Miami Beach, Florida), l'assistant Manager Restaurant comprend les autres cultures, s'instruit des nouvelles pratiques. En 2012, le chef de rang du restaurant « La Cuisine », au Royal Monceau Paris, peaufine sa connaissance approfondie des tables étoilées.

Depuis le 8 mars 2013, assistant puis « F&B Director » (janvier 2014), Romain PIACENTINO, sous la protection complice mais sans concession de ses parents, Valérie et Fabien PIACENTINO, charmant couple, professionnels du séjour inoubliable, construit sa voie polyphonique dans un trio de direction presque unique en France dans un établissement de luxe de ce niveau. Le jeune directeur, architecture, de concert avec le Chef Jérôme ROY, étoilé en 2015, une constance dans la décontraction rigoureuse, le recrutement des équipes en retenant les meilleurs.

De cette bonne volonté, cette envie de faire et de bien faire dans un cadre amical quasi familial, émerge un esprit tranquille de plénitude. Cette calme exemplarité souffle partout avec ce sentiment de responsabilité enjouée de l'innovation dans la continuation. «Mon père ne passe rien, aujourd'hui encore. J'ai dû faire plus que mes preuves car je suis observé par tous».
Le SPA l'Occitane, vitrine hôtelière du groupe, renforce cette impression particulière de maison d'amis à la convivialité sereine où l'on reçoit des habitués comme dans un « Relais et châteaux ».

Le « Couvent des Minimes », 5 étoiles NN depuis 2016, avec ses 46 chambres et suites, son restaurant gastronomique « Le Cloître », son bistrot « Le Pesquier », son Bar, vise les sommets aux abords de sa piscine estivale, pour faire des heureux. «La vie est plaisante dans la région». Quand il n'améliore pas le sens du détail dans une logique de Palace adossée à une philosophie globale de l'accueil, Romain PIACENTINO voyage, parcourt les greens et surtout les hôtels lointains ou proches. «J'ai les yeux partout».

Foin de coteries guindées, ici priment les sourires, la bonne humeur, la joie qui ne différencie personne. Le passionné des ressentis de terrain qui aime la vie et l'énergie de la vente précise : «Quand le client se sent à l'aise, il se fait plaisir». Indépendant, fervent sidéré par les audiences des bloggeuses influentes, le maître de l'e-reputation des lieux espère les meilleures huiles essentielles.

Le Couvent des Minimes

Chemin des Jeux de Mai - 04300 Mane - Tel : 04 92 74 77 77

D'autres portraits autour de la table

Stéphane TENDERO : Directeur Exécutif de La Coupole
Jean-Jacques CHAUVEAU : Directeur du restaurant Le Pré Catelan
Eric BEAUMARD : Directeur du restaurant Le Cinq au Four Seasons George V
Jean-Marie ANCHER : Directeur du restaurant Taillevent
Découvertes

La Maison CAZAUDEHORE est un fleuron de l'art de vivre à Saint Germain en Laye et réalise désormais une gastronomie digne d'un restaurant étoilé.

En savoir plus

Tout proche de la place de La République dans le  restaurant LE BESLAY la cuisine est concue par la chef italienne Antonella Finelli.

En savoir plus