DÉJEUNER À LA BRASSERIE BOFINGER

On aime : passionnément...
  • Brasserie Bofinger
  • Brasserie Bofinger foie gras et pâté en croûte
  • Brasserie Bofinger Saint-Jacques
  • Brasserie Bofinger choucroute
  • Brasserie Bofinger Kougloff et tarte alsacienne
A deux pas de la place de la Bastille, BOFINGER perpétue le charme intemporel des mythiques brasseries parisiennes.  
Par Georges Kouassi
 
Créée en 1864, cette célèbre institution, propriété du groupe Bertrand (Le Vaudeville, Le Procope, Au Pied de Cochon, Flora Danica, Grand Café Capucines, Angelina, Lipp,…) a rouvert depuis le 1er septembre 2021 après un an de travaux de rénovation.

Quel bonheur de revenir, en ce début novembre, dans ce bel établissement restauré à l’identique et de revoir la superbe salle, ses boiseries, sa cigogne, sa magnifique coupole en  verre et de retrouver l’âme et les plats qui ont fait la légende des grandes brasseries de la capitale.
 
Bofinger resplendit à nouveau et, sous la houlette de Sébastien Burdino, l’impeccable directeur d’exploitation, les serveurs apportent aux gourmets, dans un ballet rythmé, les grands classiques de la maison et de superbes plateaux de fruits de mer.
 
Pour débuter, l’on peut notamment déjà se régaler des « Pâté en croûte maison», « Soupe à l’oignon gratinée au Munster », « Rémoulade de cervelas », « Flammekueche alsacienne », « Œufs cocotte aux morilles », « Escalope de foie gras de canard français », « Ravioles de langoustines », « Gros escargots de Bourgogne »,...
 
L’on continue ensuite d’enthousiasmer ses papilles avec les incontournables spécialités de la maison. On citera bien sûr les superbes choucroutes « de Canard », « Strasbourgeoise », « Bofinger », « Signature Bofinger », « de la Mer », « Royale de la Mer » mais aussi les poissons dont la « Sole grillée ou meunière », les « Ravioles de homard canadien », les « Noix de Saint-Jacques rôties », le « Homard canadien flambé au whisky » et les goûteuses viandes : « Coq au Riesling », « Rognons de veau flambé au cognac », « Tartare de bœuf normand au couteau », et ses excellentes frites maison, « Vol-au-vent de Bofinger », « Filet de bœuf grillé »,...
 
Les amateurs de fruits de mer font leur délice de généreux plateaux dont « La Haute-Mer » (1/2 homard canadien, 3 langoustines, 3 crevettes roses, ½ tourteau, crevettes grises), le « Bofinger » (2 spéciales de Saint-Vaast La Tatihou n°3, 2 Creuses de Bretagne Cadoret n°3, 2 Spéciales Gillardeau n°3, 2 Fines de claire Barrau n°3, ½ homard canadien,1/2 tourteau, 2 langoustines, 5 crevettes roses, 3 palourdes, bulots, crevettes grises),...
 
Les plaisirs sucrés sont également dans la grande tradition avec les épatants « Kougloff façon pain perdu », « Ile flottante », « Tarte alsacienne à la poire »,  « Profiteroles au chocolat chaud Valrhona », « Forêt noire de Bofinger », « Crêpes flambées au Grand Marnier »,...
 
L’on accompagne volontiers son repas d’excellents vins d’Alsace (dont un Gewurztraminer « Altenbourg » Domaine Weinbach 2019) ou de vins de Bourgogne, du Bordelais, de la Vallée de la Loire, de la Vallée du Rhône et du Languedoc-Roussillon.
 
Décor remarquable, plats emblématiques, service attentionné, ambiance chaleureuse : Paris est vraiment une fête.
 
Ouvert tous les jours, du lundi au samedi de 12h à 15h et de 18h30 à minuit ; dimanche de 12h à minuit.
 
Carte de 35 à 84 euros.
Menu déjeuner à 19,50 euros (entrée + plat ou plat + dessert).
Menu Bofinger à 33 euros (entrée + plat + dessert).

Bofinger
5-7, rue de la Bastille - 75004 Paris - Tél : 01 42 72 87 82

D'autres articles de restaurants

Au Reveil Samaritain- 75014
La Petite Cour en 2013
Spring Boutique - 75001
Savy - 75008
Portraits de chef

Bertrand Grebaut a quitté Agapé à l'été 2010. Depuis avril 2011 il est installé dans son restaurant SEPTIME 75011.

En savoir plus
Découvertes

Tout proche de la place de La République dans le  restaurant LE BESLAY la cuisine est concue par la chef italienne Antonella Finelli.

En savoir plus