HAROLD - 75017

On aime : pas du tout...
Vous déposez le bilan bientôt ? s’interroge une dame venue dîner avec son compagnon. " Non, habituelle- ment c’est complet mais là ce soir, je ne sais pas ce qu’il se passe " lui rétorque la serveuse. Ambiance. En tout et pour tout, 4 couverts ce soir-là. La dame inquiète pour les finances de la maison, son compagnon, ma pomme et mon invité. Dans une salle de 75 couverts, c’est étrange. Ca l’est encore plus quand la serveuse vous indique qu’elle vous a placé à cette table. " C'est-à-dire, que l’on peut se mettre où on veut non ? " pensais-je en jetant un regard sur le carnet de réservation où seul mon nom d’emprunt apparaissait à la page du jour.
Par Philippe Toinard

" Vous déposez le bilan bientôt ? " s’interroge une dame venue dîner avec son compagnon. " Non, habituellement c’est complet mais là ce soir, je ne sais pas ce qu’il se passe " lui rétorque la serveuse. Ambiance.
En tout et pour tout, 4 couverts ce soir-là. La dame inquiète pour les finances de la maison, son compagnon, ma pomme et mon invité. Dans une salle de 75 couverts, c’est étrange.
Ca l’est encore plus quand la serveuse vous indique qu’elle vous a placé à cette table. " C'est-à-dire, que l’on peut se mettre où on veut non ? " pensais-je en jetant un regard sur le carnet de réservation où seul mon nom d’emprunt apparaissait à la page du jour.

Deux minutes plus tard, le plat est servi. Sans intérêt, thon collant et caviar d’aubergines qui semble désolé d’être là au beau milieu de cette assiette. Quant au carpaccio de bœuf, si l’assiette est copieuse comme annoncée, il est d’une tristesse absolue, à se demander même s’ils ne sont pas meilleurs chez Bistro Romain.
Puis arrive le clou du spectacle, le risotto rouge, sucs de betteraves et parmesan... " vous n’avez pas aimé ? " me demande la serveuse surprise de voir mon assiette presque intacte. " Je suis allergique aux poivrons ". " Mais il n’y a pas de poivron, c’est de la betterave ". " Non, mademoiselle, les petits dés rouges là, ce sont des poivrons ". " Je vais demander au chef mais je crois vraiment que c’est de la betterave ".
Mon palais serait-il à bout de force, mes papilles auraient-elles déclaré forfait ?
Que nenni, il y avait bien des poivrons !

Je vous passe la suite, un moelleux au chocolat qui a la texture d’un pneu et une glace confiture de lait fleur de sel de Camargue (ça change de Guérande me direz-vous) qui s’avère être finalement une glace au pain d’épices.

Il y a des jours comme ça où rien ne va.

Harold.
48, rue de Prony - 75017
Tél. : 01 47 63 96 96.
Formule au déjeuner : 19,50 €. Carte : 40 à 45 €.
Métro : Monceau ou Wagram.

D'autres articles de restaurants

Officina Schenatti - 75005
Le Tir aux Pigeons - 75016
A l'Ami Roland - 94270
Le P'tit Canon pour un dîner
Portraits de chef

Le château du Roy Soleil côtoie le Chef décrocheur d’ étoiles… soleil, étoiles : un dico céleste pour des accommodements culinaires subtils. À l’entrée du parc les initiés montent...

En savoir plus
Découvertes

La brasserie RECH fondée en 1925 accueille une clientèle qui affectionne la belle cuisine classique et bien faite ; la reprise de cette institution par le Groupe Ducasse avec une ré-ouverte...

En savoir plus